Tag Archives: american apparel

GRAND PAnts

Ma théorie de « touche de féminité » se résume aujourd’hui au minimum syndical puisque dans cette tenue, on ne trouve pas grand chose de féminin à part mon rouge à lèvres. J’ai ressorti mon pantalon taille haute de grand-père (que j’aime toujours autant).

D’ailleurs, cet été, je suis allée voir New York Melody au cinéma et Kheira n’a pas arrêté de me faire fantasmer avec sa collection de pantalons taille haute (plus qu’Adam Levine… C’est dire!)

Je sais bien que ce n’est pas le vêtement le plus sexy de la terre (loin de là même!…tout comme le Mom jeans) mais mon attraction pour ce genre de pantalon est irrésistible !

My ‘touch of feminity’ theory is present in a minimal way because in this outfit there is nothing feminine appart from my lipstick. I took out my high waisted grandpa trousers ( that I still love as much).

By the way, this summer, I went to see ‘Begin Again’ at the cinema and Kheira made me drool on her high waisted trousers (more than Adam Levine… what can I say!).

I know it is not the sexiest of garments in the world (far from it!…similar to the mom jeans) but my attraction to this kind of trousers is irresistible! (English translation by TradIsa)

Pull / sweater Jacquemus pour La Redoute
Pantalon / Pants American Apparel (déjà vu ici)
Trench ASOS (déjà vu ici)
Chaussettes / socks ASOS
Sac / Bag Mademoiselle R (déjà vu ici)
Rouge à lèvres/ lipstick Rouge Dior « 869 Rouge Massaï » Dior
Derbies / brogues ASOS (déjà vues ici)

L’île de Bréhat

Le Phare du Paon

J’ai déjà eu l’occasion d’admirer quelques morceaux de Bretagne par le passé mais j’ai l’impression que l’on n’a pas assez d’une vie pour tout découvrir ! J’ai profité de ce long weekend du 15 Août pour visiter l’île de Bréhat.

I have already been able to admire some parts of Britanny in the past but I feel like one life is not enough to discover it all! I made the most of this long week-end of the 15th of August to visit the island of Bréhat.

Port-Clos

J’en avais déjà entendu parler mais je ne me doutais pas à quel point cette île était dépaysante et charmante en vrai.

I had already heard of it but I didn’t realise how much this island was charming and uplifting for real.

Nous avons donc embarqué de bon matin à Ploubazlanec sur une « vedette » pour rejoindre l’île. Sur place, on peut choisir d’arpenter cette merveille à pied ou à vélo.

We set off early morning in Ploubazlanec on a speedboat to board the island. When you’re there you can choose to walk or ride a bike.

Nous avons hésité mais finalement choisi nos bonnes vieilles jambes car ce serait plus pratique pour prendre des photos et nous n’avons pas regretté au final : On peut facilement faire le tour de l’île à pied en une journée.

We hesitated but in the end we chose our good old fashioned legs as it would be more practical to take pictures and we didn’t regret it in the end: we could easily walk around the island by foot in a day.

Pain aux fruits secs, jus de pomme et autres gourmandises locales… bio !

Délicieux craquants de Bréhat de l’épicerie de l’île

 

Chaque recoin a son charme : les petites maisons magnifiquement ornées de fleurs, le petit bourg animé, les marchés aux fruits et légumes où règne une totale confiance (on choisit ce que l’on veut et on laisse les sous dans la boîte), le phare du Paon juché sur du granit rose…

Every inch has charm: the little houses beautifully ornate with flowers, the tiny but lively hamlet, the fruit and veg market where trust is king (you choose whatever you want and leave the money under the box), the « Phare du Paon (« the lighthouse of the peacock ») built on pink granite…

… Mais surtout cette végétation luxuriante et exotique : voilà pourquoi on l’appelle justement « l’île des fleurs » !

… And especially this luxurious and exotic vegetation: this is why we call it rightfully « the island of flowers »!

J’avais choisi de porter pour la journée une tenue 100% confort et 100% cliché à base de marinière et de jogpant : parfait pour savourer cette douceur de vivre Bréhatine !

I had chosen to wear for the day an outfit with 100% comfort and 100% cliché consisting of a sailors top and a pair of jogpants: perfect to taste the ‘Bréhatine’ sweetness of living.(English translation by Isa)

Casquette / cap H&M
Marinière / breton shirt By Malene Birger (déjà vue ici)
Veste en jean / denim jacket Helmut (déjà vue ici)
Jogpants Soft Grey
Sac / bag American Apparel
Sneakers Le Coq Sportif (déjà vu ici, ici et ici)
Lunettes de soleil / Sunnies Lolita Lempicka

Circle skirt

Certaines d’entre vous me disent que je ne porte pas souvent de jupes : je viens donc rétablir aujourd’hui le quota minimum requis sur ce blog avec en bonus ce blouson effet mouillé. La prochaine fois, je rajoute des talons… mais en attendant… le confort avant tout !

Some of you told me that you don’t often wear skirts: I’m establishing a minimum quota on the blog, and I’m adding a bonus, with this wet look jacket. Next time I’ll add heels….but for now…comfort comes first! (English translation by Bleu Marine)

Blouson / jacket Courrèges pour La Redoute
Jupe / skirt American Apparel
Pull / sweater Courrèges pour La Redoute
Collants/ tights Luxe 9 Caramel Wolford
Slip-ons Gap (similaires ici)
Sac / Bag ASOS


Un samedi gris à Gand

Le week-end dernier, j’étais à Gand, en Belgique. Encore ?!! Allez-vous me dire ! En effet, j’ai déjà visité dernièrement Anvers, Bruges et Bruxelles il y a quelques années… Mais cette fois-ci, c’est l’office du tourisme de Flandre qui m’y a gentiment conviée : elle a dû pressentir que le virus belge me gagnait petit à petit.

Last weekend I was in Ghent, Belgium. Again?!! I hear you ask! Indeed, I recently visited Antwerp, as well as Bruges and Brussels a few years ago… But this time, I was kindly invited by the tourist office of Flanders: they must have felt that the Belgian virus was taking over me slowly but surely.

J’ai donc découvert une ville aux faux airs de Bruges mais avec un charme plus authentique, puisque moins prise d’assaut par les touristes.

And so I discovered a city somewhat resembling Bruges, but with a more genuine charm as it’s less crowded by tourists.

Même si j’ai été invitée, on m’a laissé une liberté totale dans le choix des visites et j’ai vraiment fait comme d’habitude, c’est-à-dire que j’ai essayé de glaner des bonnes adresses auprès des locaux et j’ai testé la plupart des enseignes au feeling.

Even though I were invited, I had a complete freedom in the choice of my visits, and I really did as usual, i.e. I tried to glean some good addresses from locals, and have tested most places by feel.

J’ai pu goûter à un Gand bipolaire : un jour « gris/pluvioteux » et un jour « Soleil tropical » (j’exagère à peine), d’où l’idée de fragmenter mes billets en 2 :

- Un épisode « Que visiter à Gand par temps gris »
- Un 2ème épisode « Que visiter à Gand par temps ensoleillé » ( il y aura un bonus gourmand bien sûr).

Nous commençons donc aujourd’hui par Gand le Gris (Amateurs du Seigneur des anneaux, je vous laisse savourer) et ses idées-visite en fonction.

I could get a taste of a bipolar Ghent. A « grey/rainy » day and a « tropical sun » day (exaggerating just a tad), therefore I thought about dividing my post in 2:

- one episode with « what to visit in Ghent when it’s grey »
- one with « what to visit in Ghent when it’s sunny » (there will also be a food bonus of course).

Today we start with Ghent the grey (Lord of the Rings fans, enjoy) and its visits’ ideas accordingly.

Le château des Comtes : Le circuit numéroté permet de découvrir les différents pièces de ce château fort, tantôt fascinantes, tantôt effrayantes (= la salle dédiée aux instruments de torture de l’époque : Brrrr ! âmes sensibles s’abstenir !). La vue du haut du donjon permet d’admirer la ville à 360°.

Gravensteen: the numbered trail allows to discover the different rooms of this castle, sometimes fascinating, sometimes scary (= the room dedicated to torture instruments of that time: Brrrr! Faint-hearted, beware! And from the top of the donjon you can get a panoramic view of the city.

Le Beffroi : Encore une fois, les amateurs de vue vertigineuse seront gâtés. (Pour les paresseux, un ascenseur est à disposition et pour les paresseux peureux, un banc est à votre disposition au rez-de chaussée)

Belfry of Ghent: once again, height lovers will be spoiled. (For the lazy, an elevator is available, and for the scared lazy, a bench is available at the ground floor)

L’église saint Nicolas et la Cathédrale Saint-Bavon : une architecture et un décor à couper le souffle. La cathédrale renferme « L’adoration de l’agneau mystique », une peinture sur panneaux de bois des frères Van Eyck, oeuvre d’art chérie par les habitants de Gand.

Saint Nicholas’ Church and Saint Bavo’s Cathedral: breathtaking architecture and scenery. The cathedrale includes « The Adoration of the Mystic Lamb », a painting on wooden panels by the Van Eyck brothers, favorite piece of art of the inhabitants of Ghent.

Le Musée du design : Un bon moyen de s’abriter s’il pleut mais pas seulement. Les amateurs de déco trouveront leur compte, avec pas mal de design contemporain (comme ce fauteuil certainement trèèès confortable, à ressorts de matelas?) mais aussi de l’art déco.

Het Design Museum: a good way to avoid the rain but not only. Design lovers will find what they’re after, with quite some contemporary design (like this certainly veeery comfy chair with mattress springs?), but also art deco.

Le SMAK ou Musée d’art contemporain : que j’aurais adoré visiter mais faute de temps, nous n’avons pu y aller. Je vous laisse donc la surprise, vous me raconterez.

The SMAK or Museum of Contemporary Art: which I would have loved to visit but due to a lack of time we weren’t able to make it. So I’ll leave the surprise to you, you can tell me about it.

Evidemment, il y a encore plein d’autres choses à voir quand il fait gris comme le musée des Beaux-arts ou alors la brasserie de la bière locale, la Gruut. Ma liste est loin d’être exhaustive. Pour info, il existe une « City card » qui permet l’accès à tous les monuments, les musées et le transport pendant 48h ou 72h.

Of course, there’s a lot more to see when the weather is grey, like the Museum of Fine Arts or the local bier brewery, the Gruut. My list is far from being complete. And fyi, there is a « City card » that allows access to all monuments, museums and transportation for 48 or 72 hours.

Côté look, pour la journée grise, j’étais habillée presque tout en noir avec mon long manteau-qui-attention-tasse-la-silhouette-mais-il-est-tellement-chaud-que-tant-pis-si-je-ressemble-à-un-Hobbit-je-suis-bien-dedans.

Quelques touches de bordeaux et du léopard et j’étais parée pour explorer la ville ! Rendez-vous au prochain billet pour… « Let the sunshiiine in ! » Préparez vos lunettes de soleil !

Style wise, for the greyish day, I was dressed up almost all in black with my long coat-which-beware-might-make-look-shorter-but which-is so warm-that-never-mind-if-I-look-like-a-Hobbit-I’m-just-feeling-good-in-it.

A few touches of burgundy and leopard and there I was ready to explore the city! See you on the next post for… « Let the sunshiiine in! » Get your shades ready!(English translation by LN)

Chapeau / hat Urban Outfitters
Foulard/ scarf H&M
Manteau / coat ASOS (déjà vu ici)
Pull / sweater Sparkle & Fade (déjà vu ici)
Ceinture léopard / leo belt ASOS
Sac / bag Alexa Mulberry (déjà vu ici)
Pantalon / pants American Apparel (déjà vu ici)
Chaussettes / socks Wolford
Rouge à lèvres / lipstick Rouge Coco « Rivoli » Chanel
Derbies / brogues ASOS


Page 1 sur 2412341020Dernière page »