Cérémonie civile

· Mode

Voilà la tenue que je portais il y a quelques semaines pour assister au mariage civil de ma cousine, à la mairie du 5ème arrondissement. C’est toujours un casse-tête lorsqu’il s’agit de m’habiller pour un événement chic car je suis trop attachée à mon confort vestimentaire.

Ici, j’ai ressorti ma robe que je porte d’habitude de manière plus décontractée avec une veste que vous avez déjà vue ici. Mes fidèles Rockstud aux pieds (je ne mets presque que ça en soirée) et ce sac-coeur matelassé que vous connaissez déjà aussi.

Composer une nouvelle tenue à partir de ce que l’on a déjà dans mon armoire, c’est quand même bien pratique.


Ma Tenue

Robe Sweewë (déjà vue ici et ici)
Veste ASOS (déjà vue ici)
Sac ASOS (déjà vu ici)
Chaussures Rockstud Valentino (déjà vues ici)
Bracelets Dinh Van, Mya Bay, Louis Vuitton
Bague Papyrus Atelier B
Collier Minetta Jewellery
Montre Cluse (déjà vue ici)

Rouge à lèvre Rouge Pure Couture The mats « Rose Crazy 202 » YSL Beauty
Eyeliner Super Liner Black Lacquer L’Oréal Paris
Vernis 352 « Downtown red » Color Show Maybelline NY

Uma restaurant

· Food

Ah Uma ! Une vraie pépite que j’ai découverte il y a quelques semaines avec mon homme. Je ne pensais pas apprécier à ce point car je me méfie un peu de la cuisine fusion d’habitude mais ici, la (très) bonne surprise a été au rendez-vous… (mais de toutes façons, quand le Japon est impliqué, je suis tout de suite plus réceptive).

En effet, Uma est un restaurant fusionnant la cuisine japonaise et péruvienne. Cette gastronomie appelée « Nikkeï » doit son nom aux immigrés Japonais qui se sont installés au Pérou à la fin du XIXème siècle, ce  qui entraîna un métissage oriental de cette cuisine péruvienne (qui pour moi ne se résumait vaguement qu’aux ceviches).

 

Le menu découverte à partager

Ici, le Chef Lucas Felzine (ancien du restaurant triplement étoilé, l’Arpège… mmm, ça promet) jongle avec les saveurs, les textures, les couleurs et les ingrédients exotiques (il y a même un lexique qui explique tout sur la carte)…

Le restaurant propose des plats à la carte ou des formules menu à partager. Puisque c’est une première, nous tentons donc le Menu découverte (55€/personne) à partager (=3 entrées/ poisson/ viande/ dessert).

On ne connaît pas à l’avance ce que l’on va nous apporter. La serveuse nous demande juste si nous avons des allergies alimentaires à signaler : RAS par ici, on mange tout.

 

Un amuse-bouche et 3 entrées

Crème de guacamole au miso et tuiles de blé

En amuse-bouche, je m’extasie déjà sur la crème de guacamole au miso et ses tuiles de blé. Cet étonnant guacamole est tellement aérien par rapport à celui que l’on connaît d’habitude : Un très bon début !

Gyozas au foie gras de canard et prune umebochi

Tacos de cabillaud laqué au thé, sauce guacamole au miso

Ensuite, les 3 entrées sont déposées sur la table : je craque totalement sur les tacos de cabillaud laqué au thé et la fameuse sauce guacamole au miso servie précédemment (si on m’en sert pendant tout le repas je ne m’en plaindrai pas).

Cette entrée regroupe tout ce que j’aime : le croustillant, le fondant, la fraîcheur du poisson cru. L’harmonie est parfaite parmi tous ces éléments.

Tiradito de langoustine au lait de coco, lait d’amande et champignon eryngii

Les 2 autres entrées sont particulièrement savoureuses mais vraiment, pour moi, ces tacos sont sortis du lot.

 

Le Poisson

Saumon poché au beurre de café-verveine

Place au produit de la mer avec ce saumon poché au beurre de café-verveine et crème de patate douce, émulsion au calamansi (petit citron vert asiatique), cresson, wasabi et risotto de quinoa.

À nouveau, c’est le festival dans le palais : le saumon est mi-cuit et fondant. Les crèmes viennent se mélanger dans une association tantôt forte tantôt douce, un vrai bonheur en bouche.

 

La Viande

Cochon grillé mariné au sumac, feuille de vigne au chorizo et maïs, curry noir

Déjà conquis, nous dégustons ce cochon grillé à la peau croustillante, mariné au sumac (épice issu d’une baie des pays chauds).

La feuille de vigne fourrée au chorizo et maïs et le jus de cochon au curcuma et curry noir viennent réveiller l’ensemble alors que la crème de céleri tempère le tout. Le chef connaît décidément les associations qui fonctionnent à la perfection sur nos papilles.

 

Le Dessert

Petit stress pour le dessert : égalera t-il les mets que nous venons juste de déguster ? La réponse est… oui ! Encore une fois, le plaisir de partager est intense. Je ne sais lequel je préfère.

Tarte sablée à la confiture de lait, prune marinée au sirop galanga et glace à la fleur de cactus

La gourmandise est présente chez les deux mais je dirais que la tarte sablée surmontée de confiture de lait accompagnée de sa glace à la fleur de cactus fait sensation sur mon palais.

Sphère noix de coco, mousse et sorbet coco, caramel, crème de maïs et mascarpone

La sphère noix de coco à la mousse de coco et crème de maïs n’est pas en reste. J’ai l’impression d’user et abuser de superlatifs mais sincèrement, c’est délicieux, il n’y a pas d’autres mots.

 

En résumé…

Vous l’aurez compris, j’ai plus qu’adoré. Je ne m’attendais pas à tant de qualité et de précision gustative dans cette cuisine métissée.

Les quantités à partager sont suffisantes pour de grands estomacs comme les nôtres mais il est également possible de commander un plat (dans les 20-25€), entrée ou dessert à la carte (pour les non-partageurs ou si vous n’avez pas beaucoup de temps devant vous).

Il est certain que je reviendrai, surtout qu’il semble que le chef change sa carte régulièrement… Je n’ai pas fini de m’extasier.

 

UMA Restaurant & Bar
7 Rue du 29 Juillet
75001 PARIS
(Métro Tuileries, Pyramides)

Denim dungarees

· Mode

Ma collection de salopettes commence à s’agrandir dangereusement. D’habitude, j’aime les coupes plutôt amples mais celle-ci plus ajustée m’a plu par son côté Birkinien/70’s (et heureusement il y a du stretch). Je l’ai croisée cet été en soldes chez notre ami suédois, je n’ai pas hésité.

Lorsque les températures seront bien plus fraîches, je compte la porter avec un pull fin à col roulé et un manteau. Pour l’heure, je fais durer un peu l’esprit vacances d’été !


Ma Tenue

Salopette en jean H&M
Chemise Pepe Jeans
Ballerines Mademoiselle R (déjà vues ici)
Panier NousWe sur Etsy (déjà vu ici)
Bracelets Dinh Van, Mya Bay, Louis Vuitton
Bague Papyrus Atelier B
Collier Minetta Jewellery
Montre Cluse (déjà vue ici)

Rouge à lèvre « Place Vendôme 364 » Color Riche L’Oréal Paris
Eyeliner Super Liner Black Lacquer L’Oréal Paris

 

Collector

· Mode

Il est assez rare de me voir porter des couleurs vives. Je crois que j’ai déjà assez donné dans le flashy il y a quelques années, je tempère donc mes élans à présent.

Mais une touche de couleur de temps en temps ne fait pas de mal, surtout lorsque c’est un sweatshirt velours façon vintage. Je portais pas mal ce genre de sweatshirt lorsque j’étais petite (surtout pour dormir !).

Maintenant, cela m’est tout à fait utile pour réveiller un costume gris au milieu d’un décor gris et d’une météo grise !


Ma Tenue

Sweatshirt Collector x La Redoute Madame
Costume Cooperative (déjà vu ici)
Baskets Stan Smith Adidas
Pochette Karl Lagerfeld (déjà vue ici)
Bracelets Dinh Van, Mya Bay, Louis Vuitton
Bague Papyrus Atelier BMontre Karl Lagerfeld

Rouge à lèvre Infaillible Sexy Balm « 203 Yala Yolo » L’Oréal Paris
Eyeliner Super Liner Black Lacquer L’Oréal Paris
Vernis 352 « Downtown red » Color Show Maybelline NY

Page 20 sur 351