Mon road trip sur la côte Est des USA

· Illustration, Voyage

Comme promis, je reviens avec un premier billet au sujet de notre road trip d’automne aux États-Unis : en Floride et sur la côte Est. Mon homme et moi avions envie de partir sur les routes américaines sans savoir ce que le lendemain nous réserve… enfin presque ! (oui, bon, OK… on a réservé tous nos hôtels à l’avance).

Quoiqu’il en soit, je vais tenter de détailler l’organisation de ce voyage avant de me pencher plus tard sur chacune des destinations.

J’espère que cela pourra aider ceux qui voudraient planifier le même type de périple. Comme d’habitude, si vous avez des questions sur quoi que ce soit, je peux tenter de vous éclairer dans les commentaires. Allez ! En route !

 

Quand partir ?

Je suis partie 3 semaines du 23 septembre au 14 Octobre dernier. Je m’étais renseignée sur la période idéale pour partir en Floride et je crois ne pas avoir trouvé de réponse nette et précise sur le net.

Il paraît que cette période n’était pas la plus propice… La preuve : j’ai évité de justesse de me faire emporter par l’ouragan Matthew (à 2 jours près).

Cela dit, à part quelques pluies tropicales intermittentes sur Miami, Naples et Orlando je n’ai pas vraiment eu à me plaindre niveau météo (=estivale dans le sud comme en attestent mes photos). Bref, je ne vous aide pas trop sur ce point : partez quand vous pouvez et faites des incantations au Dieu Soleil.

 

Choisir ses étapes

Nous avons élaboré notre itinéraire en amont (c’est pour cela que je ne considère pas vraiment notre road trip comme un vrai road trip à la « roots ») en regardant sur une carte à quelle distance était éloignée telle ville d’une autre, histoire de ne pas dépasser 2h30-3h de trajet en voiture par jour (exception pour Wilmington-Washington DC= environ 6h).

Comptoir des Voyages (qui nous avait déjà aidé au Japon) a fait de bonnes suggestions de villes à visiter pour planifier notre itinéraire.

Pas facile, sachant qu’il fallait également inclure sur le parcours un mariage à Washington DC (j’y ai de la famille là-bas) et une halte dans le New Jersey (famille toujours). Mon homme s’est également penché sur la question durant de longues nuits !

Vous voyez sur ma carte illustrée le tracé de notre itinéraire histoire de vous donner quelques idées. Il y a eu tout de même quelques loupés puisque nous n’avons pas trouvé un intérêt dingue à Tampa ni St Petersburg (= avis subjectif). Ces villes ont toutefois eu le mérite de nous couper un peu le trajet.

Et je ne me suis pas arrêtée à Basking Ridge dans le New Jersey pour découvrir la ville mais pour rendre visite à l’un de mes cousins et ma famille (oui je sais, les Viêts sont partout).

 

Les billets d’avion

J’ai réservé 6 mois à l’avance des billets Paris-New York avec Air France (les moins chers à cette période-là, allez savoir) et un vol New York-Miami dans la foulée (avec Delta Airlines).

La somme des deux billets était moins onéreuse qu’un billet direct Paris-Miami mais si vous trouvez moins cher, ne faites pas comme nous, foncez pour le trajet direct évidemment (sauf si vous aimez patienter dans un aéroport).

 

Les formalités

Pour partir aux États-Unis, il faut un passeport à jour (je ne vous apprends rien) et demander le formulaire ESTA pour chaque personne avant le départ (attention, il faut bien faire la demande sur le site officiel (www.esta.cbp.dhs.gov) (14$ au lieu de 70$ sur d’autres sites qui ont pourtant l’air officiels = on a failli se faire avoir).

Pour conduire en Floride, on a appris à la dernière minute qu’il fallait un permis de conduire international (dans les autres états US, un permis français suffit apparemment) et qu’on peut vous refuser une location de voiture si vous ne le détenez pas. Coup de bol ou excès de zèle administratif, nous avons réussi à l’avoir en une 1 semaine top chrono. Évitez les sueurs froides, demandez-le bien à l’avance.

 

Se loger

En toute honnêteté, j’ai profité de ma collaboration avec les hôtels Marriott pour réserver nos hôtels (en effet, comme je vous l’ai dit précédemment, j’ai désormais en ma possession la carte de membre Marriott Élite Platinum, ce qui me permet d’avoir des tarifs préférentiels (petits déjeuners gratuits, accès au lounge etc) et la possibilité d’être surclassée lors du check-in (bien appréciable).

Mais j’ai également réservé sur Booking lorsque le tarif y était plus intéressant ou que la localisation ne nous arrangeait pas.

 

Louer une voiture

Nous avons choisi de louer une voiture lors de notre dernier jour à Miami (pas besoin de s’encombrer d’une voiture sur place surtout qu’il paraît que les conducteurs de Miami rivalisent avec ceux dans GTA) et de la rendre à Washington DC. (Pour nous rendre dans le New Jersey et à New York, nous avons pu compter sur mon cousin qui a joué au gentil chauffeur).

Le GPS est de rigueur mais pas besoin de louer une voiture en possédant un : j’ai utilisé l’application Maps.me qui permet de bénéficier d’un GPS sur l’Iphone sans avoir besoin de réseau internet. Il suffit juste de télécharger au préalable les cartes des villes que l’on visite et hop ! Parfois difficile à comprendre avec ses « Tournez légèrement à droite » mais dans l’ensemble, à deux, c’est gérable (un road trip en solo avec, je déconseille).

Comme je vous le disais précédemment, lors d’un road trip, il faut prévoir 2-3h de conduite par jour max pour ne pas tomber de fatigue et profiter décemment du voyage.

L’idéal serait de loger au minimum 2 jours dans chaque ville visitée. Ce que nous n’avons pas fait à chaque étape, sinon notre voyage aurait duré plus d’un mois… mais si vous avez la possibilité de visiter moins de villes ou vous poser plus longtemps pour mieux profiter, ce n’est pas négligeable.

Notre road trip n’a pas été pas des plus reposants et nous n’avons jamais fait la grasse mat’, mais c’est un choix. Visiter ou dormir il faut choisir.

 

Le budget

Question épineuse car tout le monde n’a pas la même bourse, les mêmes priorités ni le même budget à accorder à ce genre de voyage. Je ne suis pas en mesure de vous fournir mon budget concernant le logement (étant donné les remises avec ma carte de membre Marriott et 2 nuits offertes à Charleston par Comptoir des voyages).

À moins de manger dans un fast-food tous les jours, j’ai trouvé que les restaurants étaient sensiblement plus chers qu’à Paris. Cela dit, nous avons pas mal profité sur place question nourriture (YOLO). Pensez en tous cas à prévoir un pourboire (environ 20% de la note) quoiqu’il arrive.

Pour la location de voiture, servez-vous de comparateurs de prix comme Rental Cars. De notre côté, nous avons pris une carte de membre Hertz pour bénéficier de meilleurs tarifs (le site français était d’ailleurs plus avantageux que le site US).  De plus, l’essence est moins chère qu’en France.

Le dollar n’étant pas très intéressant par rapport à l’Euro à ce moment-là, je ne me suis pas trop lâchée sur le shopping (et puis vous admettrez que je n’ai pas vraiment besoin d’étoffer ma garde-robe !).

 

Préparer ses visites

Comme a mon habitude, je n’ai pas élaboré de planning de visite à l’avance… faute de temps ! Je sais que sur le blog, mes visites semblent être calibrées, organisées et longtemps mûries à l’avance, mais que nenni ! En général, je regarde la veille pour le lendemain sur internet mais je me suis également bien aidée des City guides Louis Vuitton sur place (=Miami et NY).

Ce manque de planification est un avantage car il permet de découvrir spontanément les lieux sans sensation de déjà vu, mais également un inconvénient car nous avons souvent perdu du temps pour savoir où manger, que faire, quoi voir !

Cependant au final, nous nous sommes plutôt bien débrouillés (merci la chance) : il ne faut pas hésiter à parler aux locaux pour leur demander leurs adresses gourmandes fétiches, interroger les offices de tourisme et… laisser marcher l’intuition.

C’est bien de laisser une petite part au hasard. On se laisse surprendre à l’aveugle et c’est finalement dans ces conditions qu’on prépare les plus beaux souvenirs.

22 commentaires

  1. Répondre

    Hypsica

    Moi qui rêve de faire un road trip NY-LA, j’ai lu ton article avec des étoiles pleins les yeux !!! Hâte de voir la suite en tout cas… 😉

  2. Répondre

    claire nodenot

    Bonjour,
    Je suis désolée de te déranger avec cela, mais j’essaie de boucler le même voyage pour le printemps.
    Or, un détail m’en empêche… As tu eu des « frais d’abandon » pour la location de voiture? Sur rentalcars ils semblent facturer 500 dollars pour le fait de ne pas rendre la voiture dans la même ville.. Comment as tu fait ?
    Merci d’avance,
    Bien à toi,
    Claire

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Hello! Alors ton circuit est-il le même que le mien? Le point de départ de ta location est Miami et tu rends donc la voiture à washington ou à NY?

      En fait Rental cars nous a juste permis de regarder quelle agence propose les prix les plus compétitifs (à ce moment là pour nous c’était Hertz)

      Ensuite, on est allés regarder directement sur le site Hertz français, on a pris la carte de membre et on a simulé les tarifs en fonction de l’agence à laquelle on allait la rendre.

      Les frais d’abandon variaient en fonction du lieu où on allait rendre la voiture et il s’avère qu’il ne vaut mieux pas la rendre dans un aéroport en tous cas (car effectivement là les frais d’abandon y sont élevés )

      Bref On a un peu tâtonné tous les endroits pour la rendre sur washington et on a choisi le moins cher !

      • Répondre

        claire nodenot

        Merci beaucoup pour ce retour précis !
        Mais du coup quoiqu’il arrive je dois compter des frais d’abandon… Je vais le mettre dans mon budget !
        Bien à toi,
        Merci encore

    • Répondre

      Marie

      Je m’incruste sur cette question 🙂 J’ai fais Chicago San-Francisco cette année et effectivement les frais d’abandon font mal. Mais en regardant sur différents sites de location et en cherchant les meilleurs tarifs il y a moyen de diminuer la note. J’avais comparé par exemple plusieurs sites genre rental cars mais dans différents pays, et parfois passer par un site espagnol ou anglais coute moins cher, il faut comparer (ça prend du temps mais ça paye)
      Bon voyage!

  3. Répondre

    Sarah Tillay

    J’ai hâte de lire les détails de ce voyage !

    http://sarahphotographie.blogspot.com

  4. Répondre

    Nathalie HATCHI

    Coucou !!! Jolies photos ! Trop mignon, le p’tit m&ms croqué (*^_^*)
    Au fait, je viens de recevoir mes pins faux cils de chez Etsy sur tes recommandations !!!
    Un grand merci je les aaaaaaaiiiiiime troooooop <3

  5. Répondre

    Cathie

    Bonjour,
    J’adore ton dessin, j’y reviens sans cesse, tout me plait des couleurs choisies à la frimousse que vous affichez, tout est bien vu !
    La Floride n’est pas l’endroit où je rêve d’aller mais en remontant, les villes que tu traverses m’enthousiasment beaucoup plus : Savannah, Charleston et la Virginie (East Virginia je suppose) également.
    J’espère que tu as prévu d’autres posts…
    Bonne semaine,
    Cathie

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Merci pour le dessin ! j’ai adoré le faire 😉

      Oui évidemment j’ai prévu d’autres posts puisque je vais détailler chaque destination par la suite 🙂
      De la lecture en perspective héhé

  6. Répondre

    supertomate

    St Petersburg n’est pas un incontournable, mais quand même, le musée Dali vaut le détour 😉

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Oui c’est vrai tu as raison avec le Musée Dali.
      Ce que je n’ai pas trouvé incontournable c’est que ce n’est pas le genre de ville où tu peux te balader à pied en flânant, avec une architecture de dingue ou quoi par ex. J’ai trouvé cette ville un peu morte (peut-être parce que hors saison) mais il est vrai qu’il y a ce point d’intérêt non négligeable.

      • Répondre

        supertomate

        ah non mais on est d’accord, à part ça, aucun intérêt mais c’est fréquent aux USA, hélas. On logeait à St Pete Beach, au PostCard Inn. L’hôtel est génial et la plage démente, et heureusement, parce que le reste de la ville c’est une autoroute. D’ailleurs, on est allés dans le coin pour le Musée et les plages 😀
        Bon, après, on est allés chez Mickey, puis Miami et enfin Key West alors, ça va, on s’est rattrapé niveau balade à pieds…

  7. Répondre

    Cyrielle - The Wild Panda

    Super article et je dois dire que je suis tombée amoureuse de ton gif animé en page de Une! Top!!

  8. Répondre

    Vai en vadrouille

    Merci pour cet article et toutes ces recommandations ! Les Etats-Unis me tentent uniquement en road-trip et je garde tout ça sous le coude pour le moment où l’occasion se présentera
    J’ai aussi beaucoup aimé ta carte animée, surprenant et tellement frais, surtout avec ton talent !
    J’ai hâte de lire les prochains articles 🙂

Laissez un commentaire

* Ces champs sont obligatoires Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.