Raspberry

· Mode, Petites tenues en situation

La Redoute m’a récemment proposé de choisir mon vêtement préféré dans leur collection automne/hiver 2013-2014. Comme j’étais plutôt conditionnée par mes inspirations rosées, je me suis orientée vers ce manteau en tweed. Il est plus framboise que rose mais je crois que je préfère, car ainsi, il y a moins de risques que je ressemble à un rouleau de Moltonel ambulant.

J’ai choisi la sobriété pour le reste excepté la casquette « Corto Maltese » à la rigueur. Je sens que je serai bien au chaud cet hiver en tous cas !

La Redoute recently asked me to choose my favorite piece in their autumn/winter 2013-2014 collection. Since I’ve still got my head full of pink inspirations, I chose this tweed coat. The color is more raspberry than pink, but I think I like it better that way, it minimizes my chances of looking like a walking roll of Charmin toilet paper.

I kept the rest of the outfit simple, except maybe for the « Corto Maltese » cap. In any case, I’ll be warm this winter! (English translation by Bleu Marine)

Manteau / coat La Redoute
Chemise / shirt Madewell
Casquette / cap H&M
Pochette / clutch Balmain
Montre / watch Casio
Jeans Monki (déjà vu ici)
Boots Pistol Acne

Prince de Galles

· Mode, Petites tenues en situation

Petit entracte au cours de ce voyage aux États-unis : je reviens sous nos températures pour vous montrer ce manteau à carreaux « Prince de Galles » dans une tenue décontractée comme je les aime. Attention, un petit félin s’est caché sur ces photos, saurez-vous le retrouver ?

Short intermission during this US trip: I come back to our temperatures to show you this « Prince of Wales » checked coat in a laid-back outfit just the way I like it. Watch out, a little feline went into hiding on these pictures, will you be able to find it? (English translation by LN)

Manteau / coat ASOS
Bonnet / Beanie Urban Outfitters (Los Angeles, rayon Hommes)
Sweatshirt Zoe Karssen (déjà vu ici)
Montre « chat » / « Cat » watch ASOS
Slim 7/8/ Cropped slim MIH Jeans (déjà vu ici)
Slip-ons Gap (déjà vus ici)
Sac / bag ASOS ( 2010)

If you’re eating in San Francisco…♫

· Food, Illustration, Voyage

Ces vacances aux États-unis ont été fatales pour mes cuisses : j’ai mangé presque tout le temps et évidemment pas que du light. D’ailleurs, je me demande comment je ferais pour garder la ligne si j’habitais là-bas : tout est prévu pour consommer toujours plus. Les serveurs qui vous remplissent le verre dès qu’il se vide, les portions gargantuesques, les gâteaux crémeux-chimiques.

J’ai la réputation d’être un estomac sans fond mais j’avoue qu’à la fin du séjour, je saturais presque. N’empêche, en regardant les photos de cet article, mon estomac est tout de même nostalgique.

LORI’S DINER (336 Mason Street, SAN FRANCISCO, CA)

Il existe plusieurs enseignes à San Francisco. J’ai choisi de tester celle de Mason Street car je me trouvais le plus près de celle-ci (paresse, tout ça…). Apparemment, c’est le tout premier de la chaîne à avoir ouvert à San Francisco.

L’idée était de retrouver l’atmosphère d’un resto des années 50, concept qui fait maintenant des émules. Je me suis surtout déplacée pour le lieu mais la nourriture vaut quand même le déplacement.

Lorsque le Club House de mon cher et tendre est arrivé avec ses 3 étages à la dinde, jambon, tomate, bacon et salade (multipliés par 2), j’ai pris peur. La peur de « l’étouffe chrétien », vous voyez ? Mais que nenni. Une des rares fois (sinon la seule) où je goûte un club sandwich qui ne vous donne pas envie d’abandonner au bout de la 3ème bouchée tellement il est sec et bourratif. Ici, tout est bien équilibré (si je peux m’exprimer ainsi) et ça cale sans peser.

Pour ce qui est du Lori’s signature burger (steak, bacon, oignons caramélisés au vinaigre balsamique, fromage), presque même verdict. Très bon et juteux mais je ne pousserai pas le vice en disant que ça cale sans peser. Un pèse-personne est même prévu à la sortie pour la tribu des angoissés, pèse-personne que je n’ai pas utilisé (je fais partie de la tribu des « autruches »).

KAT’Z BAGELS (3147 16th Street, SAN FRANCISCO, CA)

Adresse découverte par hasard lors d’une balade à Mission District. Je n’ai jamais été une fan des bagels (c’est juste un pain troué non ?…donc il y a moins à manger !) et ce restaurant m’a fait changer d’avis.

Le bagel est préparé et cuit sur place. On a le choix entre plusieurs pains : nature, sésame, à l’ail… etc. Puis différentes garnitures. J’avais choisi le bagel à l’ail garni d’oeuf, tomates, mozzarella et basilic. Tout chaud, toasté à point : un régal.

On peut également choisir de le prendre à emporter. Mais le déguster sur place a aussi son charme.

SUZU NOODLE HOUSE
(1825 Post Street (Kinokuniya Building, Japantown) SAN FRANCISCO, CA)

Pas du tout typique mais comme je vous l’ai dit, j’ai beaucoup erré à Japan Town où vous pouvez vous laisser tenter par de multiples gourmandises asiatiques : bubble tea, pâtisseries, crêpes japonaises, beignets… Vous avez l’embarras du choix !

Cette adresse m’a été recommandé par une passante japonaise qui connaît bien le quartier et je n’ai pas été déçue.

Le nabeyaki udon servi dans sa marmite était délicieux

Le curry rice au poulet frit également. Une adresse pour ceux qui cherchent l’exotisme à San Francisco.

 

Page 183 sur 479