Mon gilet de l’été

· Mode

Mon gilet de l’été , je sens que ça va être ma Nouvelle Star, celle qui va être sur le devant de la scène pendant un bon moment, sous la lumière des projecteurs…

Gilet Promod beige

En effet, l’envie m’est venue en voyant le gilet Gap de Balibulle (Piqué par notre amie Bettina, vous vous souvenez?) … Le gilet noir de garçon de café , je l’aime toujours, mais pour l’été, je dois avouer qu’il vaut mieux porter quelque chose de plus léger, une couleur plus estivale, moins croque-mort…

J’ai donc craqué pour ce gilet beige Promod qui allie le côté dandy et le côté décontracté… En lin, la matière par excellence de l’été, il arrivera à structurer mes tenues les plus basiques…

Gilet beige Promod

Pour l’instant, je le porte avec une tenue de demi-saison vu que la météo ne joue pas franc jeu mais nous pouvons l’imaginer rehaussant n’importe quelle robe légère, n’importe quelle blouse estivale, n’importe quel motif fleuri…

Gilet beige Promod
Chapeau H&M Homme
Blouse à plastron Zara
Foulard gris à carreaux H&M
Sautoir sunglasses La baronne Daphnée
Sautoir à petites boulettes fuschia Bala Boosté
Bracelets en bois New Look et Six
Mini jupe en jean Pimkie
Collants gris H&M
Bottines indiennes New Look

Gilet  beige promod

Mon tube de l’été est bien placé pour rester dans les meilleures places de mon Top 50 un bon moment…

PS: Comme vous avez pu le remarquer depuis quelques jours, une nouvelle bannière « LOOK ALBUM » a fait son apparition dans ma side-bar…L’occasion d’y compiler mes tenues fétiches, mes accessoires … bref, de quoi j’espère vous donner de l’inspiration… J’y ajouterai régulièrement de nouvelles catégories à l’intérieur ( Looks de magazines, Wish list… )… Restez connectées!

Mon album de looks

**

Le KIRAKUTEI …sans Yves Duteil

· Food

Oui… jusqu’où peuvent plonger mes titres? Dans l’abîme des profondeurs abyssales du ridicule… tout ça pour faire une belle rime… Mais venons en au fait… 

Kirakutei sushis

Selon les conseils avisés de Geneviève, une gentille lectrice , je vous invite aujourd’hui à venir goûter une nouvelle adresse de sushis… Effectivement, vous n’êtes pas sans savoir que mon QG , Korin, a changé de propriétaire depuis plusieurs mois et je dois avouer que l’atmosphère là-bas n’y est plus la même, les sushis ont perdu de leur charme et de leur saveur: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé…Mais pour agir en faveur du repeuplement, on peut aussi essayer de chercher ailleurs … et c’est justement ce que je compte faire avec vous en vous donnant rendez-vous devant le restaurant KIRAKUTEI 38 rue Pernety 75014 PARIS…

Vous voilà arrivée… J’ai réservé une table pour nous car l’endroit n’est pas très grand : j’ai préféré assurer les arrières… 

 

La décoration est sobre, nette , précise, plutôt moderne : Un alignement de bouteilles de saké, bien disposées sur cette étagère , à en faire pâlir une Sue ellen assoiffée. Un bar où le sushiman exerce son art…Du classique mais du prometteur…

 

Nous sommes placées à une table qui ne fait pas face au bar, ce qui nous laissera la surprise lors de l’arrivée des plats…Vous ouvrez le menu du midi: Pas d’extravagance, de la valeur sûre: des sushis, des sashimis, des bols de chirashi… 

 

Mon choix est fait : ce sera le Edomae nigiri special!! 13 pièces de nigiri sushi, 3 pièces de maki et une soupe miso…. je pense que ça m’ira très bien… Et vous?.. Vous vous laissez tenter par le bol de chirashi avec les morceaux de poisson recouvrant un bol de riz vinaigré…

En attendant, trinquons en l’honneur de cette nouvelle adresse gourmande!… Ah… Ma soupe Miso arrive…Vous commencez à connaître le cérémonial , hein?…Elle est bonne en tous cas, pas de mauvaise surprise…

 

Tandis que je finis de boire ma soupe, votre bol de chirashi arrive devant vos yeux !!!… Un festival de couleurs: le riz est noyé sous cette farandole de poissons découpés: Allez y! commencez… Ca a l’air délicieux!…Par un « Mmmmmmh », la bouche pleine, vous confirmez cette harmonie raffinée en bouche….

Mes sushis arrivent eux aussi!!…Quelle surprise de les voir présentés sur cette longue planche de bois : les voir comme ça disposés en enfilade donnent une impression d’infini… Des sushis à l’infini : n’est ce pas le rêve d’une grande gourmande comme moi?…

Mais, détaillons ensemble les sushis présents : des makis (enroulés de feuilles d’algue) au saumon, un maki aux oeufs de saumon, un sushi à l’omelette légèrement sucrée… 

 

… un sushi à l’anguille grillée: une saveur légèrement caramélisée , un sushi à la seiche (que d’habitude j’affectionne moyennement à cause de la texture caoutchouteuse…): ici , il se défend bien et fond dans la bouche… 

 

un sushi au maquereau, des sushis au saumon avec une petite nouveauté ici: le saumon est présenté à la fois sous sa forme grillée mi-cuite et sous sa forme crue, ce qui permet de goûter aux différentes facettes du saumon… 

 

Un sushi à la crevette… et , finalement, je m’aperçois que les sushis ne sont pas infinis !!..M’aurait-on menti?.. On s’arrête avec des sushis au thon , moelleux et tendres…

Pour finir ce repas , que diriez vous d’une glace…? Les parfums de glace ici sont assez originaux : matcha « thé vert« , Shirogoma « sésame blanc« , Shoga  » gingembre » et d’autres parfums plus traditionnels comme caramel, chocolat, coco, banane, fraise, mangue , marron , speculoos…

Vous optez pour l’exotisme avec le sésame blanc et le gingembre…rafraîchissant et surprenant, parfait pour finir un repas comme celui que l’on vient de faire!…

Je décide de goûter la spécialité maison : Le gâteau de fromage frais au thé vert: une sorte de mélange entre le  cheese cake et  la pana cotta , le tout à la sauce japonaise…C’est bon , c’est simple, on sent bien le goût du thé vert mais ce n’est pas le feu d’artifice non plus…Cette spécialité n’est pas tout à fait à la hauteur des sushis.. mais bon, au moins j’aurais goûté! 

 

Nous sortons d’ici bien contentes d’avoir trouvé une nouvelle adresse pour combler nos envies de sushis… des sushis au goût raffiné, un cadre chaleureux…et si le bonheur des papilles, c’etait aussi simple que de « prendre un enfant par la main »? (la boucle est bouclée, Yves Duteil a eu son Revival de gloire…)  

Restaurant KIRAKUTEI
38 Rue Pernety
75014 PARIS
Métro Pernety

NB:  Pour info, la petite Tokyobibi de mon dessin est habillée d’une blouse Isabel Marant, d’un sautoir La baronne Daphnée et d’un gilet….. un nouveau gilet !!!… D’où vient-il?… A suivre…

**
  

(Orig)amie des plis…

· Mode

Qu’est ce qui peut faire qu’on est charmée par tel ou tel vêtement?…Pour ma part, j’aime les jolies finitions, les coupes un peu atypiques: j’aime voir que le créateur s’est donné du mal pour penser la coupe d’un vêtement… Mais pas de (Patrick…) fioritures inutiles, j’aime que cela reste simple mais bien pensé…

origami detail

Une robe achetée l’an dernier durant les soldes reste le parfait exemple pour cette théorie de la fringue travaillée mais pas trop: une coupe droite, près du corps, que je préfère porter en tunique. Une couleur un peu dragée-citrine mais surtout… ces plis!!!..Ces plis au niveau de l’encolure qui donnent un caractère précieux au vêtement… juste ces plis et ça transforme tout…

…c’est comme en origami (l’art du pliage de papiers au Japon): d’une feuille carrée , on donne forme à un pli puis 2 et tout à coup, une jolie fleur apparaît… puis en assemblant plusieurs fleurs , on obtient une jolie boule japonaise à la géométrie parfaite …. de la simplicité naît la sophistication…

… de quoi en perdre la boule…Tentons alors de prendre le pli pour acquérir des pièces qui vont nous satisfaire sans le moindre faux pli!…(Bernard Pivot, ferme ton dictionnaire des locutions françaises et sors de mon corps…!!!)

Robe jaune poussin à plis Les Petites
Ceinture vintage de Mummy TKBB
Chapeau H&M Homme
Bracelets en bois Six et new Look
Slim noir Levis 571
Compensées vernies Unisa
Vernis sur les petons Mavala Acapulco
Sac piou bag de Sessun

**

 


Page 474 sur 491