Archives | novembre, 2009

Des Pirate boots avant l’heure

J’ai craqué. Avant Noël en plus… mais je sais que si j’avais attendu le Père Noël , elles me seraient passées sous le nez. Après mûre (et rapide) réflexion j’ai décidé de me les offrir et d’épargner le Père Noël de cette lourde tâche… Pour tout vous expliquer, depuis le début de l’automne , je suis obnubilée par une paire de bottes noires toutes simples: je desespérais de voir Zara ressortir ce fameux modèle de l’an dernier qui est pour moi la perfection faite bottes noires mais visiblement l’Espagnol ne se décide pas à rééditer les bottes rêvées. Du coup, j’abandonne l’idée. Je fais le tour des friperies de Paris toujours à la recherche de bottes noires: mes amies me demandant ce que je pense de ce top vintage, je m’écrie  » A part ça, t’as pas vu de bottes noires? »… bref obsession, rebattage d’oreilles, fille monomaniaque, claques qui se perdent…

J’en fais mon deuil, jusqu’à ce que je vois cette paire sur Net A Porter: « Pirate boots, Vivienne Westwood »:  une réédition version unicolore des originales bicolores. Je me dis: « Les voilà mes bottes noires! Je les commande pour Noël !Allez! » Mais là gros problème au niveau des tailles sur le site entre pointure italienne, anglaise et française, non cohérence entre taille anglaise et française: un vrai capharnaüm cosmopolite! Je pars donc en investigation au Bon Marché (le mal nommé!) juste pour essayer les pirate boots in vivo…pas le modèle du site (qui apparemment ne serait vendu que sur le site)  mais le modèle bicolore. J’essaye (Madre mia! elles sont belles quand même en bicolore), je connais donc la pointure à prendre, je retourne devant l’ordi, ma pointure est » sold out », j’abandonne le modèle unicolore de Net à porter. J’appelle Le Bon Marché, ils n’ont plus les bottes noires bicolores à ma taille, Galeries Lafayette non plus… Poisse.

Je vais sur le site de Vivienne Westwood : ils ont une boutique en ligne. Je LES vois. Je sélectionne ma taille, je vois qu’elles sont beaucoup moins chères qu’au Bon marché et aux Galeries, ce qui est non négligeable pour ce type d’investissement… Je les commande. Et nous voilà aujourd’hui avec des bottes toutes simples noires qui se sont transformées en bottes pas du tout simples, multisangles, mythiques mais… noires! CQFD.

I couldn’t resist it. And what’s more, before Xmas … but if I had waited Santa Claus’s to bring them to me, they would have slipped through my fingers. After much (and quick) thought, I decided to buy them myself and so spare Santa Claus the bother of this difficult task … Let me explain : since the beginning of autumn, I’m obsessed with a pair of simple black boots, I lost all hope of finding this famous model from Zara to date back to last year. For me, they were the perfect black boots but obviously, the Spaniard didn’t make the decision these dream boots to be produced again. So, I gave up, I looked round the Paris second hand shops, looking for black boots. When friends of mine asked me what I think about this vintage top, I cried out « aside from that, do you see black boots ? » … Well, it’s becoming an obsession ! Just if I were a monomaniac girl.

I’m resigned to it, until I saw this pair on the Net A Porter site: « Pirate boots, Vivienne Westwood » : a new edition but self-coloured and not bicoloured like in the first edition. I thought : these boots will be mine ! I want them for Xmas ! Go ahead ! But on the site, there’s a big problem with the Italian, English and French size, the English and French sizes aren’t coherent, what a cosmopolitan shambles ! So, I continued my investigations and went to Le Bon Marché just to try on the Pirate boots in vivo … not the model shown on the site (it seems the model is only sold on the site) but the bicoloured one. I try them on (all the same, the two-coloured are just amazing), just to know the size I will have to order, run to my computer, my shoe size is sold out, I give up buying the self-coloured model on the Net à porter site. I phone Le Bon Marché, and they have no more bicoloured black boots in my size. And neither do the Galeries Lafayette. Just my luck !

I have a look on the Vivienne Westwood site, they have an on-line store. I see THEM. I choose my size, they are much more cheaper than at le Bon Marché and les Galeries Lafayette and that’s not inconsiderable for this kind of investment … I place my order. And here I am today with these very simple black boots. I altered them. They are not that simple now but strappy, mythical but … black ! QED.

Pirate boots Vivienne Westwood
Echarpe infinie/ circle scarf H&M (previous collection)
Manteau oversize/ oversize Coat H&M (previous collection)
Jean slim/ Skinny Jeans Levis 571
Blouse Zara (previous collection)
Chapka/ faux fur hat Agnes B
Vernis à ongles/ nailpolish « You don’t know Jacques » OPI

Lost my hair

J’étais partie pour rafraîchir ma coupe. Je n’ai pas eu le temps de voir venir.  La coiffeuse a eu la main  lourde. Me voilà donc avec cette tête. Pas franchement une catastrophe mais pas franchement moi. Et pourtant , je l’ai adoptée, cette coupe presque « garçonne » il y a quelques années… mais là depuis  l »incident » je n’arrive pas vraiment à me reconnaître dans le miroir… Du coup , il est fort possible que sur les looks à venir , je sois munie d’un accessoire salvateur : le couvre-chef ! Ce sera l’affaire de 2 ou 3 semaines (ou plus, aïe!… C’était la lune montante lorsque je les ai coupés ces maudits cheveux?), le temps que cette fichue nuque repousse… Peut-être que je vous montrerai les dégats si j’en ai le courage , si je m’habitue… mais il y a fort à parier que je  ne m’y habituerai que lorsque cela aura un peu  poussé… Merci  en tous cas à Tokyobibi d’avoir le courage  de vous montrer ça… ahhh problèmes capillaires… Les seuls problèmes qui se résolvent d’eux même mais il faut savoir être patiente!

I left to have my hair trimmed. I didn’t see it coming. The hairdresser was heavy-handed. And here I am with this face. It’s not really a disaster but that’s clearly not me. And yet, I already had such a masculine hair cut a few years ago … but now, since this « incident », I can hardly recognize myself in the mirror … So, it’s very possibly that in my next outfits, I’ll wear a life-saving accessory : a hat ! It’s a matter of 2 or 3 weeks (or more, dear oh dear ! … Was it  a « rising moon » period when I had my damned hair cut?), the time my hair grows in the back of my neck … May be I’ll show you the damage, if I dare do it, if I get used to it … but I’m sure that I’ll get used to it only when my hair grows … Anyway, thank you to Tokyobibi to have got guts to show you this … ahhh, hair problems … That kind of problems that are solved by themselves, we just have to be patient !

**

La cape de Jedi

Les gilets , on n’en a jamais assez… Je crois d’ailleurs que c’est l’investissement qui depuis des années , passe avant le manteau d’hiver puisque j’ai l’impression que les manteaux , on ne doit les porter à tout casser que pendant un mois dans l’année, et encore! Si seulement nous avons droit à un hiver rigoureux… ce qui n’est pas vraiment le cas pour l’instant. Mes yeux se posent donc tout naturellement sur leurs cousins les gilets, qui semblent être une bonne alternative…(Je sens que je vais nous porter la poisse avec ces quelques phrases… demain il va peut-être se mettre à neiger et j’aurais l’air fin avec mon gilet!)

Une de mes dernières acquisitions est ce gilet “cape de Jedi” aux manches chauve-souris, ce qui donne des faux airs  de Obiwan Kenobi qui aurait cotoyé Batman… Du meilleur effet n’est ce pas? Limite j’aurais pu trouver ça dans la boutique de déguisements du coin , à lire ma description… mais non, ce gilet- cape reste d’une sobriété assez monacale (Jedi , je vous disais…). Il est assez pratique avec sa capuche (qui protège  trop bien de la pluie! Super imperméable!…. capuche qui sert à rien en sorte…)  et sa coupe trapèze… Bref, j’ai l’impression que je ne suis absolument pas bonne pour vous vendre ses mérites par ce temps plus que hasardeux… Je me tais donc pour vous laisser savourer le silence… Aaamen!

*

Cardigans, we never have enough of them … Anyway, I think it’s the kind of buy to be put before the purchase of a coat we’ll wear only one month in a year, if that ! If only we had a harsh winter … but it’s not the case, for the moment. So, I only have eyes for one of their relatives : cardigans. It seems it’s a good alternative … (I feel my sentence will bring you bad luck … Perhaps, tomorrow, it will be snowing and I’ll look a right idiot !).

This cardigan is one of my latest buys, a « Jedi cape », with bat sleeves that looks like Obiwan Kenobi that would have met Batman … Great, isn’t it ? Reading my description, you think I’d almost have found it in a fancy dress store … But no, this cape cardigan has a monastic sobriety (Jedi, I tell you … ). It is rather practical with its hood (that protects you a lot from the rain ! Super waterproof ! … a hood that is in a way of no use … ) and its trapezoid shape … In short, I think that I’m not good in speaking highly of its advantages to wear it in this weather … So, I keep quiet and let you enjoy the silent … Aaamen !


Gilet cape/ « cape » cardigan Benetton
Tee shirt frangé/ fringed top Mango
Collier/ necklace H&M
Jupe/ skirt American Apparel
Boots cloutées/ studded boots KG by Kurt Geiger
Sac/ bag Queen’s wardrobe
Montre/watch Casio data retro bank

**

Traverser les années…

Le temps est assez incertain en ce moment : on ne sait pas vraiment dans quelle saison on se trouve: parfois douceur, parfois frimas… Les idées de look se retrouvent chamboulées. Associer une chapka hivernale avec une robe légère presque printanière , serait-ce un crime? Je ne le sais pas mais en tous cas, j’aime les faire cotoyer en cette période d’instabilité météorologique (surtout lorsque j’opère avec « filet » c’est-à dire , à renfort de Damart sous la robe et de manteau qui fait le timide mais qui ne traine pas loin au moment de la prise de ces photos)  .

Mais le sujet n’est pas là aujourd’hui… Cette robe pour les plus fidèles d’entre vous , vous la connaissez depuis 2007. Pour les autres, novices ou distraites, je fais les présentations: J’ai ramené cette robe lors d’un voyage au Japon à l’époque où trouver une robe housse c’était aussi vital que de trouver des boots cloutées maintenant. Et depuis 2 ans , mon amour envers elle ne s’est pas étiolé d’un iota. C’est rare. J’en ai engrangé des choses dans mon placard et il y en a certaines que je ne peux plus voir en peinture… Par exemple, les robes Yumi  à grand motifs champignon , les blouses colorées, les robes à fleurs… Je les garde car dans un malentendu , on ne sait jamais mais l’amour pour ces pièces a dû me durer une saison et la passion s’en est allée. Et mon objectif, en ce moment est de miser sur l’intemporalité.

Les choses intemporelles, j’ai remarqué, sont souvent plus ennuyeuses que les pièces piles dans la tendance mais on s’en lasse moins  … Pour moi, la garde robe idéale serait composée de 80% de pièces intemporelles et de 20 % de pièces saisonnières un peu plus marquées (Faut bien s’amuser aussi!)  mais je ne suis pas sûre de respecter cette théorie car les pourcentages ont souvent tendance à s’inverser… Mais pour en revenir à cette robe, je ne sais pas ce qui fait qu’elle a su rester précieuse à mes yeux: certainement une coupe pas trop marquée dans le temps, des détails qui ne la rendent pas tout à fait commune non plus … Un côté tempéré mais affirmé. Je suis curieuse de la voir évoluer, voir si dans quelques années , elle aura passé avec succès le test de l’intemporalité…

*

Presently, the weather is rather unsettled : we don’t really know the season we are in : sometimes the weather is nice and sometimes not … We don’t really know how to get dressed. Wearing a fur hat and a light spring dress, would it be sinful ?. I don’t know but anyway in these days of unsettled weather, I like to mix this kind of clothes (especially when I wear warm underwear with a dress or a coat, you can’t see them on the picture, but they are not very far) …

But that’s not the point today … You, my regular readers, already know this dress since 2007. For the others, new or absent-minded people, I introduce it to you : I brought it back from a trip in Japan, at the time when finding a dress was as vital as finding studded boots currently. And for 2 years, I’m still loving them so much. It’s unusual. I’ve got lots of things in my closet but I can no longer stand the sight of certain of them … For example, the Yumi big mushrooms patterned dresses, the colored blouses and the floral dresses … I keep them because, you never know. I loved these clothes during one season and then my love flew away. Now my purpose is to count on the timelessness.

Timeless things are often more boring that trendy pieces but we don’t weary of them … For me, the ideal wardrobe is 80 % timeless pieces and 20 % « it connoted » pieces (we also need to have fun !), but I’m not sure I adhere to this theory as the percentage are often reversed … Coming back to this dress, I don’t really know why it remains so precious to me, it’s certainly due to its classic cut and also the uncommon details … A sober but strong character. I’d be interested to see if, in few years, this dress will have passed successfully the timelessness test …


Robe/ dress As Know as de Base (brought from Japan,2007)
Collier/ Necklace Pimkie
Leggings Camaieu
Bottes/ boots Pastelle
Chapka / faux fur hat Agnes B
**

Page 1 sur 3123