Archives | août, 2011

Mes meilleures amies (pailletées)

Voici la tenue que je portais pour aller voir (un peu après tout le monde j’ai l’impression) le film « Mes meilleures amies » le week-end dernier. Un look dans les camaïeux de gris et noir de la tête aux chevilles puis vous tombez nez à nez avec ces derbies à paillettes , plus confortables tu meurs et plus scintillantes tu meurs aussi. Ces derbies ajoutent un petit effet de surprise à la tenue un peu grisâtre.

Le film était donc à leur image: une réelle surprise au milieu de ce temps maussade. Je m’attendais à une énième comédie romantique aux différentes séquences téléphonées d’avance . J’avais vaguement regardé la bande-annonce, qui à mon humble avis ne donne pas vraiment envie d’aller le voir et j’ai été battue par K.O par du grand délire comme je les aime, de l’humour décomplexé, parfois régressif qui rebondit d’une scène à l’autre, des personnages attachants, charismatiques et pétillants.

Une histoire simple autour d’une amitié entre filles qui a réussi à me faire rire sans ménagement et à attendrir mon petit coeur tout mou (car les bons sentiments sont de la partie, obligé). Séduite j’ai été (et comme Maître Yoda je parle). C’est dans ces moments-là qu’on apprécie d’aller s’enfermer dans les salles obscures pour passer un bon moment hilare … grâce à la complicité du mauvais temps.

Here’s the outfit I wore to go see (after everyone already has, as it seems) « Bridesmaids » last weekend. An outfit all in shades of black and gray, from head to heels at least, for that is when you spot those sparkling derbies. You can’t possibly make anything more comfortable than those shoes, or more sparkly for that matter. They add a little « surprise! » effect to an otherwise rather grayish ensemble.

The movie was kind of like those derbies : a real surprise amidst all this bad weather. I was expecting yet another romantic comedy where every sequence can be guessed in advance. I had vaguely seen the trailer, of which I personally found that it doesn’t really make you want to go see the real thing. I ended up finding a delirious movie of the kind I love: uninhibited humor, childish humor sometimes even, that springs from one scene to the next, with incredibly engaging and charismatic characters.

A simple story based around the friendship between a couple of girls. I laughed my heart out and the latter turned all soft. Seduced I was (for as Yoda, I speak). It’s in those moments you learn to enjoy being pent up in a dark room to have a bit of a laughing marathon…thanks to the bad weather. (English translation by Bleu Marine)

Perfecto/ biker jacket Paul and Joe Sister
Tee shirt Asos
Denim shorts MinkPink
Sac/ bag Stéphane Verdino
Collants/ tights Mat Opaque 80 Wolford
Collier/ necklace Sak Label
Derbies pailletées/ sparkling derbies Anniel

Léopard au féminin

Il y a quelque temps, vous avez découvert ce perfecto nu, étendu lascivement de tout son long sur mon armoire. Aujourd’hui , vous le découvrez « habillé » de ma personne grâce à la météo en berne du moment . Pour l’instant , toujours pas de lassitude de l’imprimé léopard de mon côté alors qu’on prédit la reprise du flambeau par l’imprimé python cette saison .

J’ai porté cette fois mon perfecto en association avec une robe en tulle pour donner un petit côté romantique au léopard. Je le porte en général avec un jean slim et un tee shirt mais j’ai pensé qu’il pouvait également s’acoquiner avec une robe plus féminine. J’aurai certainement l’occasion de vous le montrer à maintes reprises cet automne: il faut d’ailleurs que je le porte régulièrement car je sens que plus il va vieillir, plus il risque de s’embellir…

A while back, you discovered this perfecto « naked », spread wide across my closet doors. Today, you discover it clothed, with myself, thanks to this incredibly odd weather we’re having right now. For the moment, still not bored with the leopard print even though python has been predicted to be fall’s it-print.

This time I wore the perfecto with my tulle dress to give the leopard a little romantic vibe. I generally wear it with skinny jeans and a tshirt, but I thought it might just as well flirt with a more womanly dress. I’ll most certainly have the opportunity to show it off on many occasions this fall : I need to wear it regularly, I feel the more it’ll age, the more beautiful it’ll become. (English translation by Bleu Marine)

Perfecto leo/ Leo biker jacket ASOS
Robe /dress Best Mountain
Collants/ tights Magic touch Wolford
Boots Nine West

Presque Color Block

Bientôt la fin de l’été et on va dire que je me suis très modérément color blockée, pour ne pas dire pas du tout. Il y avait pourtant des éventuelles promesses avec ce jean corail-rose-orangé ( je n’ai toujours pas réussi à cerner sa vraie couleur d’ailleurs) mais elles sont restées à l’état embryonnaire. J’ai surtout associé ce jean avec du blanc, du gris ou du noir… et puis j’ai constaté que  je me devais aussi de marier ce corail-rose-orangé avec des couleurs moins basiques.

Au final, j’ai expérimenté le Color Block « niveau débutant » en ajoutant ce tee-shirt couleur peau. J’embête d’ailleurs mon entourage avec celui-ci en demandant si on n’a pas l’impression que je suis topless quand on me voit arriver de loin, rapport à la couleur assez proche de ma carnation. Pour l’instant on m’a répondu que « Bof, non pourquoi? Tu t’en poses des questions toi! » et si j’en crois le regard des passants, pas d’effet trompe-l’oeil « Belle-moitié-toute nue » ou alors ça n’étonne plus personne de voir quelqu’un se balader topless à Paris?

Summer is almost over, and we’ll say that I’ve very moderately color-blocked, so as not to say that I didn’t at all. This coral-pink-orange jeans seemed to promise otherwise though, but it all never came to be. I mostly opted for white, black or gray with it… and then I realized I had to wear this coral-pink-organge with less basic colors.

In fact, I experimented Color Blocking 101 by wearing this nude color tshirt. I keep nagging everyone about it, asking them if they’re really sure that it doesn’t look like I’m topless with this tshirt when you see me coming from far off, because my skin color is pretty close to that of the tshirt. For the moment I’ve only gotten « No, not really why? You really have odd questions you know? » type answers so far, and if I can trust the looks of people I cross in the street, there seems to be no « half naked effect ». Or maybe it no longer shocks anyone to see people wandering topless in the streets?( English translation by Bleu Marine)

Tee shirt American Vintage
Collier/ necklace H&M
Bague/ ring Low Luv by Erin Wasson
Jeans « skinny boyfriend » Levis
Sac/ bag & bracelet  ASOS
Ballerines leo/ leo flats Anniel

On a train

Cet été, je ne suis pas partie en vacances (= bosser sur la BD…vie d’ermite… tout ça…) mais je sais que la plupart d’entre vous avez eu la chance de buller ici et ailleurs, au soleil ou sous la pluie. Et lorsqu’on part en vacances, il faut bien se rendre sur son lieu de villégiature d’une manière ou d’une autre et passer par la case « transport » (=Train, voiture, avion and Co)… J’ai donc eu envie de m’intéresser aux tenues de voyage. Vous pourriez me répondre qu’un jogging tout mou et un tee shirt basique feront bien l’affaire mais j’ai remarqué que c’est souvent lorsqu’on est habillée façon « Je descends les poubelles » qu’on rencontre LA ou LES personnes devant qui il ne fallait absolument pas « descendre les poubelles ». Ce n’est pas non plus l’erreur irréparable (…parce qu’on est censée être en vacances aussi hein , faut pas pousser) mais si on peut être à l’aise et coquette en même temps pour voyager, pourquoi faudrait-il se priver?

J’ai donc essayé de recueillir ça et là quelques tenues jolies et confortables que je voudrais bien porter pour poireauter sur le quai d’une gare, m’affaler dans le fauteuil d’un avion (avec la tête qui tombe sur le côté toutes les 2 minutes) ou me dégourdir les jambes sur une aire d’autoroute. Bon, ben voilà, j’ai envie de partir en vacances maintenant….

This summer, I didn’t get to go on vacation (=working on the comic book … hermit life … all that…) but I know that most of you were lucky enough to go laze about somewhere, whether it be under sun or rain. And when you go on vacation, you have to get to your destination someway or the other and use transportation of some kind (=train, car, plane etc.) …So I wanted to take a look at traveling outfits. You might say that a pair of old beaten up track pants and any basic tshirt will do, but I noticed that it’s often when we’re dressed in a « I’m taking out the trash » way that we meet THE person or people in front of which you absolutely don’t want to be seen « taking out the trash ». It’s not an irreparable error, (…since we’re supposed to be on vacation too, come on) but if we can be comfortable and cute at the same time while traveling, why not do it?

So I tried to gather here and there a couple of cute and comfortable outfits of the kind that I might wear while waiting at a train station, or slouching in a plane seat (with my head falling to the side every 5 seconds) or stretching my legs on a highway rest area. OK, well great, now I want to go on vacation….

Et pour accompagner vos trajets en train et rester dans le thème, voici une chanson de Yuksek que j’écoute en boucle lorsque je dessine. L’album tout entier (« Living on the edge of time ») est un pur bijou pour l’amatrice de bon vieux synthé que je suis! En regardant le clip , c’est qu’on n’oserait plus dormir pendant le trajet, vu tout ce qui se passe derrière la vitre !

And to accompany you during your travels by train, to keep with the theme, here’s a Yuksek song I’ve been listening to over and over again while I draw. The whole album (« Living on the edge of time ») is a real jewel for the old synthesizer fan that I am! Watch the video and you won’t dare sleep during the journey, with all that’s happening on the other side of the window! (English translation by Bleu Marine)

 Crédits Photos: The Sartorialist, Stylesightings, MrNewton, Vanessa Jackman, Stockholm Streetstyle, TheSFStyle

Page 1 sur 3123