Archives | octobre, 2012

Le pull zébré

Je ne perds pas de vue ma wish list d’automne ! J’ai finalement craqué pour le pull zébré Iro ! À y regarder de plus près, l’imprimé ressemble plus à celui d’un tigre blanc qu’à un zèbre mais pour faciliter sa désignation, on va l’appeler « pull zébré ».

Comme je vous l’ai dit la dernière fois, j’hésitais avec celui de chez Mango mais ayant pu toucher ce dernier en boutique, je me suis rendue à l’évidence : il est bien trop fin pour contrer les températures glaciales du moment, et puis tricoté ultra lâche, bonjour les courants d’air, l’angine, la rhinopharyngite et tous nos copains trop envahissants de l’hiver…

C’est vrai qu’il y a quand même une différence de prix entre les deux  (et ça m’aurait arrangé de préférer le pull Mango) mais celui de chez Iro est vraiment très chaud et je pense qu’il ira avec pas mal de choses (un slim rouge par exemple …oui oui je suis toujours en quête, toujours pas eu le temps de passer dans un Zara !). Bon, un de moins dans la liste, qui sera le prochain ?

I’m not forgetting my fall wishlist! I finally went for the Iro zebra-striped sweater! If you look at it closely, the print looks more like a white tiger than a zebra, but to keep things simple, let’s keep on calling it the « zebra-striped sweater ».

Like I said last time, I was hesitating with the one from Mango, but I got to feel the fabric in a store, and I realized that it was much too thin for the icy temperatures we’ve been dealing with lately. Also the knitting is much too loose: I’d be welcoming all the drafts, and with them, sore throats, colds and all those very invasive winter-friends…

It’s true there is a price difference between the two (and it would have been a good budget option for me to like the Mango sweater better) but the one from Iro is really very warm, and I think it’ll go with a lot of other wardrobe options (a pair of red slim-cut pants for example … yes yes, I’m still searching, still haven’t found the time to pop into a Zara store!) Well, one less in the list, what will be next? (English translation by Bleu Marine)

Pull / jumper Iro
Jupe en cuir / leather skirt ASOS
Collants / tights Velvet de Luxe Wolford
Bracelet à pics / spike bracelet ASOS
Sac / bag See by Chloé
Vernis magnétique / magnetic nailpolish Nails Inc
Boots  Poulaine Balenciaga

Photos : Eugène Le Bivic

LE manteau

C’est la 3ème fois que je vous montre ce manteau sur ce blog (d’abord ici, puis )… c’est plutôt bon signe, cela signifie qu’il s’accorde avec tout ! Bon, en même temps,  pour un manteau noir ce n’est pas non plus un exploit exceptionnel… mais bon, j’en suis contente, c’est l’essentiel.

Aujourd’hui un look avec la jupe graphique que vous aviez bien aimée la dernière fois il me semble. La voilà « re-saucée » autrement. Et bien en voilà une autre qui semble aller avec tout ! La vie est bien faite décidément !

This is the third time I show you this coat on this blog (first here, then there)… it’s rather a good sign, it means that it goes pretty well with everything! Although for a black coat, it is no extraordinary achievement anyway… but still, I’m happy about it and that’s what matters.

Today’s look is with the graphic skirt, which you quite liked last time I think. Here it is used in a different fashion. Well there you go, another one that seems to go with everything! Life is good, undoubtedly! (English translation by LN)

Manteau perfecto / biker coat ASOS
Marinière / breton shirt By Malene Birger
Collier Urban Outfitters
Bracelets Marc by Marc Jacobs, H&M, ASOS, Ooh Andy
Jupe Sparkle & Fade
Collants Fatal lace15 Seamless Wolford
Sac / bag Alexa Mulberry
Boots Pistol Acne

Photos : Eugène Le Bivic

Five senses

Sneakers Converse x Marimekko

J’adore le motif « dalmatien » de ces Converse qui sont évidemment d’un confort inégalé. Elles m’ont été livrées avec des lacets de couleur rouge également… Pour l’instant je joue la sécurité avec les lacets blancs mais on ne sait jamais, il se peut que j’aie envie de varier les plaisirs !

SIGHT : I love the « dalmatian » print of these Converse sneakers, that are, of course, of unequaled comfort. They were delivered with their red shoelaces too…for now, I’m playing it safe with white shoelaces, but who knows, it just could be that I’ll want to vary the pleasures!

Écouteurs « coeur »/ « Heart » earbuds Diane Von Furstenberg
Born to Die de Lana Del Rey
The 2nd Law de Muse

Voici les 2 albums que j’écoute en boucle en ce moment lorsque je vais courir (ahhh ! oui parce que ça y est ! J’ai ENFIN trouvé le sport qui me fait remuer le popotin… et quand c’est en musique, ça va tout de suite mieux !).

Lana del Rey, je l’ai découverte comme tout le monde via internet et au départ, je trouvais ça sympathique mais sans trop m’emballer… Depuis peu, j’ai décidé de réécouter l’album et c’est comme si avec ce temps automnal, j’en saisissais enfin la substantifique moëlle. Ma chanson préférée est Summertime sadness (oui oui je suis en décalage d’une saison !).

Le dernier album de Muse, je l’attendais avec appréhension car le premier extrait Madness me semblait assez déstabilisant. Et puis j’ai écouté l’album en entier, puis l’ai réécouté… encore et encore. À chaque écoute, je découvre une nouvelle subtilité sonore, une nouvelle pépite. Bref, je suis séduite sur toute la ligne. (… et Ewan l’est aussi apparemment !)

HEARING :Here are the 2 albums I’ve been listening to non stop when I go running (aahhh! For yes, it has happened! I have FINALLY found the type of sports that gets me moving … and when there’s music involved it’s even easier!).

Lana del Rey, I discovered her on the internet, just about like everyone else, and at first, I found the music nice, but nothing to go crazy for…A short while back, I decided to re-listen to the album, and it’s as if with this autumny weather, I was finally grasping the very substance of it. My favorite song is Summertime sadness (yes yes, I know, I’m a season late!).

I had been apprehensively waiting for the latest Muse album, for I had found the first excerpt of Madness rather unsettling. And then I listened to the whole album, and listened to it again … and again and again. Every time I listen to it, I discover a new acoustic subtlety, a new jewel. In short, I’m totally enthralled. (…and it seems Ewan is too!)

Parfums Classique Summer Edition, Classique X & Le Mâle Jean Paul Gaultier

Voilà la collection de parfums Jean Paul Gaultier que nous partageons mon homme et moi depuis plusieurs saisons. 3 pour lui et 3 pour moi (Pas de jaloux comme ça !)

SMELL : Here is the collection of Jean Paul Gaultier perfumes we’ve been sharing with my boyfriend for a couple of seasons now. 3 for him, and 3 for me (no jealousy!)

Saint Honoré et Meringue neige à la crème de sésame noir de La Pâtisserie des rêves (111, rue de Longchamp PARIS 16)

Les délicieuses gourmandises de la Pâtisserie des rêves (le nom de la pâtisserie semble tout droit débarquer du pays des Bisounours!), je les ai découvertes suite à la lecture du magazine Wasabi (vous savez… le magazine qui est disponible dans certains restaurants japonais de la capitale !). Il se trouve que des éditions spéciales sont mises en vente depuis ce mois-ci (J’ai hâte d’aller goûter le Kyoto-Brest, une déclinaison japonisante du Paris-Brest plus que prometteuse).

Pour l’heure, je ne peux que vous recommander de goûter au Saint Honoré, crémeux à souhait et cette meringue neige, fondante, craquante, croustillante, tout ça à la fois. Un vrai coup de coeur.

TASTE : The delicious pastries from « La Pâtisserie des rêves » (« The dream Pastry shop » – it seems like the name is straight out of CareBear Land!), I discovered said pastries after reading the Wasabi magasine (you know…the magasine you can find in some of the city’s japanese restaurants!). It just so happens that limited editions are available starting this month (I’m looking forward to the Kyoto-Brest, a japanese version of the Paris-Brest, that seems more than promising).

For the time being, I can only recommend that you try the Saint Honoré, which is perfectly creamy, with a snow-colored meringue, so mellow, so crispy, so crunchy, all at the same time. A real favorite!

Foulard / scarf Percy Stone

J’ai choisi d’enrouler ce foulard autour de mon cou en vue des imminentes chutes de températures. En laine et soie, il est tout doux et chaud… vous pouvez remarquer que l’imprimé léopard a encore frappé… je  me devais de succomber !

TOUCH : I chose to wrap this scarf around my neck in preparation for the upcoming drop in temperatures. It’s a mix of wool and silk, and incredibly soft and warm…You can notice that the leopard print struck again…I had to give in! (English translation by Bleu Marine)

Dawa Ooh la la !

Il y a quelques temps, je suis ressortie de ce restaurant coréen en vous disant sur Twitter que je venais de manger le meilleur bibimbap de tous les temps (et qu’il avait été tellement bon que j’ avais oublié de le prendre une photo !… Ah la gourdasse !).

Erreur réparée, je suis retournée sur ce lieu de sustentation (plusieurs fois même, j’avoue !) avec le plus grand des plaisirs, pour vous partager cette adresse qui jusqu’à présent, me semble être la meilleure coréenne que j’ai testée.

A while back, I walked out of this korean restaurant and told you on Twitter I had just eaten the best bibimbap of all times (and that it was so good, I had forgotten to take a picture!…shame on me!!!).

I righted the wrong and went back (more than once, I’ll admit!) with the greatest of pleasures, and can now share this address with you, that, up to now, seems to me to be the best of koreans I have ever been to.

Je suis tombée par hasard sur ce restaurant en me baladant le long de la ligne 6 du métro . A l’intérieur, il n’y avait que des coréens attablés… et servis par des coréens ! Pas d’hésitation dans ce cas là, l’adresse semble être ce qu’il y a de plus authentique ! La carte propose une multitude de plats coréens traditionnels, certains sortant des sentiers battus.

Pour changer du classique bibimbap à la viande, j’ai choisi celui aux huîtres (il existe aussi le bibimbap aux fruits de mer mais je le goûterai la prochaine fois !). Il arrive devant nous, fumant, crépitant dans son bol en pierre (appelé « Dolsot »= instant « culture » permettant d’élargir son vocabulaire et caser de nouveaux mots au Scrabble). Pour ceux qui ne connaissent pas, le bibimbap est un mélange de riz, de légumes sautés, de viande (ici d’huîtres) : la recette est modulable à volonté. La sauce pimentée est servie à part pour s’adapter aux différentes papilles.

I found the place totally randomly, as I was strolling along the metro’s Line 6. Inside, there were only koreans seated, and the service was also exclusively korean! No hesitation in that kind of situation, the address seems to be as authentic as can be! The menu offers a large array of traditional korean dishes, some of which are clearly not common.

To vary from the classical bibimbap with meat, I went for the one with oysters (there’s also a seafood bibimbap, but I’ll try it next time!). And it is set before us, fuming and sizzling in it’s stone bowl (called Dolsot = the cultural moment of the day, that will allow us to both widen our vocabulary and learn new words for Scrabble). For those of you that might never have heard of it before, the bibimbap is a mix of rice, sauteed vegetables, meat (here, oysters): the recipe can be endlessly adapted. The hot pepper sauce is served on the side, to suit all palates.

Alors pourquoi ai-je annoncé que c’était l’un des meilleurs (sinon le meilleur) que j’avais goûté ? Parce qu’ il est arrivé chaud bouillant (et que malheureusement ce n’est pas partout que ça arrive), que les ingrédients étaient d’une fraîcheur à tout épreuve, se mélangeant entre eux avec perfection,  rehaussant le goût de l’huître et qu’au fond, le riz était grillé divinement. Exquis.

Si le bibimbap ne vous branche pas trop (comment cela est-il possible, malheureux !), vous pouvez opter pour les barbecues, comme ces tranches de poitrine de porc grillées. Là aussi, à tomber par terre. Les tranches de viandes sont apportées avec un assortiment de petites assiettes de légumes. On nous explique comment il faut procéder pour manger dans les règles de l’art.

So why did I start off saying it was one of the best (if not the best) I had ever tasted? Because it arrived boiling hot (and that unfortunately doesn’t happen everywhere), because the ingredients were impecably fresh, and mixed togethed perfectly, enhancing the oysters, and that at the very bottom, the rice was wonderfully roasted. It was divine.

If you’re not really into bibimbap (though how could this be??), you could opt for the barbecue, like those slices of grilled bacon. Here too, they are exquisite. The slices of meat are served with an assortment of small plates of vegetables. There’s also an explanation on how to eat according to the state of the art.

Prendre une feuille de salade, y placer une feuille d’algue séchée, une pointe de pâte de soja fermenté, la tranche de porc grillée au préalable sur la plaque et y ajouter les légumes par ci par là (kimchi (=chou chinois fermenté pimenté), germes de soja, aubergines…) afin de s’en « rouler une ». Peace man !

Take a lettuce leaf, place some Nori on it, a bit of fermented bean paste, a slice of grilled bacon, and add a couple of vegetables here and there (kimchi (=fermented and spicy chinese cabbage), bean sprouts, eggplant…) and roll it up. Peace man!

Il n’y a plus qu’à déguster le rouleau de salade bien garni, enveloppé par nos soins et on savoure. Exquis (bis !). C’est fondant, croustillant, relevé et doux : le plat idéal lorsque l’on veut partager à plusieurs un repas en toute convivialité.

And now you just have to enjoy that well garnished salad roll. Exquisite (bis!). It’s soft yet crispy, spicy yet mild: the perfect dish when you want to share a meal in a friendly and relaxed atmosphere.

Voici quelques autres plats que j’ai pu tester : Le Samgyetang : une soupe de poulet au ginseng. Le plat se suffit à lui-même car attention ! Le poulet est farci de riz gluant. Encore une fois un plat qui arrive bouillant sur la table, promesse d’un moment délicieux et réconfortant.

Here are a few of the dishes I tried: The Samgyetang : a ginseng chicken soup. The dish is enough on its own, for beware!! The chicken is stuffed with sticky rice. Once more, the dish arrives boiling hot on the table, the promise of a delicious and comforting moment.

Le riz chaud aux céréales : ce que nous avions pris en accompagnement avec le barbecue mais nous avons vu un peu large car le barbecue suffit amplement pour de bons appétits. Le serveur nous a donc proposé d’en ramener à la maison (Chance !).

Hot rice with cereals: this is what we had as side dish with the barbecue, but we were a bit too ambitious, for the barbecue was quite enough for large appetites. Which is probably why the server offered us a doggy-bag (Lucky us!)

Le porc sauté au tofu et kimchi : Une entrée pimentée délicieuse. The sauteed pork with tofu and kimchi : a spicy and delicious starter.

Voilà donc mon adresse coréenne préférée dévoilée au grand jour qui va, je sens, réchauffer ces futures journées glaciales d’hiver…Bon appétit !

So there we are: here is my favorite korean address, which I think, will warm up those future ice cold winter days…Enjoy!! (English translation by Bleu Marine)

Restaurant DAWA
5 rue Humblot
75015 PARIS
(Métro Dupleix)

Page 1 sur 41234