En attendant le grand froid

· Mode, Petites tenues en situation

Dans la famille « moumoute » , je demande le manteau. Ma collection commence à s’agrandir : le perfecto , la veste en jean,  les Ugg (que je n’ai pas encore sorties cette année d’ailleurs) , les boots à talon: tout semble vouloir s’envelopper d’ un gros nuage de laine moutonnée . Ce qui n’est pas pour me déplaire puisque dans ce genre de vêtement , on a l’impression d’amener son chez-soi sur soi. Oui. Ce sont des habits qui possèdent une option « Soirée au coin du feu » intégrée (…sans la peau de bête ni la raclette). Disons que j’ai à présent toutes les cartes ( moumoutées) en main pour affronter le grand froid mais celui-ci n’arrive pas vraiment… Vous allez bien voir que je vais gagner mon pari

In the wooly family, I want the coat. My collection is getting bigger: the biker jacket, the denim vest, UGGs (that I haven’t used yet this year), the boots: everything seems to wrap up in a big cloud of wool. Which doesn’t make me sad because in those kind of clothes, you kind of have the feeling of being at home outside. Yes. Those are pieces with the option “night in front of the chimney” included (… without the beast skin or the bowl of stew). Let’s just say that I have all the cards (wooly) in hand to face the big cold which still isn’t here… I’m gonna win my bet I’m telling you…( English translation by Charlotte B)

Manteau/ coat Sandro « Edition limitée »
Jupe-culotte/ culottes Sugarhill Boutique
Cardigan Benetton
Ceinture/Belt Zara
Boots Promod

Confiance aveugle

· Illustration

Ca y est! Mon chirurgien m’a donné le feu vert pour mon opération des yeux! Donc si tout va bien, je redécouvrirai la vie avec un nouveau regard dans 15 jours. Bien sûr, je ne suis pas totalement zen car je sais qu’on va toucher à mes yeux et à imaginer ce que le chirurgien m’a expliqué (Découpage de la surface de l’oeil, rabotage de la cornée ….Mmmmh! Bon appétit!) , j’ai l’impression que je vais tourner dans un remake d’une fameuse scène de Minority Report où Tom Cruise se fait greffer de nouveaux yeux de façon totalement… bouchère-charcutière! Ca c’est mon côté pessimiste. Mais mon coté optimiste me dit que bientôt je verrai clair sans avoir recours à quelconque artifice et je pense que ce sera un réel choc de me réveiller le matin et de voir  bien distinctement chaque objet qui m’entoure. Mais ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué… ou plutôt, ne vendons pas la peau de l’oeil avant de l’avoir « laser-ifié ». Pour l’heure, je passe mes derniers jours avec les lunettes sur le nez (moins jolies que celles de Tokyobibi) rêvant de cette nouvelle vie. J’ai confiance… une confiance aveugle … quoique je préfèrerais  une confiance 10/10… à choisir…

PS: Tokyobibi, en plus d’avoir de jolies lunettes, porte des chaussures sur lesquelles je bave depuis hier mais que je me résous à ne pas acheter vu la hauteur de talon. Ce serait dommage de me tordre la cheville avant l’opération!

Finally!! My surgeon gave me the green light for my eye surgery! So if all goes well, I’ll rediscover life with fresh eyes in a mere two weeks. Of course, I’m not entirely zen about it all because I know people are going to be touching my eyes, and also because I keep imagining what the surgeon explained to me (the cutting of the eye’s surface, the planing of the cornea … Mmmmmh! Yummy!); I have the feeling I’m about to act in a remake of this famous Minority Report scene where Tom Cruise gets an eye transplant in this very butchery way! That’s my pessimist side. But my optimist side tells me that soon, I’ll be able to see clearly with no artificial help whatsoever, and I think it’ll be a real shock waking up in the morning and seeing each object around me distinctly. But let’s not count our chickens before they’re hatched shall we? Or rather, let’s not sell the eye before it’s been laser-ified. For the moment, I’m spending my last days with my glasses on my nose (not as pretty as Tokyobibi’s) dreaming of this new life. I have faith … absolute blind faith … although to choose I might prefer having a 10/10 faith …

PS : Tokyobibi, in addition to having pretty glasses, is wearing a pair of shoes I’ve been drooling over since yesterday, but that I can’t bring myself to buy just yet: the heel seems so high. It would be a shame to sprain my ankle before the surgery!( English translation by Bleu Marine)

(Tokyobibi says : « Yeehaaa!! In 2 weeks I’ll be embracing life without glasses or contacts!…*          *or… with a white cane!… »)

One night with HURTS

· Illustration

Déjà un 4 ème article d’eux sur ce blog. Ils font partie des meubles à présent. Après la découverte, la pochette remasterisée, la rencontre, voici le Live et  bientôt, le Mariage… (Non, en fait pour le mariage ça n’aura probablement pas lieu puisque je déclinerai tout demande de la part de Theo ou Adam. Je serai ferme! Oui je sais , ça va être dur à encaisser ). Vendredi dernier, c’était donc un grand jour puisque c’était le passage de Hurts au Trabendo à Paris. J’attendais cet événement depuis quelques mois déjà et je n’ai pas été déçue.

It’s already been the 4th article on this blog. They’re kind of part of the scenery now. After the discovery, the revamped cover, the meeting, here is the Live show and soon, the Wedding…(No, actually the wedding probably won’t happen because I will decline any proposal from Theo or Adam. I will be strong! Yes I know, it will be tough). Last friday, it was a big day because Hurts was playing the Trabendo in Paris. I was waiting for this event for months and I wasn’t disappointed.

Habituée aux concerts de plus grande envergure comme Muse, j’ai vraiment apprécié cette ambiance en comité plus restreint sans bousculades , fan attitude démesurée, membre déchiqueté… mais plus que tout j’ai aimé l’acoustique parfaite. Les petites salles sont le lieu rêvé pour savourer la musique. Et celle de Hurts collait parfaitement à l’endroit même si je rêve pour eux d’un Zenith ou d’un Bercy… Mais encore faut-il que les radios françaises se décident à passer leurs chansons avant 2047! J’ai d’ailleurs fait part à Theo à la fin du concert de ma déception de nous voir en France si réfractaires à la diffusion de leurs titres mais apparemment il n’avait pas l’air de s’en inquiéter et trouvait que l’accueil était très bon en France. Tant mieux!

I am used to going to bigger gigs like Muse but I really appreciated the intimate atmosphere without jostling with crazy fans, shredding limbs… But more than anything I enjoyed the perfect sound system. Small venues are the perfect place to enjoy music. And Hurts music was ideal for this place even if I am dreaming of a Zenith or Bercy for them… For this to happen, french radio stations need to play their songs before 2047! I actually brought up my disappointment with Theo at the end of the gig about the fact that France is so resistant to the diffusion of their tracks but apparently he didn’t seem too worried about it and found France very welcoming. Good!

Sinon , en vrac, j’ai trouvé Theo plus remuant que d’habitude sur scène, lui d’habitude si stoïque… et c’était plutôt pas mal ( Tout est relatif hein, il ne saute pas non plus comme un cabri « à la Mika »). Ses envois de roses au public faisaient un peu cliché romantique mais ont dû satisfaire quelques chanceuses (et le fleuriste du coin).  Le passage à la guitare par Adam sur « Evelyn » a donné une nouvelle dimension moins tragique à la chanson et ça l’a même embellie. La voix du Tenor Richard s’est mêlée avec perfection à celle de Theo sur « Verona », le titre caché de l’album. Et par dessus-tout, ce qui m’a marqué c’était l’ambiance générale mêlée d’émotion et de vraie convivialité.

Other than that, on the whole, I found Theo more energetic than usual on the stage, he is normally so stoic… And it wasn’t bad at all ( It’s all relative huh, he doesn’t jump everywhere like Mika). Throwing roses to the public was a bit of a romantic cliché but probably made some lucky ones happy (as well as the corner florist). The guitar riff by Adam on « Evelyn » gave a new, less tragic dimension to the song and made it more beautiful. Richard’s tenor voice mixed perfectly with Theo’s voice on « Verona », the hidden track on the album. And above all, what touched me most was the general ambiance and true friendliness.

Je n’ai pas filmé  ce soir là afin de savourer chaque seconde du concert mais cette vidéo tournée à Munich donne un petit aperçu de l’ambiance à Paris (sauf qu’à la fin il dit « Merci beaucoup Paris » et pas « Danke schön München »).   La chanson « Stay »  n’est pas ma favorite de l’album car je la trouve un peu trop « attrape-minettes » mais en live, finalement, on se ferait bien attraper. Ca y est je suis prise au piège.

I didn’t film the night so I could enjoy every minute of it but this video from a gig in Munich will give a good glimpse of the atmosphere in Paris (except that at the end he says « Thank you Paris » and not « Danke schön München »). The song « Stay » isn’t my favorite of the album because I found it a bit too cheesy and girly but live, after all, you can easily get caught up. There you go, I have been caught.

Pour finir, une photo de la presque « Dream team » de ce soir- là (Adam était occupé à papoter et Loïc était déjà parti!): A mes côtés, de gauche à droite: Elodie de Columbia, Alix, Theo et Cedrick de Sony Music (Et guest stars: mes lunettes dans la main droite): Merci encore.

To finish up, a picture of the almost « Dream team » of the night (Adam was busy chatting and Loïc was already gone!): On my side, left to the right: Elodie from Columbia, Alix, Theo and Cedrick from Sony Music (and guest staring: my glasses in my right hand): Thanks again. (English translation by Charlotte B.)

All photos and drawings are Copyright TOKYOBANHBAO © : Please ask before using them.
Video :Plenty-of-sound.com

Page 343 sur 475