Archives | Bla Bla et Dessins RSS feed for this section

Mamie Gâteaux, le retour

… plus forte, plus méchante ! Gniark ! Gniark ! J’avais déjà testé cette enseigne en Juillet 2009 et en étais sortie avec un avis très positif.

Cela faisait longtemps que je n’y étais pas retournée: j’avais envie de vérifier si l’on y mangeait toujours aussi bien. Surtout que des travaux ont été effectués depuis, agrandissant l’espace.. donc plus de tables… et plus de gourmands ! Ce n’est pas forcément quelque chose qui me rassure car dans ces cas là, j’ai toujours peur de perdre l’ambiance originale de l’endroit.

« Mamie Gâteaux » the return… stronger, meaner! Munch! Munch! I already sampled this place in July 2009 and came out with a very positive opinion.

It had been a long time since I was there last: I wanted to find out if the food was still really great. Especially as they remodelled the space, making it bigger…so more tables…and more happy customers! It’s not usually something I look for because in those situations, I’m always worried they original ambiance will be lost.

L’atmosphère écolière et cantine de CM2 a été conservée (on peut encore connaître son âge en regardant au fond du verre). Toujours une Japonaise au fourneaux mais davantage d’équipiers en salle (non-nippons par contre).

The primary school / cantine atmosphere was kept (you can find out your age by looking at the bottom of your glass). Still a Japanese lady cooking but more staff members in the dining room (non-Japanese this time).

Si l’on compare avec mon billet de 2009, on peut voir que la carte écrite à la craie sur tableau noir regroupe des plats similaires mais que les prix n’ont pas augmenté en 5 ans ! Très bon point (… au bout de 10, privilège d’avoir une image).

If you compare with my post from 2009, we can see that on the blackboard menu written with chalk similar dishes are mentioned and the prices haven’t increased in 5 years! Winning points (…after 10, they win a sticker!).

Cette fois-ci, mon choix s’est orienté vers la tarte au thon deux olives tomates pistou. Je ne me souvenais pas à quel point la pâte brisée était délicieuse. Le fondant des ingrédients mêlés à cette pâte croustillante rendent cette (apparente) simplicité plus qu’exquise.

This time, I chose a tuna and two olives Pistou tart. I completely forgot how delicious the pie-crust pastry was. All the ingredients melting together with this crusty pastry makes this (apparent) simplicity more that exquisite.

En face de moi, salade de saumon fumé : ici pas grand chose à dire à part que les produits sont frais et que la sauce vinaigrette est bien balancée.

Pour l’instant, aucune déception par rapport à 2009 : qu’en sera t-il des desserts… puisque c’est quand même l’argument premier de Mamie Gâteaux !

In front of me, smoked salmon salad: not much to say apart from the fact that the products are fresh and the vinaigrette is well balanced.

So far, no disappointments compared to 2009: what will it be concerning the desserts…because it’s still the main reason to be at Mamie Gâteaux!

Je commande une tarte au citron meringuée et là encore, même punition : la pâte sablée est d’un croustillant !… un dé-li-ce ! La crème au citron ni trop sucrée ni trop acide, et cette meringue légère… je serais même tentée d’en prendre une 2ème part (mais stoppez-moi tout de suite s’il vous plaît).

I order a lemon meringue tart and then again, same punishment: the shortcrust pastry is so crunchy !…a de-light ! The lemony cream is neither too sugary nor too acidy, and that meringue is light…I’m even tempted to have another piece (but stop me already please).

Le Carrot Cake est lui aussi parfait, léger et bien aéré avec un glaçage crémeux loin d’être écoeurant…

Bilan de mon retour après 5 ans : Toujours aussi conquise et très heureuse de voir une qualité pérenne et des prix qui ne gonflent pas comme jambes de Grand-mère au soleil. Bravo Mamie Gâteaux !

The carrot cake is also perfect, light and airy with a creamy icing that is not too much…

Final assessment after 5 years: Still as enchanted and very glad to see that the quality has remained and so have the prices. Congratulations Mamie Gâteau! (English translation by TradIsa)

Restaurant MAMIE GÂTEAUX
66 rue du Cherche-Midi
75006 PARIS
(Métro Sèvres Babylone)

Le Japon Rive Gauche

Le Bon Marché se met aux couleurs du Japon jusqu’au 18 Octobre (hiiii !) et quelle ne fut pas ma joie lorsque j’ai reçu l’invitation pour découvrir cet espace nippon temporaire et assister à un atelier de cuisine sous la direction du chef Japonais Taku Sekine !

Le Bon Marché is all about Japan until October 18th (hiiiiiii!) and I was very happy to be invited to discover this temporary japanese space and attend a cooking class with the japanese chef Taku Sekine!

Totebag édition spéciale Japon Le Bon Marché
Parapluie édition spéciale Japon Le Bon Marché
Pochettes Delfonics
Boîte de biscuits « Panda » Bonne Femme

Le magasin avait déjà organisé le même genre d’événement il y a quelques années (à mes débuts de blog en 2007 ou 2008 je crois !) et j’avais déjà eu le plaisir d’y traîner mes baskets (De toutes manières, dès qu’il se passe quelque chose en rapport avec le Japon, vous savez où me trouver !).

The Bon Marché had already organized a similar event a couple of years back (at the very beginnings of this blog in 2007 or 2008 I think!) and I had already had the pleasure of going (and well, you know, anytime there’s something going on with Japan, you know where to find me!)

Corner de la marque Beams

Corners Sacai et Tsumori Chisato

Cette fois-ci, il m’a semblé que l’espace dédié au Japon était encore plus grand avec multiples animations dans différents domaines. Côté expo: Tadao Ando, ses maquettes et vidéos en hommage aux îles de Naoshima, Teshima et Inujima. Côté mode, la créatrice Chitose Abe et les créations de sa marque Sacai

This time, it seemed to me that the space dedicated to Japan was even bigger and had more events in various domains. Exhibitions: Tadao Ando, with his videos and models of the Naoshima, Teshima and Inujima islands. Fashion: Chitose Abe, the fashion designer, and her fashion label Sacai

Shopping nippon

Côté shopping, moi qui ai encore mon fabuleux voyage fortement imprimé en tête, ai été plus que ravie de voir cet espace, regroupant une sélection d’objets japonais : déco, vaisselle, beauté, cuisine (pour compléter ma collection d’accessoires pour bento !!!!)  mais aussi épicerie.

As for shopping, with my recent Japan trip still vivid in my mind, I was delighted to see this collection of japanese objects: decoration, tableware, beauty products, kitchenware (to complete my bento accessories collection!!!) but also a deli shop!

Pochette avec lettres velcro repositionnables Newneu Japan

Pour quelqu’un qui n’aurait pas eu la chance de se rendre au Pays du Soleil Levant, cela donne clairement un avant-goût de la folie créative et du sens de l’esthétisme propre au Japon.

For someone who hasn’t yet had the chance to visit Japan, it’s a great foretaste of the japanese creative craziness and aesthetics.

Hello Kitty goes wild : Hello Kitty… « Kiss » !

Gommes fantaisie… à croquer !

Je n’ai pas résisté à une séance (même 2) de « Purikura » (photomaton japonais) dans la cabine spéciale : On se laisse photographier devant différents décors plus kitsch-kawaii les uns que les autres et on peut ensuite customiser ses clichés sur l’écran de la cabine.

I couldn’t resist temptation, and went for not just one but 2 « Purikura » sessions (japanese photobooth) in a special cabin: you get your picture taken in front of various kitsch-kawaii backgrounds, and you can customize the pictures on a screen.

Boîte de sablés « Panda » Bonne Femme
Pellicules pour Instax Fujifilm

Figurine Fuchiko on The Cup
Boîte pour onigiri Tokyo Hands

Il ne manquait plus que les costumes (comme j’avais pu l’expérimenter à Séoul) et l’expérience aurait été complète… malgré cela, les fous-rire étaient plus que présents !

Had we had costumes (like I had experienced in Seoul) available, the experience would have been complete …. but even without this, we were laughing pretty hard!

Mini tampons encreurs

Je vous dévoile donc au fil de cet article ma petite « récolte » suite à ce passage au Bon Marché (qui ne sera sans doute pas le dernier d’ici le 18 Octobre) : que des choses utiles n’est-ce pas ?

And so I’m sharing my little « harvest » in this blog post (and probably not the only one before the 18th of October): as you can see, I only bought essentials, right?

Boîte bento à couvercle réfrigérant « oursons » Gel Cool
Pellicules pour Instax Fujifilm

Figurine Fuchiko on the cup
Marques-pages adhésifs « animaux » Midori
Moule « Pingouin » pour Onigiri
Gâteaux salés animaux Ginbis
Bento pour onigiri Tokyu Hands

Masterclass avec le Chef Taku Sekine

Après cette visite du corner Japon, direction la cuisine de la Grande épicerie du Bon Marché ! Premier atelier cuisine pour ma part… j’ai adoré ! Le chef Taku Sekine nous attendait pour l’élaboration de 2 recettes.

After visiting the japanese corner, I headed off to the Bon Marché’s Grande Epicerie kitchen! It was my first cooking class … and I loved it! The chef Taku Sekine was expecting us for the creation of 2 recipes.

Tout d’abord, un soft drink : Le Ginger Ale au sucre noir d’Okinawa dont je vous révèle ici la recette (oui oui, j’ai gardé les fiches explicatives pour vous !). Kanpai !

First off, a soft drink: a Ginger Ale with Okinawa black sugar - and I got you the recipe here! (yes, I kept the notes just for you!) Kanpai!

Ginger Ale au sucre Noir d’Okinawa (Recette ici)

Ensuite, place au plat de résistance avec le Poulet frit au thé vert et sa mayonnaise au soja-whisky.

After which we made the main course with Green tea fried chicken and soy-whisky mayonnaise.

Fière de ma mayonnaise Soja-whisky !

Cette mayonnaise a été une vraie révélation pour moi, tant au niveau de la technique (=première réalisation de mayonnaise de ma vie, on ne rigole pas s’il vous plaît… mais vous savez de quel niveau je pars) qu’au niveau du goût : c’est vraiment ce qui fait l’intérêt de ce plat à mon sens.

This mayonnaise was a true revelation for me, with regards to technique (it was my first mayonnaise ever … don’t laugh!…you know where I’m coming from) but also for my tastebuds: it’s really what made the dish interesting in my mind.

Poulet frit au thé vert, sauce mayonnaise soja Whisky (Recette ici)

Idem, je vous ai récupéré les recettes ici. Mon homme était en tous cas ravi que je lui ramène ces pilons de poulet préparés avec amour, le soir venu. Et j’ai mangé mon pot de mayonnaise le jour suivant à toutes les sauces (c’est le cas de le dire).

D’ailleurs, des ateliers cuisine sont ouverts au public durant toute la période de l’événement donc si vous vous sentez l’âme d’un marmiton… (plus d’infos ici)

Same here, I got you the recipes there. My S.O. was delighted with what I brought back in the evening. And I had my mayonnaise with everything I ate the next couple days. The cooking classes are open to the public during the event, so if you’re in touch with your inner cook …

And to finish this post off with a nice little twist, I’m organizing a contest #LeJaponRiveGaucheTKBB (french residents only). You can take a sneak peak here. (English translation by Bleu Marine)

Concours #LeJaponRiveGaucheTKBB

Et pour boucler la boucle, parce que cet événement a remué plus que jamais mon penchant obsessionnel pour le Japon, j’ai voulu vous transmettre le virus en organisant un concours #LeJaponRiveGaucheTKBB avec Le Bon Marché.

Je sais que ça fait pas mal de concours en ce moment mais je ne pouvais pas ne pas vous en faire profiter aussi durant cet événement qui regroupe tout ce que j’aime. Voilà pourquoi.

Rendez-vous sur Instagram pour connaître les modalités de participation.

À gagner:

-1er prix = Une carte cadeau Le Bon Marché de 100 euros (pour faire le plein d’inutilités utiles au corner Japon du Bon Marché) + un portrait kawaii personnalisé et dédicacé par moi-même

-2ème et 3ème prix =Une carte cadeau Le Bon Marché de 50 euros + un portrait kawaii personnalisé et dédicacé par moi-même

Bonne chance à tous et toutes !

5 ways to wear a Polka Dot Jacket

Depuis que je tiens un blog, le turn-over de ma garde-robe est plus important qu’avant mais il y a des vêtements que je porte et reporte avec plaisir. D’où l’idée de lister les tenues différentes que j’ai pu porter avec cette veste à pois H&M que je chéris depuis le printemps dernier.

Mon amie Maureen, qui possède la même, m’a récemment confié qu’elle n’arrivait pas à la porter souvent. Je lui ai répondu que pour ma part, c’était tout le contraire ! Lorsque je manque d’inspiration, j’enfile cette veste et le tour est joué.

Jouons un peu… Parmi ces 5 tenues, quelle est votre préférée ?… Nous vérifierons par la suite si c’est celle que je préfère aussi ! (J’hésite entre 2 !)

Since I’ve had the blog, my wardrobe ‘s turnover has increased, but there are still clothes I wear over and over again with the same pleasure. Hence the idea of a listing of all the different ways I wore this dotted H&M jacket I’ve loved unconditionally since last spring.

My friend Maureen has the same one and recently confided in me that she just never got around to wearing it all that often. I told her that on my part it was quite the contrary: on those days when I lack any inspiration, I throw that jacket on and it totally does the trick!

Let’s play a little game shall we? Which one of those five outfits is your favorite? We’ll check to see if it’s mine as well (I’m torn between two choices!) (English translation by Bleu Marine)

LOOK 1 ici
LOOK 2 ici
LOOK 3 ici
LOOK 4 ici
LOOK 5 ici

EDIT du 1/09/2014 à 8h : Après comptabilisation des votes (par Maître Nadjar (huhu)), votre look préféré est le LOOK 1 (à 32%) suivi de près du LOOK 3 (30%) et du LOOK 2 et 5 ex-aequo (15%). Le LOOK 4 récolte seulement 8% des votes. En ce qui concerne mon choix, j’hésitais entre le LOOK 1 (pour le côté féminin) et le 2 (pour le cool). Mais je n’aurais pas su choisir… allez si ! Le LOOK 1 va !


La Crêperie Saint Georges

Durant ce week-end en Bretagne, nous avons mangé des crêpes et galettes presque à chaque repas. Ce ne fut pas toujours une réussite mais au bout du compte, j’ai réussi à trouver l’adresse qui m’a faite vibrer.

Située dans le centre historique de Rennes, la devanture à colombages laisse place à un intérieur contemporain truffé de jolies touches déco. Je n’ai pas pris de photos du décor comme ça, vous aurez la surprise si vous y allez ! (et puis j’étais bien trop occupée à admirer/déguster ce qu’il y avait dans mon assiette !)

Il est toujours difficile de sortir du lot lorsque l’on tient une crêperie : Pas évident de trouver les garnitures qui feront votre signature.

During this weekend in Brittany, we ate pancakes and galettes nearly for each meal. It wasn’t always a hit but in the end I managed to find an address that does it for me.

Situated in the historic center of Rennes, the front of the shop is in half-timbered style but the inside is more contemporary with lots of lovely decorative touches. I didn’t take pictures of the decor so that you will be surprised if you go! (also I was far too busy admiring/nibbling everything in my plate!)

It is always hard to stand out from the rest when you own a ‘crêperie’ (pancake restaurant): not easy to find the garnish that will make your signature dish.

La galette Giorgio Armani

Ici, l’originalité est totale et ce, dès la lecture du menu. En effet, les galettes portent le nom de « Georges » célèbres ( George Clooney (au Chèvre chabi cendré épinards, tomate, basilic sorbet concombre…), Georges Brassens (à la fourme d’Ambert).

Un bon moyen d’avouer sans honte que Georges Moustaki nous fait troooop envie (haha) ou que George Michael nous fait saliver ! (calmez-vous, calmez-vous)

Here, the originality is total and that starts from reading the menu. Indeed, the galettes are all named after famous « Georges » (George Clooney (ash-coated chabi goats cheese, tomatoe, basil and cucumber sorbet…), Georges Brassens (with ‘fourme d’Ambert’ cheese).

A great way to confess without shame that you long for Georges Moustaki or that George Michael makes you drool! (Calm down, calm down)

Après de longues minutes de réflexion, j’ai choisi la Giorgio Armani à cause/grâce au foie gras poêlé qui me fait frémir à chaque fois que je le vois sur une carte !

Au programme, foie gras poêlé (donc), pommes de terre, magret de canard, fleur de sel, réduction balsamique. Les portions sont généreuses, le foie gras est fondant à la perfection, le magret délicieux… mais surtout la pâte de la galette, croustillante (mais pas sèche !) comme je les aime.

After a few minutes of thought, I chose the Giorgio Armani because of the pan fried foie gras that make me flutter each time I see it on a menu!

In the programme, pan-fried foie gras, potatoes, duck breast, flower of salt, and balsamic reduction. The portions are large, the foie gras melts to perfection, the duck is sublime…but more importantly the galette dough, crusty (but not dry) like I love them.

La galette George Elisabeth

Mon homme a choisi le côté féminin de la George Elisabeth (auteure américaine de polars) : Celle-ci était garnie de carpaccio de boeuf, mozzarella, tapenade de tomate, copeaux de parmesan, pommes de terres sautées et glace petit pois menthe  (ses romans se déroulent en Grand-Bretagne, voilà pourquoi !).

Très bon choix également (j’en ai croqué une bouchée) et le mélange est vraiment savoureux, fondant, bien assaisonné.

Place maintenant au dessert qui fait repartir les différents Georges dans leurs pays respectifs et nous invite à replonger dans les saveurs de notre enfance avec les crêpes Carambar, Nesquik, Kinder

My man chose the feminine side of George Elisabeth (American author of thrillers): That one was garnished with beef carpaccio, mozzarella, tomatoe tapenade, parmesan flakes, sautées potatoes, and pea and mint ice cream (her novels are set in Great-Britain, that’s why!). Equally good choice (I had a few bites) and the mixture is really tasty, melts in your mouth and is well seasonned.

Let’s talk about the desserts that spread the different Georges in their respective countries and invite us to plunge in the tastes from our childhood with the Carambar (caramel sweets), Nesquik (hot chocolate), and Kinder pancakes…

La crêpe Chamallow

J’ai choisi la Chamallow qui était assurément un choix que je ne regrette pas : caramel au beurre salé maison, chamallows caramélisés, boule de glace vanille aux éclats de nougatine, Chantilly.

Lorsque le moelleux du chamallow vient flirter avec l’onctuosité du caramel au beurre salé pour finir de chatouiller le fondant de la crêpe , c’est l’extase… aaaah !

I chose the Chamallow (=Marshmallow) which was a great choice that I don’t regret: homemade caramel with salted butter, caramelised marshmallow, vanilla ice cream balls with nougat flecks, whipped cream.

When the softness of the marshmallow comes to flirt with the smoothness of the salted caramel that tickles with the meltiness of the pancake, it’s extacy….aaaah!

La crêpe Crunch

Mon homme a choisi la simplicité de la Crunch (Crunch au chocolat au lait, glace vanille éclats de nougatine, chantilly) mais tout aussi délicieuse !

Cela faisait longtemps que je n’avais pas été autant emballée par une adresse : l’accueil, la qualité des produits, le cadre sont irréprochables. On pourra peut être chipoter sur le prix, un peu plus élevé que les crêperies classiques (de 8,70 à 17,90 euros pour les galettes) mais vu la créativité, le service et la quantité/qualité, je trouve cela au final plutôt justifié (Nous avions tenté une autre crêperie la veille, à peine moins chère, mais la déception était au coin de l’assiette).

Si vous passez donc par Rennes, dites-moi donc avec quel Georges vous avez passé la soirée. Je veux connaitre les détails… croustillants !

My man chose the simplicity of the Crunch -french chocolate bar- (chocolate milk Crunch, vanilla ice cream with flakes of nougat, whipped cream) but as delicious as the previous one!

It has been a while since I was this excited about a restaurant: the welcome, the quality of the products, the space are all faultless. We could just argue a little about the prices, a little dearer than normal crêperies (from 8.70 to 17.90 euros per galettes) but when you think of the creativity, the service and the quality/quantity, I find the prices justified (we chose another crêperie the night before, only slightly cheaper, but very disappointing).

If you ever come to Rennes, let me know which George you chose to spend your night with. I want all the details…crusty please! (English translation by Isa)

CRÊPERIE SAINT GEORGES
11 Rue du Chapitre
35000 RENNES
(Réservation conseillée !)

Page 1 sur 6112341020Dernière page »