Opération Relooking de Amy Winehouse

· Mode

Après avoir relooké notre amie Britney la dernière fois, aujourd’hui c’est au tour d’ Amy Winehouse de se prêter au jeu… On ne peut pas dire qu’elle soit la plus mal lookée mais des fois , son côté un peu « borderline » lui joue des tours , comme sur cette photo où elle dévoile son côté « crevette desséchée »…

En la voyant, on a l’impression que le bain glamour façon Alix est le dernier de ses soucis…Plus elle est cradok et déjantée, plus le public adore…mais là, ç’en est trop pour elle… Elle n’assume plus son côté sale et flashy-vulgaire…

Entre ses rehab’ à répétition et son penchant incontrôlé pour la bibine et autres substances illicites, Amy a décidé de faire appel à moi pour un relooking de la dernière chance…

Elle veut laisser au placard son attirail junky-trash…et voudrait que je lui concocte un look plus « dame » car saviez- vous que son rêve le plus fou est en fait d’assister à l’une des nombreuses réceptions de Madame de Rotschild où les bonnes manières sont de rigueur…Et bien entendu , dans cet accoutrement, elle ne pourrait jamais y poser un pied…

J’ai donc décidé de faire appel au site de ventes en ligne ASOS.. si cher à vous toutes…

J’ai donc choisi pour elle une jolie jupe taille haute forme crayon pour qu’Amy se sente femme! femme !femme!

un haut à noeud et à pois pour egayer tout de même cette rigueur aristocratique

 

des escarpins MiuMiu-isants pour lui faire prendre de la hauteur ….mais avec un talon bien stable, au cas où elle abuse du Champagne chez cette chère Nadine de Rotschild…

une pochette pour qu’elle y glisse tout ce dont elle aura besoin pour un ravalement de façade et ses pense-bêtes de bonnes manières (pas de coude sur la table, pas d’éructations bruyantes, pas de tintement des couverts lorsqu’on mange…)

Et la petite touche quand même Rock’n Roll car Amy ne peut pas non plus changer du jour au lendemain…Elle tient à garder son âme un poil décalé…Un mini perfecto bolero sera parfait pour casser le style « dadame »

… J’ai également demandé à Amy d’avoir la main légère sur le eye liner et d’attacher un peu ses cheveux de sauvageonne.. Disciplinée , elle a suivi tous mes conseils…Ne lui manquerait-il plus que la joie de vivre, sur cette dernière photo?… Mais habillée de cette façon , elle se sent d’attaque pour affronter le Grand monde… A elle les soirées Ferrero rocher chez Monsieur l’Ambassadeur!!!

 

Photos Asos et suchablog.com

**

Ce rêve bleu

· Mode

« Je vais t’offrir un monde aux mille et unes splendeurs« …disait Aladdin à sa chère Jasmine…

Aladdin n’aurait il pas des origines suédoises?… car il se trouve qu’au gré de mes virées H&Miennes , j’ai trouvé un joli petit top à noeud au rayon Divided, réputé pour être le fournisseur officiel des danseurs de tecktonik et des fans de Tokiohotel…

Un joli petit top ….bleu comme un ciel Parisien…(ce qui n’arrive pas aussi souvent que ça!…)

 

Mignonnette la blousette avec son côté Bi-matière.. du voile et de la maille pour un effet lolita à souhait…

Top bleu à noeud H&M Divided
Slim Gris H&M
Boots camel Zara

top HetM
Top bleu à noeud H&M Divided
Jupe boule grise H&M
Ceinture Vintage de ma maman
Legging Camaieu
Ballerines Stella Mc Cartney pour Adidas

Mais un ciel bleu ne serait pas complet sans les oiseaux qui y volent allègrement, comme dans un film de Hitchcock….(la psychose en moins…)

C’est pour cela que j’ai pu trouver ce petit collier au rayon enfant de H&M, en forme d’oiseau, qui n’est pas sans rappeler le collier Bambi de Galliane… Un oiseau plutôt docile, et carrément donné… (2 euros 90)…

Comme quoi il faut toujours garder son âme d’enfant….Plus jeune, quand on vous demandait de dessiner votre maison, vous la dessiniez bien avec un grand ciel bleu, un soleil… et des oiseaux , non?… Quand je vous dis que finalement, tout n’est qu’un éternel recommencement…

**

La trilogie du Lao Lane Xang

· Food

Nouveau rendez-vous gastronomique entre vous et moi… Cette fois-ci il va falloir faire marcher le GPS pour savoir dans quel resto je vous donne rendez-vous exactement…Le lieu de rendez-vous n’est certes pas difficile à trouver et même si vous vous trompez d’enseigne, ça ne sera pas trop grave car en fait, nous avons affaire à 3 restaurants en 1!! En effet, aujourd’hui je vous invite à goûter la cuisine d’un resto laotien (Je vous avais dit que petit à petit on va se farcir toute l’Asie…)…

Mais quel resto laotien?… En effet, dans la même rue se trouvent 3 restaurants qui appartiennent à la même famille…Le premier, le Lao Lane Xang fut l’original… ensuite fut créé le Rouammith et enfin, petit dernier ouvert récemment le Lao Lane Xang 2 (…le retour … ca va saignerrr!!!)… bref une histoire de famille qui roule ! Ici , ce ne sont pas les rois du pétrole comme dans Dallas mais plutôt les rois des saveurs laotiennes…

C’est pourquoi je vous donne rendez-vous tout de suite devant le LAO LANE XANG 2 102 Avenue d’Ivry 75013 PARIS, tout fraîchement ouvert…

Vous voilà fidèle au poste! Ce nouveau restaurant fait carrément tache au milieu des restos un peu kitschouilles mais non moins agréables du 13ème arrondissement… Ici, on a misé sur le côté « Lounge » de l’endroit.. Pas de laques nacrées au mur, pas de tapisserie rouge pétante, ni de lanterne rouge à pictogrammes chinois, ni d’aquarium aux lampes fluo… Je vous ai dit, ici , c’est ambiance « Retour de voyage » avec cette fausse tête d’éléphant trônant au mur et une décoration moderne…C’est clean , c’est propret…

Nous sommes donc installées à l’étage et la serveuse nous amène le menu qui semble être aussi compréhensible à nos yeux que le langage ch’ti pour notre cher Kad Merad… « Yam saparoth tha le »? « Nok Phad phed »? « Pha lad phik king »?… C’est comme si on nous servait des lettres du Scrabble pas encore assemblées dans l’ordre…Heureusement, la traduction est là, et aussi, pour passer commande , des chiffres et des lettres sont bien utiles…

Vous décidez de prendre en entrée le L5 ( « toutes les femmes de taaaa vie en moi réuniesss….. « ) ou plus simplement appelé « Soupe épicée de crevettes à la citronelle« .. Moi je prends la spécialité de l’endroit: « Le Nem Lao » ou salade de riz croustillant…

La voilà donc , ma salade de riz croustillant accompagnée d’une assiette de salade fraîche et de coriandre… La serveuse m’explique comment la manger: Je dois prendre une feuille de salade , y déposer de la menthe, du coriandre, et un petit tas de riz croustillant dessus pour ensuite en faire un petit paquet avec les doigts (Fans d’origami et de pliage, ce plat est fait pour vous!) … Et ensuite, on déguste de façon méthodique de façon à ce que notre petit paquet ne s’ouvre pas entre 2 bouchées!!…

Oui je sais , je ne sais pas manger, quand je croque mon petit paquet plié , tout le riz part à côté mais qu’est ce que c’est bon, c’est fondant, ça croustille, c’est légèrement acidulé grâce aux morceaux de porc marinés et carrément épicé si l’on croque le bout de piment séché qui joue le traître, au milieu de cette marée de riz….

Vous prenez moins de risque avec votre L5 (« Une étincellleeeee… Alller vers ellleee… »): une soupe acidulée à la citronnelle et aux crevettes pour vous ouvrir l’appétit en douceur, sans incendier vos papilles…

Ici, le service est ultra rapide… On peut dire qu’il faut souvent faire la queue avant de prendre place mais une fois à l’intérieur , le service est très efficace …. on nous amène les plats en vitesse sans pour autant nous bousculer afin de laisser la place aux affamés postés à l’entrée…Nous avons le loisir de prendre notre temps pour déguster…

Justement! Mon plat principal arrive!…Un curry rouge de porc et de crevettes accompagné de ses galettes de riz soufflées

Malgré l’aspect du plat, je ne crache pas du feu en le dégustant… Du curry relativement doux et une façon très ludique de le manger… on trempe les galettes de riz soufflées dans la sauce , on y dépose quelques boulettes de porc ou de crevettes et on déguste…Vraiment original… et bon!

Vous avez choisi pour votre part des plats qui ne sont pas typiquement laotiens… Vous avez choisi du boeuf sauté au basilic ainsi qu’un sauté de liserons d’eau pour faire glisser le tout… Une chose est sûre , vous aimez le « sauté »! Le tout est accompagné de riz blanc …

…Mais c’est là que les apparences sont trompeuses, les liserons d’eau à l’aspect si lisse et si gentillet dévoilent une fougue et surtout un tempérament de feu!!!!…. En effet, au milieu, se cachent de sournois morceaux de piment qui « arrachent la tête »… comme on dit dans le Sud…

Ca y est , je vois votre visage rougir , vos yeux scintiller: Ca piiiiiiiiique!!!!!… »Saleté de « # »ç%*$£ »# »& » de liseron d’eau! »… Vous vociférez…Après avoir calmé la chaleur torride qui s’est emparée de vous l’espace d’un instant, vous admettez que le boeuf fut très tendre et goûteux , et les liserons d’eau, croquants à souhait bien qu’il faille les manger sous haute surveillance, comme un terrain miné…

Pour finir le repas , nous choisissons une boisson au lait de coco et petites perles de tapioca… Un peu dans le même genre qu’ au Zen Zoo, vous vous rappelez?

Ca se boit comme du petit lait… et ça permet de calmer de feu de votre langue….

 

Encore un délicieux moment un peu « hot »passé avec vous…Qu’en sera t’il de notre prochain rendez-vous gastronomique?… Avez-vous peur?

Les adresses sont :

LAO LANE XANG N°1 105 Avenue d’Ivry 75013 PARIS: le pionnier où l’ambiance est traditionnelle, des petites banquettes exigues , des décors en bambou… pour se tenir bien au chaud…

ROUAMMITH 103 AV D’Ivry 75013 PARIS : pour se tenir encore plus au chaud , c’est le plus petit des 3 restaurants… Y aller lorsqu’on n’a pas trop le temps de se poser… L’ambiance est « Kolé séré » également… Pas trop le lieu pour faire part de vos confidences les plus intimes…

LAO LANE XANG N°2 102 Av d’Ivry 75013 PARIS: c’est là où nous venons de manger… Le moins pittoresque, le moins traditionnel mais le plus confortable… Sur 2 étages, ambiance Lounge façon Buddha Bar.. en moins branchouille mais en plus convivial…

Dans ces 3 restaurants , on y sert exactement la même carte , aux mêmes tarifs, c’est à dire raisonnables.. Que vous soyez dans le plus petit resto ou le Lounge impérial, c’est kif kif bourriquot…L’ambiance est différente mais le plaisir est le même…. C’est à dire délicieux….

**

Page 472 sur 478