Archives | octobre, 2009

Boots fatales…

tokyobibi et KG

La fatalité! oui la fatalité!… Ces boots KG by Kurt Geiger vous les connaissez… Rappelez-vous! C’était Tokyobibi qui les arborait fièrement à ses pieds il y a plus d’un mois. Et je m’étais résignée à y renoncer, d’une part car le site ne les livrait qu’au Royaume uni et d’autre part, car je trouvais le prix un peu élevé quand même . Et puis je me disais surtout que cette paire de boots cloutées allait faire double emploi avec  la paire de bottines Topshop que j’ai déjà. Bref, je n’y ai plus pensé. Et puis il y a une semaine, je suis tombée nez à nez avec un joli code promo ASOS  et  me suis rappelé le commentaire de Sandy (qui m’avait déjà filé un bon tuyau pour la veste BB dakota) … Puis elles sont arrivées. Confortables, fidèles à ce que je m’imaginais … Du coup,  Tokyobibi n’a plus l’exclusivité et j’en suis ravie… Ahhh destinée…

*

Fate ! Yes, fate ! … These KG by Kurt Geiger boots, you already know them … Remember … Tokyobibi sported them with pride a month ago. I resigned myself to give up having them, first because the website only delivered in the UK and also because they were rather expensive. And what’s more, they would have made my studded ankle boots from Topshop redundant. Well, it skipped my mind. And then, a couple of days ago, I stumbled on an ASOS discount code and I remember Sandy‘s comment (she already gave me an idea for the BB Dakota jacket) … Finally, they arrived. Comfy, just as I have imagine they were … So, Tokyobibi is not the only one to have them and I’m delighted … Ahhh fate …

kurt geiger

boots KG kurt geiger

boots kurt geiger

Bottines cloutées/ Studded boots « Salvador » KG by Kurt Geiger (disponibles sur le site  ASOS)

**

Dérapage imminent

jupe zara

Il y a des fringues délicates, délicates non pas dans le sens où il faut les entretenir avec précaution, les laver avec Mir Laine , les cajoler avec Cajoline mais juste que le dérapage avec elles risque d’être sans retour. Prenons le cas des cuissardes qui fleurissent sur toutes les cuisses cette saison : Quand c’est bien porté , qu’est ce que c’est beau… Pas l’ombre d’une vulgarité à l’horizon alors que bon… c’est quand même la botte avec laquelle si on ne fait pas attention, on se voit pousser le  catogan de Francis Lalanne et le fouet dans la main. C’est aussi le cas  de l’imprimé Léopard qui par touche discrète donne un côté  sympatico-grungy non négligeable mais poussé dans trop de folie animale, perte de contrôle assurée  et l’animal aura plus tendance à gambader au Bois plutôt que dans les beaux quartiers…

Le cas de cette jupe zippée , trouvée chez Zara la semaine dernière. Bon, ok , je fais la petite joueuse, là avec mes 2  petites fermetures éclair sur le devant … rien à voir avec l’éventuelle prise de risque des 2 pièces précédentes… mais quand même , cette jupe cintrée il suffit aussi d’un rien et elle risque de s’emballer. Du coup , j’ai voulu la calmer un peu avec ma marinière à noeud coupe relativement large et des bottes plates … et aussi un blazer, pour donner une caution un peu plus masculine à l’ensemble. Bref qu’il est fatigant de s’habiller avec des fringues  prêtes à déraper, demain je mets un jogging et un gros  K-way et là, plus d’ambiguité!

*

Some clothes are delicate, not that we have to wash them carefully but if they are badly-matched, it’s fatal for us. Let’s consider the case of the knee boots we see everywhere this season : if they suit the person, it’s wonderful … no hint of vulgarity. And so is the leopard print fabric. If it’s plain, it looks rather nice, but if it’s too much loud, you can’t no longer control the animal …

This little zipped skirt. I found it last week at Zara. Well, I play the little girl with the 2 zippers at the front … There’s no comparison with the 2 others pieces I just spoke about … but honestly, it would take nothing at all for this close-fitting skirt to look vulgar. So, I tried to soften this outfit with a loose cut jumper with a bow and flat boots … and also the blazer to give the whole ensemble a masculine touch. In short, it’s so difficult to be dressed with clothes that can easily look disreputable that tomorrow, I’ll wear a sweatsuit and a big raincoat, so there ‘s no ambiguity !

jupe zippée Zara

jupe zara

vernis OPI

boots topshop blazer vintage

claudie pierlot

Jupe zippée/ Skirt Zara
Marinière/ striped shirt Claudie Pierlot  (déjà vue ICI)
Collier/ necklace H&M
bracelet noeud / Bow bracelet H&M
Bracelets Gag & Lou Galliera
Blazer(coupé car je le trouvais trop long)/ Blazer(that I’ve cut cause it was too long) Peekaboo vintage (found at Topshop) (déjà vu ICI)
Boots Topshop
Sac/ Bag Balenciaga
Montre/ watch Casio Data retro Bank
Vernis/ Nailpolish « You don’t know Jacques » OPI

**

Cuvée 1999

veste H&M logg

Il est très rare que j’arrive à me séparer d’anciens vêtements. Lorsque je le fais c’est que vraiment , je sens qu’il n’y aura plus aucun espoir de pouvoir reporter la malheureuse rejetée ou que la pièce en question m’est sortie par les yeux . Tout ce qui est du domaine du basique , je garde . Tout ce qui a été connoté « tendance » pendant une saison, ça dépend quoi … mais il est fort possible que je puisse le ressortir quelques années après d’une autre manière (…Tee shirt « I love You » avec grosse bouche imprimée en strass, jeté dans le sac Emmaus sans vergogne!) .

Ce qui fut le cas d’ un pantalon gris chiné du rayon Zara woman cuvée 1999 (retournez votre écran d’ordi et le 1999 deviendra 6661…Haaaaa! fin du monde , apocalypse!…): vous vous souvenez de ces pantalons en tweed coupe homme qu’on portait avec le revers « cassé » sur les chaussures, chaussures qui étaient le plus souvent des Babies à grosse semelle « sport »? Eh bien j’en ai ressorti un de l’ombre l’autre jour car je voulais m’en faire une sorte de croisement entre le boyfriend jean et le pantalon carotte. J’ai trouvé que mon look du jour avait des airs  franco-polonais et ça m’a plu. Bon, rendez-vous dans 10 ans pour voir ce que je vais faire des habits présents sur ce blog… 10 ans , ça me laisse quand même le temps de réfléchir…

*

I rarely part with my old clothes. When I do it, it’s because I think there’s no longer any hope to wear this poor little piece of clothing again or because I’ve enough of it … I keep every basic item I own and regarding my more « trendy » clothes, it all depends … it’s quite possible that I take them out a few years later to wear them in a different way (I gave my « I love you » tee with a big paste mouth, without any regret to a charity !).

And so was my mottled grey pants from Zara Woman, a 1999 crop (put your screen upside down and you will read 6661 … Haaaaa ! The end of the world, the apocalypse ! …). Do you remember those tweed men’s cut pants whose cuffs fell back on the upper of the shoes that were often Babies shoes with big sports soles ? Well, a few days ago, I took out into the open such trousers and tried to make a kind of « crossing » with the boyfriend jeans and the carrots pants. I’ve found that my outfit had a very « Franco-Polish » look and I loved that. Well, let’s meet together in 10 years just to see what I will be doing with the clothes you see on my blog at present … 10 years, I have time enough to think about it …

pantalon zara vintage

pantalon zara vintage

pantalon zara

boots Kookai

foulard pimkie

Veste en jean moumoute/ jeans jacket H&M
Marinière/ striped shirt Petit Bateau
Foulard/ Scarf Pimkie
Pantalon / Trousers Zara  » vintage »
Ceinture/ belt H&M
Boots Kookaï
Montre/ watch Casio Data retro Bank
Sac/ bag Piou de Sessun
**

Illogique inspiration…

tokyobibi magazine Gisele

Je sais que j’ai fait tout un argumentaire sur le froid, les possibilités accrues de pouvoir s’habiller lorsqu’on est en collants etc etc… et là aujourd’hui, je vous montre de jolies pépées jambes nues, gambadant près des chemins de fer et se promenant en short ? Où est la logique ? … Perdue en effet , dans une boite fermée à clé , clé  jetée dans un puits, puits creusé dans un désert, désert paumé derrière un oasis, oasis n’étant qu’un mirage! (haha c’est bien caché hein?) …  Bref, logique irrécupérable puisque même s’il commence à faire froid dehors, je suis toujours inspirée par ces looks feuilletés dans un magazine de début d’été. En même temps , ce sont des looks plutôt de demi-saison donc , il suffit juste de fermer les yeux , de les rouvrir et de s’imaginer ces looks là avec un collant en laine, des manches longues ou un épais tour de cou tricoté… Allez, je suis sûre qu’on peut y arriver, vous n’avez pas réussi à vous imaginer ces demoiselles plus chaudement vêtues ? (je ne pose pas la question aux  quelques messieurs de l’assistance qui ont certainement à la minute qu’il est , des visions de demoiselles en bikini ou pire encore…) Bon , tant pis, on peut s’imaginer les beaux jours de printemps alors…

*

I know that I already argued about the cold weather and all the various outfits we can wear and so on … and today, I show you beautiful girls, running barelegged, wearing shorts along the railways ? I’m not thinking straight ! … That’s right, I lost the logic in a locked box, threw the key in a well, the well was dug in a desert, the desert was lost behind an oasis, and the oasis was a mirage (haha, it’s a real hiding-place, eh ?) … Well, that’s rather unreasonable, as,even if it’s cold, I’m still inspired by the outfits seen in the magazines to date from the beginning of the summer. But, these are rather Fall/Spring clothes. So we just need to close our eyes, open them and imagine these same outfits with woollen tights, long sleeves and a thick knitted scarf … Come on, I’m sure you can imagine that easily. Couldn’t you imagine these ladies dresses warmly ? (I don’t ask this question to the gentlemen in the audience, who now certainly have a vision of young ladies in bikini, or perhaps much worse … ). Well, tough ! We can think at least about the nice spring days …

Magazine Gisele

magazine Gisele

magazine Gisele

magazine Gisele

Crédits photos: Magazine Gisele

**

Page 1 sur 3123