Archives | août, 2009

Couleurs et mosaïques…

tee H&M

Qui aime Gaudi est servi! Lors de la visite de  Barcelone, on ne peut pas repartir de là sans avoir vu une des oeuvres de l’architecte… Déjà avec le parc Güell, puis cette fois-ci la casa Batlló… Je crois que cette visite a été pour moi l’ une de mes préférées: bien évidemment, on retrouve toujours ce style archi-coloré et mosaïqué qu’on peut parfois trouver  « too much »: cela dit, l’atmosphère du lieu m’a charmée. Je dois avouer que je suis d’habitude réticente à rester calme et disciplinée durant la visite d’un monument ( peut-être des restes  de promenades scolaires où le professeur aurait pu nous raconter n’importe quoi sur la vie du Roi Soleil,  tout ce que je souhaitais c’était glousser avec mes copines d’à côté et réinventer l’Histoire à ma sauce…)

Aussi étonnant que cela puisse paraître, ici,  j’ai été tenue en haleine du début à la fin grâce au système d’audioguide intéractif : passer de pièce en pièce, de salle en salle, d’étage en étage en quête de nouvelles informations soufflées à mon oreille… et qui plus est, informations intéressantes et plutôt vivantes… je n’irais pas jusqu’à dire que la voix de l’audioguide pétait l’optimisme débordant mais j’étais quand même captivée…

Et croyez le ou non, mais mon look du jour n’était vraiment pas fait exprès pour coller avec l’endroit… On va dire qu’avec mes bouts de facettes collées sur le tee shirt, j’étais bien raccord avec le décor ambiant , un peu comme Thierry Lhermitte dans le « Père Noël est une Ordure », allongé sur le canapé avec un joli costume ton sur ton… Si je décide de visiter la Tour Eiffel, quelqu’un m’offre les fameuses chaussures cage YSL? Allez! pour l’amour de l’art!…

*

If you love Gaudi, well, you’ve certainly got what you want ! If you visit Barcelona, you couldn’t leave without seeing one of the works of the architect … Even with the parc Güell, and this time with la Casa Batlló … I think this visit is the one I liked the most : of course, it’s still the same style full of colours and mosaics that some people may find « too much », nevertheless, the atmosphere enchanted me. I usually don’t really stay quiet and well -behaved while visiting a monument (it’s perhaps due to the school outing when the teacher spoke about the Sun King and all what I wanted was to have a chuckle with my friends and turn the History to fit my imagination …)

What’s amazing is that I was held breathless from the begining till the end with an interactive audio-guiding system : going from one room to another, from one hall to another, from one floor to another in search of new information whispered in my ears … and furthermore interesting and rather lively information … But, I wouldn’t say that the voice of the audio-guide was very enthusiastic but I was fascinated all the same …

Would you believe it, but that day, I didn’t do it on purpose to match my outfit with the place … The décor matched perfectly the pieces of  sequins stuck on my tee shirt … If I decide to visit the Eiffel Tower, would somebody give me the famous pair of cage shoes YSL ? Come on ! For the love of art ! …

tee H&M

casa batllo

casa batlo

casabatllo

spartiates beryl

casabatllo casabatllo

casa batllo

Chapeau/Hat H&M men
Tee shirt H&M (porté en robe ICI/ worn as a dress HERE)
Ceinture cloutée/ Studded belt vintage
Boyfriend jeans H&M
Spartiates/ gladiator sandals Beryl
Sac/ bag Piou de Sessun
Vernis à ongles/ nailpolish Juicy de Mavala

*

Notre voyage à Barcelone se termine avec ce billet, mais pour celles et ceux qui en veulent (toujours) plus c’est par ICI
Our trip in Barcelona is now ending with this post, but for those who want (much) more, have a look HERE

**

De l’art sur les murs…

Raval

A Barcelone, les ruelles se suivent mais ne se ressemblent pas. L’autre fois, nous étions du côté de El Born. Cette fois-ci , je vous emmène vous perdre avec moi dans les ruelles du quartier El Raval: un quartier assez arty et bohème (pas étonnant qu’on y retrouve le musée  d’art contemporain ) et truffé de boutiques vintage. Plus que les boutiques vintage, ce sont les graffitis qui m’ont  séduite… D’après ce que j’ai lu , il y en avait beaucoup plus il y a quelques années mais j’ai tout de même réussi à en voir quelques uns…

Mon look du jour était  composé de cette petite tunique scarabée que vous aviez déjà vue dans une version plus frisquette… Cette fois-ci en version été, j’ai pu profiter de son système de climatisation intégrée via ses aérations latérales bien pensées ( sans airbags par contre…)  Encore une fois la présence du  boyfriend bermuda qui m’a bien accompagnée durant ces chaudes journées d’été et des spartiates que je traîne déjà depuis 2007… « Im soo two thousand and late »… comme diraient les Black eyed peas!… ce qui n’est finalement pas pour me déplaire…

*

In Barcelona, the numerous lanes aren’t alike. Last time, we were over by El Born. This time, I take you to the little lanes in the quarter of El Raval, where we can get lost : it’s a rather artistic and boho quarter (no wonder that we find there the contemporary art museum) full of vintage stores. But rather than these stores, it was the graffitis that I like the most …According to what I heard, there were much more of them a few years ago, but I managed to see some of them all the same …

That day I wore a little « beetle » tunic that you’ve already seen in a winter version … This time, in the summer version, I could take advantage of its integrated air conditioning system due to its well thought out lateral ventilation (but without air bags …) Once again, my boyfriend bermuda shorts were with me during these hot summer days. Also these gladiators shoes I’m dragging since 2007 … « I’m soo two thousand and late » as the Black Eyed Peas say ! … And after all, I like that …

topshop top

graffiti raval topshop

tag raval

topshop

raval tag

raval tkbb

Tunique scarabée/ beetle Xray tunic Topshop
Débardeur gris/ grey undervest American Vintage
Soutien- gorge noir/ black bra H&M
Collier oiseau/ bird necklace H&M kids
Bracelet clouté/ Studded bracelet H&M
Boyfriend bermuda Zara
Spartiates/ gladiator sandals Beryl
Lunettes de soleil/ Sunglasses bought in Portobello London
Sac/ Bag Sessun

**

Une paire de bretelles au Parc Güell…

parc guell

Le passage obligé lorsque l’ on est à Barcelone, c’est le parc Güell qui est l’un des symboles de la ville. Encore une fois, une oeuvre de l’architecte Antoni Gaudi qui s’est donné un malin plaisir à embellir toute la ville de son imagination débordante: des mosaïques à tout va, des courbes et des volutes illuminées par le soleil omniprésent.

En ce qui concerne mon look pour arpenter les hauteurs  de ce parc, j’ai fait au plus simple… en ajoutant juste un petit quelque chose: cette paire de bretelles! Je n’ai rien acheté dans les magasins H&M de la ville excepté… cette paire de bretelles! Tout ça pour ça , vous allez me dire! Eh bien oui! J’ai eu beau tourner de long en large dans tous les magasins suédois  de la ville, je n’ai accroché sur rien ( à vrai dire , la canicule est un véritable frein à l’achat… je pense que vivre dans des pays chauds a un effet bénéfique sur le budget » fringues »… mais peut-être pas sur le budget « rafraîchissements » donc on va dire qu’ économiquement parlant , ça revient au même)

Cela donne alors un look du jour très « Charles Ingalls », je trouve… Mais ces bretelles ,cet automne , je compte aussi les mettre avec un jean slim et des derbies vernies ou pourquoi pas avec une mini jupe bouffante?  Bref, les idées ne manquent pas sous le soleil (« … bleu marine et blueee, ébloui pareil… »).

*

When you are in Barcelona, you have to go to the parc Güell which is one of the symbols of the city. Once again it’s a work of the architect Antoni Gaudi. He took malicious pleasure in smarting up the whole city with his vivid imagination : lots of mosaic, curves and volutes illuminated by the omnipresent sun.

Regarding the outfit I wore to walk to the heights of this parc, I made it very simple … I just added a little something : these braces ! I didn’t buy anything in the local H&M except … this pair of braces ! You certainly think , just that ! Well, yes ! I walked up and down all the swedish stores of the city, there was nothing that I liked (to tell the truth, the scorching heat acts as a brake on buying … I think that living in such hot countries, has a favourable influence on our budget for clothes … but not on our budget for cold drinks or refreshments. So, economically speaking, it comes to the same thing).

My outfit looks very alike to « Charles Ingalls » I think … But, this autumn, I intend to wear these braces with a skinny jean and patent lace-up leather shoes or why not, with a mini puffed skirt ? … In short, there’s no shortage of ideas under the sun!

parc guell bretelles H&M

parc guell

parc guell

Parc Guell

guell parc guell

parc guell

bretelles H&M parc Guell

Tshirt en lin/ Linen tee shirt Petit Bateau
Bretelles/ braces H&M
Boyfriend jean H&M
Collier oiseau/ Bird necklace H&M kid
Chapeau/ Hat H&M men
Sac/ Bag Piou de Sessun
Montre/ watch Casio data retro bank
Sandales/ Sandals Zara

**

Barcelona tapas

tapas tokyobibi barcelone

Comme vous vous en doutez, Barcelone a été un endroit assez riche en restos et autres lieux de sustentation. Je ne procèderai donc pas comme d’habitude en vous invitant dans un restaurant en particulier mais je vais plutôt vous donner ma petite liste de bonnes adresses afin que vous puissiez y aller par vous même (Un moyen de vous dire que je paye l’addition pour vous d’habitude dans mes billets gourmands et que là , décidément, ça fait un peu beaucoup d’additions ! hehe)

Côté tapas, on va dire que on ne peut pas les louper , c’est bien simple, il y en a partout , cette liste est donc non exhaustive et surtout basée sur le  feeling d’une touriste lachée dans Barcelone:

TALLER DE TAPAS ( 49-51 Rambla Catalunya): le premier  resto à tapas que j’ai goûté sur terre barcelonaise. Assez sympa de par son choix de tapas : ici j’avais goûté aux épinards pois chiche, aux anchois marinés, aux poulpes épicés, sardines et couteaux grillés (ce  fruit de mer est assez oublié en France j’ai l’impression) … les portions sont généreuses , le tout est accompagné de pain  à la tomate (payant bien sûr)… ce qui donne quand même une addition un peu salée…

*

As you certainly can imagine it, Barcelona is a place with lots of restaurants and other places to have a meal. This time I won’t invite you in a particular restaurant as I usually do, but I will rather give you a list of the best addresses, so you can go there by yourselves (it’s a way to say that usually I pay the bill for you in my gourmet posts, but this time, obviously, they will be too much bills ! Héhé).

About tapas, I would say that you can’t miss them, it’s quite simple, you find them everywhere, so, this isn’t an exhaustive list, but it’s just based on the feeling of a tourist in Barcelona :

TALLER DE TAPAS :( 49-51 Rambla de Catalunya) the first tapas restaurant I tried in Barcelona. Rather nice due to its great choice of tapas : I tasted there some with spinach chickpeas, with pickled anchovies, with spiced octopus, grilled sardines or razor-shell (I think this seafood has been rather overlooked in France) … the portions are generous, the whole is served with tomato bread (not free, of course) … and the bill is all the same a bit expensive…

taller de tapas

CIUTAT COMTAL ( 18 Rambla de Catalunya): encore une fois des tapas en folie (cet article ne contient aucune photos prises dans cette enseigne, à la limite c’est peut être bon signe car je n’ai finalement pensé qu’à moi en mangeant et oublié le reste !) : il est possible de manger au comptoir devant les serveurs très sympathiques qui agitent leurs pinces frénétiquement pour saisir n’importe quelle tartine ou portion qui nous ferait envie. Mon plat fétiche  ici , ce sont les délicieuses « patatas bravas » : patates frites recouvertes d’une sauce crémeuse… et finalement aussi tout ce qui est présent sur la carte. C’était tellement bon , pas cher et sympa que j’y suis retournée plusieurs fois: mais attention, il faut arriver assez tôt sinon, une longue file d’attente… vous attendra, justement!

TAPA TAPA (44 Passeig de Gracia): pas de blabla immense à faire dessus : même schéma que le précédent… peut être accueil un peu moins chaleureux du genre « j’suis blasé de vous servir mais vous n’y prêterez pas attention car la nourriture est bonne » : les tapas sont bonnes et pas chères.

CIUTAT COMTAL ( 18 Rambla de Catalunya) : once again lots of tapas (No pictures of this restaurant in my article, it’s perhaps a good sign because I finally only think of me while eating and I forgot the rest !). You can also eat at the bar in front of the friendly waiters who move quickly a pair a pliers to catch any piece of bread or portion that you would need. My favourite course was the delicious « patatas bravas », fried potatoes served with a creamy sauce … and after all, the others courses on the menu too. It was so tasty, nice and not expensive that I went there several times, but careful ! You have to come rather early otherwise you will have to wait in a queue !

TAPA TAPA ( 44 Passeig de Gracia) : nothing special to say about this restaurant, looks like the previous one, except that they didn’t give us such a warm welcome, like « I’m bored about serving you but you don’t pay attention to it because the food is good ». The tapas are excellent and cheap.

*

KIOSKO UNIVERSAL: alors là , l’adresse est aussi trouble que de l’eau de boudin mais vous ne pourrez pas rater cette enseigne située sur le bord du marché de la Boqueria, à côté des stands de jus de fruits frais (A la limite, faites le tour du marché de long en large pour trouver ce comptoir , ça vous fera une raison , au moment d’atteindre le but de combler la dépense en calories!). Ici je dirais que j’ai été emballée plus que jamais par la poëlée de champignons persillée: un régal! On peut choisir de manger devant le comptoir ou sur des tables rondes : mon choix a vite été fait! le choix de fruits de mer grillés est à tomber, le tout d’une fraîcheur incontestable… Comme on est dans un endroit très fréquenté, encore une fois, une « cuenta »(addition) plutôt élevée mais ça vaut le coup.

KIOSKO UNIVERSAL : the address isn’t easy to find, but you can’t miss this stall that is located next to the market de la Boqueria, near the stalls selling fresh fruits juice (Ultimately, you can walk the market up and down to find this stall, it’s a good opportunity to loose the calories you will gain after having your meal !) I would say that I really loved these mixed fried mushrooms sprinkled with chopped parsley, it’s a delight ! You can eat at the bar or sit at round tables : I quickly made my choice ! The great variety of grilled sea fruits is to die for and it’s very fresh … As many people go there, once again, the « cuenta » (bill) is rather high but it’s worth going to.

kiosko universal

Côté espagnolerie (riz!) ,il y avait aussi cette enseigne délicieuse pour manger une paëlla digne de ce nom:

ELCHE (71 Vila i Vilà ):  Une enseigne spécialisée dans le riz sous toutes ses formes: j’ai goûté tout simplement la paëlla sans prendre de risques. Délicieuse et bien assaisonnée (quoique un chouia salée peut être… allez allez je chipotte façon Jean Pierre Coffe) . Seul bémol, c’est que la paëlla n’est servie que si vous êtes 2 personnes au moins( la 2 ème personne étant obligée de prendre la même paëlla que vous en fait, car cuisinée dans la même poële je suppose!) … du coup, pas moyen de picorer dans l’assiette du voisin , on n’y trouvera pas une herbe plus verte mais la même  chose! Donc si vous vous décidez à entrer chez Elche, il faut venir chaperonnée, sinon la paëlla vous passera sous le nez!

There also was this nice place to eat a paella worthy of the name :

ELCHE (71 vila i vilà) : a restaurant specialized in all sorts of rice preparations, I’ve just tried the paella without taking any risk. Delicious and well seasoned (perhaps a bit too salted). The only drawback was that they serve paella only if there are two people at least (the 2nd person has to take the same paella as you as it’s cooked in the same pan, I suppose !) … So you can’t peck in your neighbour’s plate, it’s the same food than in yours ! So, if you’re going at Elche, you can’t come alone otherwise the paella will slip through your fingers !

elchepaella

et enfin, côté autres cuisines du monde , car vous savez bien qu’au bout d’un moment , les tapas , ça lasse (et ça rime)… on se penche sur d’autres cuisines… et asiatiques de préférence… comme par hasard!<

SHIBUI: (272 Comte d’Urgell ) un restaurant japonais discret à la devanture ressemblant à s’y méprendre à une entrée d’immeuble administratif… peu engageant! mais une fois dedans , un décor très minimaliste mais design et un chef japonais qui excelle dans l’art des sushis, sashimis et des chirashis. Vous commencez à connaître… rien à dire de plus : c’est simple , c’est bon, c’est raffiné.

And finally, taking a look at the cookery of the world, after a while you grow tired of tapas … you look after other ccokery … preferably asian cookery … what a coincidence !

SHIBUI : (272 Comte d’Urgell) , a quiet japanese restaurant whose front looks like the entrance of an office building … not really tempting ! but inside, a minimalist design, and a head chef who excels in the art of making sushis, sashimis and chirashis. But you know these, nothing to add; it’s simple, delicious and refined.

shibui

LA XINA (3 Pintor Fortuny) Un restaurant chinois en plein coeur des ramblas qui arrive à être original et pas simplement là pour attirer le touriste. Le décor du restaurant vaut vraiment le détour , des banquettes où l’on peut s’affaler tranquillement, des tables laquées , un gigantesque dragon de papier suspendu au plafond… Il y a beaucoup de recherche. Mais quelle surprise aussi dans l’assiette avec du boeuf mariné au gingembre, des légumes sautés au wok et le riz parfumé. Les « dim sums » (petits raviolis à la vapeur) sont faits mains et non sortis du congélateur après avoir fait les courses chez Tang. Bref, du frais , du beau, du zen pour se réfugier à mille lieues du tumulte de la rue. Encore une victoire de Canard ( laqué?)!

LA XINA (3 Pintor Fortuny): A chinese restaurant right in the middle of the ramblas, which is original and not only to draw the tourists. The décor is worth seeing, slumped in a wall seat, with lacquerer tables, a big paper dragon suspended from the ceiling … It’s studied. But what a surprise in the plate with a ginger marinate beef meat, with wok sauté vegetables and flavoured rice. The « dim sums » (little steamed raviolis) are hand-made and not bought by Tang (= an asian grocery in Paris)  and put out the freezer. In short, freshness, beauty and zen, a place of refuge at thousand miles from the hustle and bustle of the street.

la Xina

KOMOMOTO ( 33 carrer de la Princesa) :Le plus surprenant que j’ai pu essayer à Barcelone , pas non plus « délire truc de dingue » mais juste ce concept de mixage des cultures. En fait, c’est un restaurant basé sur le mélange de la cuisine japonaise et la cuisine Péruvienne… Apparemment pas grand chose à voir ensemble mais au final une alliance gagnante. Un plat de poisson cru mariné : le « ceviche » , légèrement pimenté est un peu l’emblème de cette enseigne.

Après , le décor est ultra zen et original, des morceaux de papiers griffonés sans doute par d’anciens clients sont épinglés au plafond… et sur le mur , plein de photos et d’illustrations laissées aussi par les visiteurs: « Feel free to post your art » (= Libre à vous de poster votre art) , est écrit en gros… faut pas me le dire 2 fois! J’ai donc gribouillé un petit truc sur le set de table et l’ai épinglé sur le mur comme une petite fille en classe de maternelle… donc si un jour vous passez par là, dites moi si vous  voyez encore ma trace, ce sera mon petit clin d’oeil pour vous!

KOMOMOTO ( 33 carrer de la Princesa): The most surprising restaurant I’ve tried in Barcelona, not a « crazy » one, but just a concept of cultural melting pot. Actually, it’s a restaurant based on a combination of japanese and peruvian cookery … On the face of it, there ‘s no resemblance but finally it’s a successful union of taste. A course of raw marinaded fish : the « ceviche » slightly spicy is the emblem of the restaurant.

Also, the design is very zen and original with scribbled pieces of paper, certainly done by customers and pinned on the ceiling … and on the wall, there’s lots of photographs and illustrations also left by the visitors : « Feel free to post your art », that is written in big letters … No need to tell me twice : I sketched a little something on the tablemat and pinned it on the wall like a little girl in a kindergarten …If one day, you go past this restaurant, please tell me if there is still the trace that I was in, this will be my « hello » to you !

komomoto mix

**

Page 1 sur 212