Une journée au ralenti

· Feel inspired, Illustration

La semaine dernière ma « Babe » Candice et moi, davantage habituées à des journées « Marathon des musées », avons décidé de passer une journée au ralenti, ce que l’on appelle une « slow day » pour les amateur.trice.s d’anglicisme.

Comme je vous l’ai dit en début d’année, je souhaite vivre à un rythme plus ralenti : travailler sans pression, sans objectifs démesurés, me faire plaisir plus fréquemment (en me détachant au maximum du matériel). Et ce type de journée est celui que je pense faire régulièrement, lorsque mon organisme me le réclamera.

Après le rythme effréné des fêtes, cela nous semblait approprié de fixer une « slow day ».  Je vais donc vous donner le programme de notre journée qui pourra peut-être vous inspirer avec votre ami.e ou maman/papa et être réadaptée selon vos goûts, si vous comptez faire de même pour recharger vos batteries.

De notre côté, je peux vous dire que cela a fonctionné à merveille. Nous avons pris le temps de savourer ces moments et étions complètement détendues à la fin de cette journée.

 

9H : LEVER TRANQUILLE

Petit déjeuner léger à base de fruits frais et de granola maison au son d’une playlist calme et péchue à la fois.

En ce moment, j’écoute la B.O de The Greatest Showman (« This is me » est taillée pour être écoutée en boucle) et le nouvel album « Blue Madonna » de Børns  (j’avais adoré son précédent album « Dopamine » : celui-là est dans le même style). Et toujours du Bastille et du Take That, parce qu’on ne se refait pas.

 

11H : DÉTENTE TOTALE

Rendez-vous au salon de massage japonais ASSA-SPA (8 rue Christine Paris 6ème) que j’ai trouvé par hasard via une carte de visite laissée dans un restaurant japonais. Comme quoi, le message est bien passé !

Ne vous attendez pas à des massages mous et caressants (je reproche parfois les esthéticiennes de ne pas avoir la main assez « ferme » comparé à ce que j’ai pu expérimenter en Asie) : Le Shiatsu agit par points de pression qui permettent de calmer les tensions et redistribuer l’énergie là où il faut.

1h après la séance, nous étions complètement relaxées et détendues. Candice m’a même confié qu’elle avait eu l’impression de ne plus être à Paris, vu l’exotisme de l’expérience.

J’admets qu’un soin dans un institut n’est pas à la portée de toutes les bourses : vous pouvez aussi choisir de passer une matinée avec votre ami.e tout simplement à la maison, à essayer vos derniers produits de beauté : Une matinée masque/gommage peut être une option détente très agréable aussi !

 

12-14H : PROMENADE AU BORD DE LA SEINE

Coup de chance, ce jour-là, le soleil était présent, comme un encouragement à ce type de vie ralentie. Nous en avons donc profité pour papoter le long de la Seine en partant du Louvre jusqu’aux ruelles de l’île saint Louis en passant par Notre Dame.

 

14H : DÉJEUNER DÉTOX

Après les fêtes, l’envie de manger léger s’imposait : nous nous sommes donc dirigées au MAISIE Café (32 rue du Mont Thabor PARIS 1er), repéré au préalable par Candice. L’accueil était un peu froid mais la salade au cashew cheese (fromage à base de noix de cajou) et les soupes ont satisfait nos envies de nourriture saine.

Voici quelques autres adresses « healthy » mais gourmandes, que j’ai déjà eu l’occasion de tester par le passé :

SO NAT 5 rue Bourdaloue PARIS 9e

CAFÉ INEKO 13 Rue des Gravilliers PARIS 3e

AHIPOKÉ 84 Rue d’Hauteville PARIS 10e

 

15h : LÈCHE-VITRINE

Je n’ai pas fait les soldes cette année (vu que je ne cherche pas à encombrer davantage mes placards mais plutôt l’inverse). Cela dit, j’aime toujours regarder ce qui est vendu dans les magasins, voir de plus près les tendances et éventuellement trouver quelques bons basiques de ma garde-robe à prix intéressant.

Nous n’avons rien trouvé à acheter mais avons pu essayer quelques accessoires et vêtements non soldés pour un « repérage éventuel ».

 

17h : TEATIME

Parce que nous restons malgré tout gourmandes et que cette journée slow était contre attente, physique, vu le nombre de pas au compteur, nous avons choisi de nous reposer chez MARCELLE (22 Rue Montmartre PARIS 1er), l’un de mes endroits préférés du moments pour une pause goûter. Autres idées pour un teatime :

•KAFFEEHAUS 11 Rue Poncelet PARIS 17e (article ici)

•DEPOT LÉGAL  2 Rue Vivienne PARIS 2e (article ici)

•AKI CAFÉ 75 Rue Sainte-Anne PARIS 2e

 

20H : SOIRÉE CINÉMA

J’ai dit au revoir à ma Babe et rejoint mon homme pour une soirée ciné à l’occasion de l’avant-première de The Greatest Showman en présence de Hugh Jackman ! Que rêver de mieux pour terminer cette journée !

 

Voici donc le déroulé de notre première « slow day » : j’espère que vous avez aimé le programme ! D’ailleurs, vous avez peut-être déjà l’habitude de vivre ce genre de journée de temps en temps (… cela n’a rien d’extraordinaire en même temps, et de nos jours, je trouve cela fou que ce genre de journée devienne rare !).

Je suis donc preneuse de toutes vos idées, astuces et activités pour vivre au ralenti : N’hésitez pas à les partager ici afin que nous puissions tou.te.s nous en inspirer !

Une nouvelle cuisine

· Déco, Food, Mode

Après une visite rapide de notre salon, voici l’endroit dans lequel j’aime passer de plus en plus de temps : la cuisine !

Suite aux travaux de réaménagement entamés en Août dernier, nous avons décidé d’épurer notre intérieur afin de le rendre plus simple et fonctionnel. Il reste encore des choses à fignoler mais la cuisine est un exemple que je vous dévoile aujourd’hui.

Il y a trois ans, je vous l’ai montrée rapidement mais en voyant les photos, je me rends compte qu’elle ne ressemble plus du tout à celle d’aujourd’hui. Nos goûts ont bien changé (… et ma coiffure aussi !).

 

Ambiance naturelle et moderne

 

Comme vous le savez, je suis aujourd’hui attirée par le minimalisme que ce soit en mode ou en déco. Mes inspirations sont passées du kawaii « kikoolol » coloré au naturel sobre : le grand écart !

Pour autant, j’aime que l’environnement dans lequel je vis reste cosy et chaleureux : c’est pour cela que notre cuisine devait contenir des matériaux naturels comme le bois, le bambou, ou le jonc de mer.

 

Planche à découper en bois Bloomingville
Pots Cactus Serax
Bol en bois Madame Stoltz

 

Mon homme et moi avons également décidé d’y intégrer des plantes vertes pour donner un peu de vie à l’ensemble : un pothos et une éphémère (ou misère) (je ne sais pas si cette dernière survivra dans cet environnement mais on essaye différents emplacements pour voir lequel lui convient le mieux : à l’heure où je vous écris, elle a migré en haut du placard blanc à côté du frigo).

 

Bol en bois Madame Stoltz
Boucles d’oreilles Soko
Pull La Redoute

 

A côté de ça, nous avons gardé les meubles initiaux et notre frigo. Heureusement que malgré ma folie colorée à l’époque, nous avions choisi des meubles de cuisine plutôt sobres car il a été plus facile de les réintégrer sans que cela dénature notre style actuel.

Le coloris vert d’eau du frigo donne une petite touche de couleur moderne au tout, ce qui n’est pas plus mal.

 

Petites modifications pour grand changement

Robinet mitigeur avec douchette THG
Vaisselle Habitat, Wear Lemonade x Monoprix et ramenée du Japon

 

Entre 2015 et 2018, la cuisine a gardé une même base de meubles mais nous avons changé pas mal de petites choses autour :

•Les murs : nous en avons profité pour rafraîchir la peinture blanche et avons appliqué un nouveau carrelage rectangulaire (et des joints gris) sur 1/3 de la pièce (essentiellement les endroits à risque d’éclaboussures).

•Le sol : Ce n’est pas un nouveau carrelage que vous voyez là mais du vinyle, du même genre que celui que nous avons posé dans la salle de bain. Minimum d’effort pour maximum d’effet. Et l’assurance de pouvoir le changer facilement le jour où on s’en lassera.

•Le robinet de l’évier : Nous n’avons pas de lave-vaisselle et surtout pas la place d’en intégrer un (le lave-linge se trouve déjà à l’endroit où je fais mine de couper sagement mes pommes)… ce qui signifie que la vaisselle doit se faire dans l’évier, à l’ancienne.

 

Robinet mitigeur avec douchette THG
Cafetière Bodum
Pot Cactus Serax

 

Notre ancien robinet a rendu l’âme (la faute au calcaire meurtrier) et ne nous convenait plus esthétiquement. Nous en avons donc profité pour en choisir un nouveau, plus qualitatif, un peu imposant certes, mais qui est visuellement plus joli et permet de bien nettoyer le bac avec sa douchette (Si un jour on m’avait dit que j’accorderais de l’importance à un robinet !).

•Des étagères à la place du placard : Comme vous l’aviez vu précédemment, mon cher et tendre a remplacé deux placards par des étagères en bois conçues par lui-même (=des planches de bois découpées sur mesure en magasin de bricolage puis vernies et posées sur des équerres fixées au mur). J’aime l’effet naturel que cela donne et le fait d’avoir des assiettes à portée de main.

 

 

•Une porte coulissante façon verrière : par souci de gain de place, nous avons supprimé la porte initiale en bois opaque pour la remplacer par un ingénieux système de porte coulissante façon verrière.

J’aime le fait que les invités dans la salle à manger et le salon puissent nous voir préparer le repas sans avoir à subir les bruits de hotte aspirante ou effluves alimentaires trop présents.

 

Porte coulissante Leroy Merlin
Tasse Bloomingville
Tête de cerf AM.PM

 

De même, lorsque l’on se trouve dans la cuisine, on peut continuer à observer ce qui se passe dans le salon sans être coupée de l’ambiance (FOMO syndrome ?). Situation testée et approuvée lors du réveillon de Noël : ce fut parfait.

Il me reste encore à améliorer certains points comme celui de personnaliser un peu l’atmosphère sous peine de ne ressembler qu’à une photo Pinterest : je pense faire un dessin assez minimaliste, noir et blanc, en rapport avec la cuisine que je mettrai sous cadre, sur le mur qui borde la longue table en bois (je vous montrerai ce coin une fois fini !).

 

Rangement visible et invisible

 

J’avais lu dans une interview (de qui? je ne me souviens plus) il y a quelques années que niveau déco, il ne fallait s’entourer que de beau et cacher tout ce qui est laid (c’est assez subjectif encore une fois), qu’il fallait accorder de l’importance à tout objet de la maison même le moins glamour (poubelle, dérouleur de papier toilette et j’en passe !). Idéologie un peu cruelle et manichéenne mais à laquelle j’adhère, tant que ce ne soit pas trop aliénant.

Certains y verront de la maniaquerie à la Monica Geller, moi j’y vois plutôt un côté esthète et fonctionnel !

 

•Torchons cachés : vous admettrez que les torchons de vaisselle et ceux pour essuyer les mains sont toujours impeccables dans les magazines mais pas vraiment dans la vraie vie. En tous cas, après multiples lavages, les miens font -avouons le- triste mine. Voilà pourquoi je ne vous les montre pas et ai choisi de les accrocher sur des crochets fixés à l’intérieur de la porte du placard en bas de l’évier. Invisible, pratique et facilement accessible.

•Liquide vaisselle et savon dans de jolis distributeurs : Même constat pour les savons liquides ou liquide vaisselle, leur contenant est souvent affreux. Voilà pourquoi j’ai opté pour un distributeur blanc que l’on trouve facilement chez Muji. Pour le savon liquide, j’ai faiblement craqué pour le très instagrammable flacon Aesop.

Cela dit, je suis déçue que l’enseigne ne produise pas des recharges pour les remplir ensuite… ce qui fait que mon savon Aesop a maintenant été remplacé par un autre savon liquide en recharge : c’est quand même plus écolo !

 

Table en bois Ikea
Corbeille à fruits Present Time

 

•Boîtes de rangement dans les placards : Dans mes placards, après avoir éliminé le maximum de choses superflues, nous avons organisé ce qui se trouvait sur les étagères avec des systèmes de boîtes sans couvercle que l’on peut sortir facilement d’un coup de main (trouvables chez Ikea par ex). Nous avons donc une boîte à épices, une boîte pour les grandes bouteilles (huile d’olive, vinaigre, nước mắm…), une boîte pour les ustensiles de pâtisserie etc etc.

•Vaisselle visible : On m’a pointé du doigt le problème de la poussière sur les étagères en bois. Effectivement, exposer sa vaisselle aux quatre vents la rend plus sensible à la poussière mais nous avons choisi de n’exposer que les assiettes ou bols que nous utilisons au quotidien.

 

 

Nous ne possédons maintenant qu’un seul service de couleur blanche (exit les assiettes colorées et à motif) et ce type de rangement « en plein air » nous facilite plus la vie qu’elle ne nous dérange.

•Un panier pour ranger les sacs : Je n’utilise plus que les sacs en tissu pour aller faire mes courses et j’ai tendance à les collectionner. Pour ne pas vivre au milieu d’une marée de « tote bags », j’ai choisi de les ranger dans un panier en jonc de mer, qui donne une jolie touche déco tout en étant utile.

 

Panier en jonc de mer Nordal
Baskets Converse x Comme des garçons (déjà vues ici)
Emporte-pièces ramenés du marché de Noël de Hambourg

 

Dans tous les cas, je ne le répèterai jamais assez : faire le tri fait le plus grand bien. Moins de choses mais mieux organisées, c’est un peu le début du bonheur, non?

 

PS : Sur ces photos, vous me voyez préparer une tourte aux pommes avec une sérénité déconcertante : Si vous voulez la recette, sachez que je me suis fiée à celle-ci.

 

Je suis plutôt contente du résultat mais s’il fallait la refaire, je remplacerais les pommes Granny Smith par des pommes Golden ou autres, plus sucrées pour diminuer une acidité que j’ai trouvé un peu trop présente.


Ma Tenue

Pull La Redoute (déjà vu ici)
Jean Uniqlo (déjà vues ici)
Baskets Converse x Comme des garçons (déjà vues ici)

Montre Cluse
Bracelets Tiffany&Co
Boucles d’oreilles Soko

Cire à sourcil en crayon Brow Drama Pomade « Châtain » Maybelline
Rouge à lèvres Lip Paint Lacquer « 105 Red fiction » L’Oréal Paris
Soin pour les cils « Lash Lift Nutrition intense » Les cils de Marie

Pensées de début d’année

· Mode

L’heure est aux retrospectives 2017. Je ne suis pas certaine d’en faire une car même si je n’ai globalement pas à me plaindre sur l’année qui vient de passer, je suis encore plus curieuse de voir ce que 2018 me réserve.

 

 

Ralentir le rythme

Vous remarquerez que j’ai ralenti le rythme des publications sur ce blog, non pas par lassitude, car je suis toujours enthousiaste à l’idée d’écrire dessus mais pour me dégager davantage de temps pour « vivre » et profiter pleinement de ce que peut m’apporter la vie non virtuelle.

Le blog n’est pour moi qu’une activité annexe et je tiens à ce que ça le reste, pour être toujours aussi libre de mes choix, et prendre le même plaisir à venir ici.

J’ai encore beaucoup de travail à faire dessus mais je dirais que 2017 m’a appris à lâcher prise et à me concentrer sur l’essentiel (la méditation a peut-être aidé ?). Quoiqu’il en soit, je suis toujours ravie de vous retrouver  sur ce blog et aujourd’hui, place à la mode !

 

 

Minimalisme et tenues cocooning

Le confort sera encore et toujours présent dans mes looks de 2018. J’ai éliminé plus de la moitié de ma garde-robe en ne gardant que ce qui me procure le plus de plaisir à porter (merci d’ailleurs à celles qui ont participé à mes vide-dressings en 2017 : En plus de m’avoir aidé à épurer mon armoire, vous avez également contribué à améliorer le quotidien de jeunes enfants malades).

A côté de ça, pour les nouveaux vêtements, j’essaye de limiter ma consommation et d’investir dans ce qui m’apportera autant de satisfaction durable que mes valeurs sûres.

 

 

Voici donc aujourd’hui un look ultra confortable avec cette doudoune que je souhaitais plus citadine que sportswear. Son style sobre me permettra de jongler avec pas mal d’autres vêtements en gardant un minimum d’élégance.

Le reste de la tenue comprend du déjà vu qui a survécu à mes multiples tris (et que vous devez déjà connaître si vous me suivez depuis longtemps).

2018, je l’attaque à mon rythme, sans pression, sans dresser de liste de résolutions : peut-être êtes-vous dans la même optique ?


Ma Tenue

Doudoune La Redoute collections
Pull cachemire La Redoute (déjà vu ici)
Pantalon Jacquemus pour la Redoute (déjà vu ici)
Baskets New Balance (déjà vues ici)
Sac A.P.C (déjà vu ici)

Montre Cluse
Bracelets Tiffany&Co
Boucles d’oreilles Soko

Cire à sourcil en crayon Brow Drama Pomade « Châtain » Maybelline NY
Rouge à lèvres « Poppy Land » Claudia Schiffer
Soin pour les cils « Lash Lift Nutrition intense » Les cils de Marie

Page 1 sur 481