De retour à Osaka

· Food, Illustration, Mode, Voyage

Nous avons commencé et terminé notre road-trip japonais par Osaka. C’est la 2ème fois que je m’y rends (la première fois en 2014) et j’aime toujours autant son effervescence et ses habitants plus décontractés et sociables qu’à Tokyo. Nous n’y sommes restés que 3 jours mais cela nous a permis d’explorer la face cachée d’Osaka, nous échappant un peu du très touristique Dotonbori. Nous voulions visiter un quartier calme et y sommes parvenus !

J’ai également retrouvé Kuniyoshi pour une soirée, avec qui j’échange souvent sur Instagram depuis mon voyage de 2014 (on a beau dire mais les réseaux sociaux, ça rapproche !) et il nous a emmené découvrir plein de spécialités locales… ce qui signifie que la fin de cet article sera truffé de bonnes adresses restos ! Let’s go !

 

Le quartier Nakazakicho

Si vous cherchez un quartier calme avec plein de boutiques vintage, celui-ci est pour vous ! Il a des airs de Shimokitazawa à Tokyo mais encore plus authentique (pour combien de temps ?). Pour preuve, nous étions quasi seuls dans les ruelles de Nakazakicho le jour de notre visite (il me semble que c’était un mercredi). À voir comment cela se passe le week-end…

Quoiqu’il en soit, la balade est très agréable : les boutiques de créateurs japonais et vintage sont légion. Les vendeurs se révèlent être assez bavards et bienveillants (encore plus qu’ailleurs !) même si ils ne parlent pas un mot d’anglais pour la plupart.

Ce quartier, mêlant habitations et magasins, a toujours des façades et devantures décorées avec soin. Ce petit magasin vintage GREEN PEPE est une vraie caverne d’Ali baba renfermant des habits, des objets artisanaux vintage, de la vaisselle… Il est un peu caché mais si vous explorez de fond en comble les ruelles du quartier, vous ne devrez pas avoir de mal à le trouver.

Cette boutique ORANGE est aussi très intéressante car elle nous a permis de dénicher des T-shirts Disney et Toy Story vintage pour 2000¥. Les collectionneurs de figurines et autres babioles phares de pop culture risquent d’y trouver leur bonheur également.

Grâce aux conseils d’une vieille dame tenant une petite boutique de brocante et à notre traditionnelle langue des signes, nous avons été orientés vers ce restaurant de nouilles soba KONNICHITEI (4-chome-3-1 Wakae Higashimachi Higashiosaka) qui s’est révélé être délicieux et une halte rafraîchissante au vu des presque 30°C extérieurs.

 

 

Se loger dans la tour Abeno Haruka

Pour ces quelques jours à Osaka nous avons logé à l’hôtel Miyako Osaka qui se situe dans l’immeuble Abeno Haruka, construit en 2014, le plus haut du Japon !

Je n’ai pas pris de photos de la chambre mais nous avons adoré nos quelques jours là-bas. Lors de notre séjour, nous avons également eu l’occasion de faire un petit run matinal au 58e étage avec vue (vous pouvez voir ça en story instagram) et c’était assez exceptionnel car nous étions seuls pour profiter de cette vue (les japonais ou touristes sont encore moins sportifs que moi apparemment ! Je vous laisse imaginer le niveau donc… haha !

Notre vue du 53ème étage

 

En tous cas, nous ne regrettons pas d’avoir choisi ce logement en fin de road-trip car, en plus d’être confortable, il était à proximité de plein de commerces et commodités donc super pratique pour les cadeaux à faire le dernier jour !

 

Les bonnes adresses de Kuniyoshi à Osaka

Comme je vous le disais en début d’article, j’ai eu la chance de retrouver Kuniyoshi (aka « Kuni »), le propriétaire de 6 enseignes (!) de barbecue wagyu (Matsusakagyu M), dont j’avais fait la connaissance en 2014 lorsque je me suis rendue dans l’un de ses restaurants et avec qui j’ai sympathisé.

Cette fois, on a passé une soirée entière ensemble pour qu’il nous montre ses meilleures adresses : L’occasion pour moi de découvrir de nouvelles spécialités plus ou moins exotiques !

 

MATSUSAKAGYU YAKINIKU M

Comme la dernière fois, nous avons pu y déguster le meilleur boeuf wagyu grillé, fondant et savoureux à souhait. Vous pouvez vous rendre dans l’un des 6 restaurants les yeux fermés.

 

TEMPURA TAROJIRO (高橋ビル 1f, 1 Chome-8-20 Sennichimae)

Tempuras aux crevettes et oeuf coulant, tataki de bonite

 

Comme son nom l’indique, sa spécialité est le tempura. Nous avons pu tester le tempura à l’oeuf coulant (merveilleux) et le très surprenant tempura au shirako… Mais qu’est-ce que le shirako ? Tout simplement… du liquide séminal de poisson fugu… en d’autres termes, du sperme de poisson !

Tempura de shirako (=sperme de poisson anyone ?)

 

Comme vous avez pu le voir dans mes stories, j’ai osé et j’ai aimé (malgré vos réactions grimaçantes). Honnêtement, rien d’effrayant : la texture est à mi-chemin entre du tofu soyeux et de la panna cotta, sans réel goût prononcé et en beignet ça passe carrément !

À tester si vous aimez les challenges mais c’est vraiment un tout petit challenge, je vous jure !

Autres spécialités dont d’énormes huîtres de Hokkaido à la sauce Ponzu

 

NARUTO TAIYAKI (1 Chome-4-10 Sennichimae)

Les meilleurs taiyakis que j’ai pu manger sont ici ! Ces petites gaufres fourrées en forme de poisson sont préparées sur place devant vos yeux avec un maestro qui manie le retournement de vingtaines de moules à gaufres comme personne ! Impressionnant !

Kuni m’a confié qu’ils servaient plus de 800 taiyakis par jour ! 3 Parfums au choix : à la patate douce, au taro ou à la crème pâtissière (custard) : tout est délicieux.

 

Quelques bonus

Voici quelques petites adresses bonus (certaines révélées par Kuni et d’autres qui ont croisé notre chemin pour notre plus grand plaisir.

YAKIMINO-NANCHI (1-9-6 Namba Chuo-Ku) Une adresse de vaisselle et céramique traditionnelle : dans laquelle j’ai trouvé nos assiettes et vases parfaitement imparfaites !

Mes petits souvenirs

 

KUA’ AINA (Naniwa Ward, Nanbanaka, 2 Chome−10−70 なんばパークス 6F) : L’adresse de burgers hawaiiens découverte à Tokyo : Un plaisir de retrouver cette adresse ici et ce petit goût fumé.

KUROMON SANPEI (2 Chome-4 Nipponbashi, Chuo Ward) : restaurant de fruits de mer préparés devant vous

ACCHICHI HOMPO DOTONBORI (7-19 Souemoncho, Chuo Ward) : Pour goûter de bons takoyakis (boulettes aux poulpes) spécialité de Osaka.

HOZENJI SANPEI (1 Chome-7-10 Dotonbori, Chuo Ward) : L’un des meilleurs restaurants de crêpes okonomiyaki.

BINCHOTAN YAKITORI RESTAURANT (Chuo Ward, Shinsaibashisuji, 2 Chome−4−4 日総・四国ビル B1): Grill yakitori dans un restaurant avec vue sur le célèbre signe Glico

KOKOPELLI (Chuo Ward, Namba, 1 Chome−6−5 TMビル 1F ココペリ) : Restaurant de burger à la viande de boeuf de Kobe.

GOUKAI TACHIZUSHI (12-34, Nambasennichimae) : Sushi et sashimi ultra frais.

 

Voilà donc un petit tour d’horizon de nouvelles adresses à Osaka. J’espère que cela vous aidera à préparer votre voyage : vous pouvez en tous cas relire mes articles sur cette ville que j’ai rédigés en 2014. On se retrouve prochainement pour recommencer le road-trip japonais du début avec Awaji (…ENFIN ! je sais que je prends mon temps et j’en suis désolée !). Hâte de m’y replonger avec vous !

16 commentaires

  1. Répondre

    Aude

    J’attendais la suite de tes aventures nippones avec impatience. Je ne suis pas déçue (comme d’habitude d’ailleurs!) merci pour tous ces conseils de visites et restos, tu dois passer beaucoup de temps à nous préparer tout ça ! Bon week-end !

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Merci pour ton enthousiasme ! Je suis ravie que ça te plaise : je prends beaucoup de plaisir à concocter ces articles mais effectivement aussi énormément de temps 🙂 A très vite pour la 1ère étape du road trip ! (on reprend du début :-))

  2. Répondre

    Alex

    Ohlala comme à chaque fois, tu me donne envie de repartir au Japon à la seconde même où je commence ma lecture. Merci pour tes conseils et les bonnes adresses, je les garde bien au chaud pour la prochaine fois! Je pars dans 3 jours pour la Corée du Sud, j’espère être autant charmée qu’au Japon!
    Encore merci pour tes articles et vivement le prochain <3

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      ah de rien !! Pour la corée du sud tu risques d’aimer pour sûr ! J’avais adoré Séoul (il y a d’ailleurs quelques articles sur le blog) donc bon séjour !

  3. Répondre

    Maïlys

    Merci merci merci pour ce super article ! Nous partons en famille au Japon pour Hanami et tes conseils vont nous être précieux à Osaka 🙂
    Hâte de lire la suite !

    • Répondre

      Charlotte

      Nous n’avons qu’une brève halte à Osaka, en rêvant de Koyasan et avant de partir pour Miyajima, donc pas le temps de découvrir la ville malheureusement. Ton article donne envie, comme toujours, il nous faudra donc y revenir!

      • Répondre

        Tokyobanhbao

        oui ! on en peut pas tout faire hélas ! Il te faudra revenir ! (Koyasan j’ai jamais fait d’ailleurs :-))

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      @Mailys : ahhh superbe période ! j’espère que mes articles vont t’aider !

  4. Répondre

    Clara

    super article !

  5. Répondre

    Totorophelie

    Comme d’habitude, je me régale à la lecture de tes articles sur le Japon. Ca me donne envie d’explorer davantage Osaka 🙂
    … ET de retourner encore et encore au Japon, bien entendu !

  6. Répondre

    Ely

    intéressant. bon guide.

  7. Répondre

    Julie

    Je lis le post un peu tard, ça donne envie d’y aller et de goûter à tout ! À propos, le sperme de poisson, c’est en effet très bon frit, mais on l’appelle « laitance » chez le poissonnier, ça fait loin peur…
    J’espère lire de nouveaux épisodes de ton voyage d’ici peu !
    Julie

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Oui ! C’est vrai qu’on parle aussi de « laitance » de poisson (ça passe mieux 🙂 Merci pour ton enthousiasme : la suite arrive bientôt ! 🙂

Laissez un commentaire

* Ces champs sont obligatoires Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.