Happy 90 Mickey !

· Food, Mode, Voyage

Le week-end du 18 Novembre dernier, j’ai été conviée à fêter l’anniversaire de Mickey Mouse à Disneyland Paris. Lorsque j’ai reçu le carton d’invitation (au style art déco tellement canon que je songe à l’encadrer), je vous laisse imaginer mon euphorie !

Je connais Mickey depuis que je suis toute petite mais ne le côtoie vraiment que depuis ces 4 dernières années ! J’étais tellement ravie qu’il ait pensé à moi pour ses 90 ans ! (Haha, je ne fume pas les champignons d’Alice au pays des merveilles, je vous promets).

Durant ces deux jours, j’ai également pu souhaiter un joyeux anniversaire à Minnie (qui a voulu être plus discrète) et ai pu constater que cette dernière est une reine de l’organisation : Elle m’a fait part de ses conseils et de ses 10 COMMANDEMENTS pour un anniversaire réussi… et quelle réussite ! Je les partage donc ici :

 

1. Tu soigneras la décoration

Pour cet anniversaire, le parc avait revêtu son plus bel habit de Noël (Mickey a de la chance d’avoir son jour de naissance qui tombe un mois avant les fêtes !)

 

Le château est toujours aussi majestueux (je trouve d’ailleurs que c’est le plus beau de tous les parcs Disney du Monde) et dès l’entrée du parc, l’ambiance de Noël se mêle à à celle de l’anniversaire.

Le sapin impressionne toujours autant par sa taille hors norme et se révèle encore plus beau à scintiller la nuit tombée. Des guirlandes à l’effigie de Mickey sont déployées un peu partout sur Main Street. Une fête se prépare, et dans les règles de l’art !

 

2. Tu t’entoureras de tes meilleurs amis

Les amis de Mickey ont tous répondu à l’appel. J’ai d’ailleurs pu les rencontrer avant la soirée d’anniversaire, pour prendre une photo souvenir.

J’ai parlé mode avec Minnie (elle avait repéré mon sac) et de l’organisation de la soirée : vu qu’elle était un peu stressée, j’ai essayé de la détendre en lui rappelant que c’était aussi son anniversaire ! Mais oui ! Profite Minnie !

Dingo, toujours jovial et blagueur, s’était déguisé en Père Noël et m’a accueillie dans un décor que l’on n’a pas particulièrement l’habitude de voir au Parc : cet angle du château est plutôt insolite non ?

Daisy m’attendait vers l’auberge de Cendrillon (c’est toujours très calme dans le coin, si vous voyez où cela se trouve). J’ai dû manquer Donald de peu mais heureusement, rencontrer sa chérie était tout aussi plaisant.

 

3. Tu décideras d’un dress code spécial

Lors de la réception du carton d’invitation, il nous a été fortement recommandé de venir en tenue de Noël et/ou en rapport avec Mickey. Je commence à avoir une belle collection de vêtements à l’effigie de Mickey, que je garde religieusement en prévision de mes virées au parc.

Mes baskets à l’effigie de la souris sont le meilleur investissement Disney que j’ai pu faire. Ce sac en simili-cuir trouvé en Thaïlande également. Ils restent sobres mais avec la petite touche Mickey qui fait la différence. Il était donc normal que je les inclue dans ma tenue de journée.

Pour la soirée, j’ai emprunté un t-shirt Mickey à mon cher et tendre et ajouté ces boucles d’oreilles graphiques que j’ai commandées sur Couture Kingdom. Elles sont assez fragiles et lourdes mais leur design me plaisait vraiment et je les réserve ainsi pour mes futures escapades au parc également, ou même pour la vie courante.

Dans mes deux tenues, j’ai essayé de respecter un code couleur Mickey/Minnie/Noël à base de rouge, noir et blanc. J’aurais pu intégrer du vert mais ce n’est pas ce qui me flatte le plus !

 

4. Tu passeras des moments privilégiés avec tes invités

Mickey a décidé d’accorder un moment privilégié à chacun de ses convives et c’était la meilleure idée qui soit car, durant le dîner, il n’aurait pas été facile pour lui de pouvoir papoter avec 900 personnes !

Nous nous sommes donc retrouvés aux Walt Disney Studios, au chaud. J’ai réussi à lui offrir un cadeau à la dernière minute que je lui ai conseillé d’ouvrir tranquillement plus tard.

Il a complimenté mon sac également (décidément avec Minnie, ils ont les mêmes goûts !) et notre rencontre fut immortalisée avec ces quelques photos. Je crois que c’est la première fois que je peux le voir aussi longtemps… ça ne se voit peut-être pas et c’est un peu enfantin (en même temps j’assume totalement) mais j’étais émue !

 

5. Tu offriras des spectacles en plein air à tes invités

Un Noël FantaStitch !

 

La météo a été divine ce week-end-là ce qui aide bien à la réussite d’un anniversaire. On a pu compter sur un démarrage en fanfare avec le petit Stitch qui a mis l’ambiance avec Minnie lors du spectacle « Un Noël FantaStitch » au pied du château.

 

En fin d’après-midi, place à la fabuleuse parade de Noël que je ne me lasse pas de regarder au fil des ans : j’ai l’impression qu’ils changent quelques petits détails chaque année, ce qui laisse l’effet de surprise et la magie intacte.

Quand Duffy s’incruste sur le traîneau du Père Noël… 😉

 

La nuit tombée, pour clôturer les festivités, Dingo nous a présenté son « Incroyable Noël » avec à la clé, un mélange de scènes réelles et virtuelles ainsi que des feux d’artifice en cascade.

L’incroyable Noël de Dingo

 

 

6. Tu laisseras le soin à tes amis d’organiser des surprises

Le samedi soir, le rendez-vous était donné au parc Walt Disney Studios mais Mickey ne se doutait de rien (et pourtant, pas très discrète la grande scène devant la tour de la Terreur !).

Pensant y croiser seulement Minnie, il s’est retrouvé nez à nez avec une troupe de cast members/danseurs (assortis à sa tenue de soirée) et tous ses amis : Dingo, plus bondissant que jamais. Donald, Daisy et le fidèle Pluto.

Ces derniers ont tous rejoint la scène pour danser, chanter et lui souhaiter le plus joyeux anniversaire qui existe. La surprise pour Mickey a admirablement bien fonctionné, sachant que la cerise sur le gâteau fut l’intervention de la chanteuse suédoise Zara Larsson qui a interprété deux de ses titres.

Zara Larsson en live !

 

Je ne m’y attendais pas non plus et ai vraiment apprécié bouger au son de « Lush life » ou « Symphony » en me remémorant mes souvenirs dansants de Lollapalooza cet été.

 

7. Tu apprendras un numéro pour épater tes convives

Mickey aime recevoir des cadeaux mais aussi en offrir puisqu’il a donné, avec son Big Band de Noël une représentation assez impressionnante : je ne savais pas qu’il se débrouillait si bien en claquettes et à la batterie.

 

Mickey et son Big Band de Noël !

 

Ce show est tout simplement l’un des meilleurs que j’ai pu voir sur le parc : chant, danse, décor à la Gatsby… ça bouge tout le temps et en rythme ! Les performances vocales sont admirables et les chants de Noël nous plongent directement dans une ambiance de réveillon.

 

8. Tu feras découvrir des spécialités traditionnelles à tes invités

Tic et Tac aux fourneaux ?

 

Assez des donuts, popcorn et autres spécialités du pays de l’oncle Sam ? Des stands plus traditionnels se trouvent vers l’attraction Ratatouille, au Walt Disney Studios : Crêpes, galettes, sandwichs à la raclette et autres « légèretés » régionales de l’Hiver gourmand sont à savourer là-bas durant la saison.

Quelques spécialités de l’Hiver gourmand

 

9. Tu feras appel à Pierre Hermé pour confectionner le gâteau

Minnie s’est débrouillée pour commander le gâteau d’anniversaire chez Pierre Hermé ! Je n’étais absolument pas au courant de cette surprise : décidément Minnie, tu gères !

Le meilleur pâtissier du monde et son équipe ont réalisé cette immense structure à base de macarons géants et de tartes « Mickey Zest party ».

Tarte Mickey Zest Party de Pierre Hermé

 

Ces tartes sont également servies dans le parc (au Walt’s et au California Grill) durant cette saison.

J’ai en tous cas adoré finir le repas par cette note citronnée. Et comme Pierre Hermé dînait à la table à côté de la mienne (oui, c’est assez paranormal), j’ai pu lui parler à nouveau, après notre entrevue il y a 2 ans et il est toujours aussi adorable !

Je l’ai senti ému lorsqu’il a tendu un morceau de tarte à Mickey… Je crois qu’on a tous gardé notre âme d’enfant ce week-end là !

 

10. Tu ajouteras de la magie à la fête

« Rockin’ around the Christmas tree ! ♫♪♫ « 

 

Le fait que l’anniversaire se déroule dans les deux parcs Disney est déjà une raison pour laquelle la magie opère quoiqu’il arrive mais j’ai trouvé que chaque moment était une escalade vers les hautes cimes de la magie : Les rencontres insolites, le soleil omniprésent, l’enchaînement des spectacles et ce dîner d’exception !

Ce dernier avait lieu dans le Studio 1 des Walt disney studios, autrement dit, dans le studio aux décor rétro/néon que l’on traverse lorsque l’on veut accéder au parc.

Suprême de volaille fermière, sauce au Champagne, gratin de patates douces au gingembre
et poêlée de légumes d’hiver

 

Le repas avec service à table était à la hauteur du gâteau d’anniversaire et était rythmé par une voix jazzy qui entonnait des chants de Noël sur un balcon au dessus de nos têtes.

J’ai déjà eu la chance de pouvoir assister à des événements d’exception à Disneyland Paris mais cet anniversaire a réussi à me surprendre encore et encore.

La mission « Anniversaire réussi » a été pleinement accomplie et encore une fois souhaitons un Joyeux anniversaire à Mickey et plus que jamais un Joyeux anniversaire à Minnie, la parfaite et humble initiatrice de cette fête fabuleuse !


Ma Tenue

1.Manteau Munich Japan (déjà vu ici)
Pull cachemire La Redoute (déjà vu ici)
Pantalon Close (déjà vu ici)
Oreilles Minnie interchangeables ShopDisney
Boucles d’oreilles Tiffany & Co (déjà vues ici)
Baskets Moa x Disney (déjà vues ici)
Sac ESP Thailand

 

2.Blazer Ba&Sh x La Redoute (déjà vu ici)
Tee shirt ESP Thailand
Pantalon La Redoute (déjà vu ici)
Babies Electra Repetto (déjà vues ici)
Boucles d’oreilles Couture Kingdom
Extension de cils « Volume russe » Les cils de Marie (déjà vue ici)

Five senses #11

· Déco, Food, Mode

J’adore rédiger ce genre d’article Five senses qui permet d’explorer tous mes récents coups de coeur sensoriels. Et je crois que vous aimez aussi. Je vous invite donc à découvrir le 11ème numéro de cette rubrique qui j’espère, vous fera vibrer autant que moi.

 

La vue

La semaine dernière, comme vous avez certainement pu le voir dans mes stories Instagram, j’ai été invitée à l’inauguration de la nouvelle boutique de joaillerie green et éthique « OR DU MONDE » (7 rue Notre-Dame des Victoires 75002 PARIS) qui est à l’image de la marque : élégante, simple et chaleureuse.

Lors de cette soirée, j’ai participé à divers ateliers qui m’ont permis d’en savoir davantage sur les métiers de la joaillerie, les différents critères de sélection d’un diamant et surtout, sur ce concept qui contribue à faire du bien à notre planète.

 

Pendants « Feuilles d’or rondes » OR DU MONDE
Médaille « Branche de cerisier »OR DU MONDE

 

En effet, l’extraction de l’or est une activité beaucoup trop polluante : Or du Monde s’engage donc à n’utiliser que de l’or recyclé et possède un circuit strict de traçabilité des pierres précieuses, tout cela dans le respect des droits de l’homme, de l’extraction à la vente en boutique.

Depuis ses 5 ans d’existence, l’enseigne a réussi à recycler 100kg d’or ce qui a permis d’économiser 70 millions de litres d’eau, 400 kg de mercure, 6 000 tonnes de cyanure et 200 000 tonnes de déchets miniers (ce qui équivaut au poids de l’Arc de Triomphe et de 10 Tours Eiffel) : impressionnant !

 

Aujourd’hui, j’ai sélectionné mes bijoux préférés pour vous les présenter en action sur ces photos : la médaille « Branche de cerisiers » et ces boucles d’oreilles pendants « feuilles rondes » ajourées ont su attirer mon attention et apportent la juste touche de finesse et d’originalité à ce look cocooning.

J’envisage par la suite de transformer une bague de famille pour l’adapter à mes goûts tout en gardant le côté sentimental. Si vous êtes dans l’optique de vous fiancer et/ou vous marier, vous pouvez aisément trouver l’inspiration dans le large choix de bagues de fiançailles et d’alliances.

Je félicite en tous cas la démarche de OR DU MONDE qui allie qualité, durabilité et souci environnemental. J’aurai certainement l’occasion de vous en reparler à nouveau.

 

L’odorat

Lampe La Redoute Intérieurs
Fleurs séchées Bergamotte
Vase Bloomingville

 

J’ai découvert ces bougies fabriquées à la main en Bretagne l’an dernier (j’en parlais dans cet article) et ne m’en lasse pas. J’ai récemment fait une petite commande pour réapprovisionner mon stock de senteurs hivernales réconfortantes.

La bougie est tout de même l’accessoire idéal pour les journées grises et maussades passées à la maison, à se calfeutrer sous un plaid.

Bougie « Nuage végétal » Wabi-Sabi
Bougie « Copenhague » Wabi-Sabi

 

J’étais déjà conquise par le parfum gourmand de « Nuage végétal » (Lait d’avoine, miel). Je me suis laissée tenter par « Copenhague » (pin, citron vert, cardamome) pour être davantage dans l’ambiance de Noël : Un vrai bonheur de les entendre crépiter tout en diffusant leur délicieuse effluve.

 

Le goût

Ce magazine culinaire québécois illustre le bon goût que ce soit au sens propre qu’au sens figuré. En effet, je l’avais découvert en le feuilletant lors de mon voyage à Montréal et je suis heureuse de le trouver en France à présent.

 

Dînette renferme des recettes joliment mises en scène, avec une mise en page épurée et poétique comme je les aime. L’ouvrage est tellement beau que je pense conserver tous les numéros à la manière de jolis livres de cuisine.

 

Le toucher

Tasses achetées à Disneyland Paris
Plateau en bois Serax x Merci

 

Vous savez que je privilégie désormais les achats intemporels et durables, que ce soit en matière de mode ou de déco mais je laisse tout de même une porte entrouverte à la fantaisie (avec modération !).

Voici donc 2 exemples de vaisselle quelque peu extravagante qui ont réussi à intégrer nos placards mais que nous tenterons de garder le plus longtemps possible.

En tant que fan de Toy Story, et suite à notre visite au parc Disneyland Paris, c’est donc normal que le cochon Bayonne et la licorne Bouton d’Or aient fait leur entrée pour nous accompagner dans notre consommation quotidienne de tisanes et thés fumants.

Bien qu’on ne puisse les considérer comme sobres ou intemporels, leurs détails et reliefs sont soignés : je ne regrette donc pas ce craquage.

 

L’ouïe

Take That cuvée 2018

 

L’année 2019 se révèlera totalement prometteuse au niveau sonore (et visuel!) puisque j’ai réussi non sans stress à mettre la main sur des places de concert de mon groupe chouchou Take That (à Londres et à Paris) pour leur nouvelle tournée (souvenez-vous de ma fougue en 2017 à Liverpool/Manchester). J’attends d’ailleurs leur nouvel album « Odyssey » à paraître cette semaine.

J’ai ensuite appris la grande nouvelle de la réunion des Spice Girls pour une tournée événementielle (sans Victoria, ma chouchoute, hélas) et grâce à l’aide providentielle de mon cher et tendre, je serai également présente pour leur concert au stade de Wembley en Juin.

5 become 4 !

 

Puis sur ma lancée, j’ai réservé des places pour les Backstreet Boys à Paris en mai. En 2019, je retombe donc complètement en adolescence : Espérons juste que l’acné ne refera pas surface !

Bacsktreet’s back… all right !

 

(Cet article contient des liens affiliés
et une création de contenu réalisée en partenariat rémunéré avec Or du Monde)


Ma Tenue

Pull Sézane (2016 ou 2017)
Jean Uniqlo (déjà vu ici)
Extension de cils « Volume russe » Les cils de Marie (déjà vue ici)

 

Sapporo snow festival

· Food, Illustration, Mode, Voyage

Je plaisantais là-dessus mais je crois que je vais bien mettre 1 an à terminer le récit de notre voyage d’hiver au Japon ! (Il me reste d’ailleurs encore quelques villes à développer).

Je suis vraiment désolée de prendre autant mon temps si vous comptiez sur moi pour préparer votre voyage cet hiver mais avec un peu de chance, vous serez prêt.e.s pour l’hiver 2020 !

Sans plus attendre, quittons la région de Akita pour la ville de Sapporo, située au nord, sur l’île japonaise de Hokkaido.

 

Se rendre à Sapporo

En partant de la gare de Tazawako, nous avons dû effectuer 7 heures de train et 2 changements : un à Morioka, puis l’autre à Shin Hakodate pour enfin rejoindre Sapporo, les billets toujours réservés grâce au JR Pass.

Si vous partez d’un autre endroit, il ne devrait pas y avoir de souci : Sapporo semble être bien desservie.

 

Pour les hôtels, comme nous avions réservé en Octobre pour Février, les places se faisaient déjà rares (et chères!)

Nous avons donc logé 2 nuits à l’hôtel Best Western Sapporo Odori Koen situé devant le parc Odori : chambre très petite (nous dormions presque au milieu de nos valises !) mais propre et idéalement placée pour accéder à pied aux diverses manifestations du festival de la neige.

 

Le Sapporo Snow Festival

Devant la sculpture hommage à Osamu Tezuka

 

Le festival de la neige « Yuki matsuri » se déroule chaque année début Février. En 2018, il s’étalait du 1er au 12 Février. Les deux journées sur place se sont révélées suffisantes pour profiter du festival comme nous le souhaitions. Prévoyez une nuitée supplémentaire si vous souhaitez visiter la ville plus en profondeur.

Rester à Sapporo pendant les 10 jours de festival me semble bien trop long à moins que vous soyez des fans de luge, que vous contempliez pendant des heures les œuvres exposées ou que vous soyez membres des équipes participant au concours international de sculpture.

Le festival s’étend sur 3 zones de la ville accessibles chacune durant une certaine période du matsuri.

 

  • Le parc Odori

La plus intéressante à mon avis est celle du parc Odori : c’est ici que se déroulent les animations de nuit et que sont exposées les sculptures de neige, toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

Le soir, des projections lumineuses animent les sculptures enneigées : la foule est bien présente et le froid aussi ! Prévoyez de bien vous couvrir pour ne pas finir en curiosité glacée du festival.

 

Rencontre fortuite avec la star d’instagram Marutaro !

 

Chaque année, des thématiques différentes sont proposées : ici, on rendait hommage au mangaka Osamu Tezuka avec cette immense construction mettant à l’honneur Astro Boy, princesse Saphir et le roi Léo.

Une gigantesque fresque Final Fantasy XIV enneigée était également de la partie.

Selon moi, la partie la plus bluffante est celle réservée au concours de sculptures entre différents pays : voir toutes ces équipes à l’œuvre, peaufiner chaque détail de leur création et faire preuve d’une créativité sans borne est assez fascinant.

L’équipe Thaïlandaise gagnante du concours de sculptures sur neige

 

Outre la satisfaction visuelle, on peut aussi se régaler de manière plus terre à terre dans les stands de nourriture de rue qui ne manquent pas à l’appel ! Ramen, beignets, boissons fumantes : l’ambiance est aussi réconfortante que celle d’un marché de Noël… en plus exotique !…sans oublier la présence des mascottes kawaii toujours prêtes pour un selfie !

La tour de Sapporo et la mascotte de la ville « Terebi-Tosan »

 

  • Le quartier Susukino

Une autre partie du festival se situe dans le quartier de Susukino, pas vraiment chaleureux, mais qui mérite un détour ne serait-ce que pour admirer les sculptures de glace.

Ces dernières ne sont pas suffisamment mises en valeur au milieu de cette rue malgré le travail minutieux réalisé sur chacune d’elles. Mais c’est à voir.

 

  • Le parc Tsudome

Nous n’avons pas visité la 3eme et dernière zone du festival : Tsudome, principalement dédiée aux sports de glisse. Mais je vous la mentionne au cas où vous soyez plus sportif.ive.s que nous.

En ce qui concerne la ville, nous avons juste visité les alentours du festival et traversé le jardin de l’ancien palais du gouverneur ainsi qu’une subite mini tempête de neige.

 

Je n’ai pas de piste de visite à vous recommander puisque notre objectif premier était le festival mais j’imagine que les amateurs de bière visiteront sans doute son musée.

 

Mes adresses gourmandes à Sapporo

 

  • RAMEN SHINGEN (8 Nishi, Minami-6jo, Chuo-ku)

La spécialité de Sapporo est le ramen. J’avais lu sur internet qu’il fallait absolument goûter les ramen du restaurant Ramen Shingen et nous avons voulu tester à quel point ces ramen étaient délicieux

L’attente dans le froid fut très longue, celle à l’intérieur également avant de nous installer au comptoir pour déguster le St Graal.

Ils sont très bons en effet mais est-ce que cela mérite l’attente ? Je n’en suis pas sûre. Donc si vous passez devant et que la file n’est pas très longue (ou inexistante) foncez. Sinon, c’est vraiment en fonction de votre amour pour les ramen.

Ramen au curry et gyozas

 

  • DONABE HANBA-GU HOKUTOSEI (5-20 Minami 2 Jo Nishi, Chuo-ku, en face de l’hôtel Grids de la galerie Tanukikoji)

Cette adresse est par contre celle qui nous a le plus séduits. Simples à souhait, ces ragoûts bien chauds servis avec du riz alors qu’il faisait terriblement froid dehors nous a réconfortés comme jamais.

Pas très photogénique mais tellement bon !

 

  • KINOTOYA BAKE (gare de Sapporo JR, entrée Est)

Pour satisfaire vos envies de sucré, ces petites tartelettes façon cheesecake sont parfaites. Légères et gourmandes à la fois. Il est possible qu’on retrouve cette enseigne dans d’autres villes du Japon mais laissez vous tenter si vous passez à côté. C’est délicieux.


Ma Tenue

Doudoune La Redoute (déjà vue ici)
Chapka Agnès B (2009) (déjà vue ici)
Snood Next
Jean La Redoute (2017)
Boots Sorel

Page 1 sur 493