Oboke et la vallée d’Iya

· Food, Illustration, Voyage

Reprenons la route pour la suite de notre road-trip japonais direction les gorges de Oboke et la vallée d’Iya pour une journée sous le signe de l’aventure !

Après avoir quitté Awaji pour rejoindre Kōchi pour 2 nuits, nous sommes partis de Kōchi pour visiter cette vallée en une journée mais, comme je le disais en prélude, il aurait été plus judicieux de s’arrêter une nuit dans la vallée d’Iya avant de rejoindre Kōchi (cf. carte). Notre organisation a été un peu hasardeuse sur ce coup-là mais au moins, vous serez au courant lorsque vous devrez construire votre propre itinéraire !

 

L’accès

Des trains et des bus desservent cet endroit (gare d’Oboke) mais je dois admettre que la voiture a été ici une alliée précieuse pour pouvoir optimiser au maximum notre journée, nous arrêter où nous le souhaitions et ne pas dépendre des horaires de bus/train. Une vraie liberté dans cette zone un peu sauvage… quoique touristique tout de même !

Il y a d’ailleurs pas mal de choses à voir/faire dans cette vallée d’Iya si vous êtes fan de nature. Dans notre cas, on ne pouvait pas trop s’éterniser vu la durée de notre séjour au Japon mais dans l’absolu, j’aurais bien pu y rester une semaine entière pour profiter des randonnées, des onsen, des spécialités culinaires du coin…

 

Balade sur la rivière Yoshino

La météo ce jour-là était absolument parfaite pour admirer les gorges de Oboke. Nous avons choisi de nous balader en bateau au fil de l’eau pour admirer les gorges sous un autre angle. Agréable, cette promenade sur la rivière Yoshino est néanmoins assez courte.

 

La sortie en rafting doit être plus intéressante et spectaculaire : à choisir en fonction du temps que vous avez à votre disposition et/ou vos envies de sensations fortes. N’hésitez pas à vous rendre à l’office de tourisme de Miyoshi ou à demander autour de vous ce qu’il y a d’intéressant à faire : c’est ainsi que nous fonctionnons d’habitude.

Nous avons eu la chance d’admirer ces gorges de Oboke agrémentées de carpes Koï volantes (= « Koinobori »), reliquats de la fête des enfants du 5 Mai, ondulant encore au gré du vent pour notre plus grand plaisir. Les visiter en Automne doit aussi valoir le coup, avec les feuilles rougissantes sublimant les gorges.

 

Le pont Kazurabashi

Ce pont suspendu est le cauchemar des personnes sujettes au vertige mais, si vous arrivez à surmonter votre peur, il vaut le détour… et la traversée !

Ce pont constitué de lianes grimpantes mesure 45m de long, 2m de large et enjambe la rivière Iya du haut de ses 15m. Ce matériau végétal était utilisé pour pouvoir détruire facilement le pont en cas d’attaque ennemie : très rassurant n’est-ce pas ?… Sachez que ce pont est désormais consolidé par des câbles métalliques (ouf !).

Nous nous y sommes rendus en milieu d’après-midi : Nous nous trouvions dans une période peu touristique (fin mai) mais il serait peut-être plus judicieux de vous y rendre le matin en temps normal. Nous y avons croisé en majorité des personnes âgées japonaises qui m’ont épatée par leur motivation et leur courage !

J’ai filmé et pris quelques photos au péril de ma vie (ou plutôt de celle de mon téléphone portable !) pour vous rapporter ces images du haut de ce pont tout droit sorti d’un épisode d’Indiana Jones… On va dire que je n’avançais pas d’un pas très alerte !

 

Autres points d’intérêt

Voici une petite liste d’endroits à visiter dans le coin si vous avez la chance d’y séjourner plus longtemps :

Passer une nuit (ou plusieurs) dans un hôtel avec onsen et vue sur la vallée (Nanoyado Iya onsen, Kenmi Onsen, Sunriver Oboke…)

-Randonner jusqu’en haut du Mont Tsuruji.

-Visiter le village traditionnel Ochiai (et pourquoi y pas séjourner pour une expérience authentique).

-Faire un tour de monorail « Oku-Iya » situé à Sugeoi.

-Traverser un autre pont de liane Oku-Iya Niju Kazurabashi si vous avez été « ambiancé » par le premier. (Possibilité de traverser avec une sorte de caisson/tyrolienne en bois pour les plus aventuriers).

 

Quelques adresses gourmandes

Voici quelques adresses pour découvrir les spécialités culinaires de la région (je n’ai expérimenté que la 1ère adresse in extremis (=ils allaient fermer et ont eu la gentillesse de nous accepter comme derniers clients !)… mais les autres adresses ont l’air d’avoir un bon potentiel gourmand !)

 

Tarai udon Nimiya (たらいうどん 新見屋) (100-1 Kanbata, Miyagawauchi, Donari-cho, Awa city) : des udon à tremper dans une sauce, avec une vue sur la rivière.

Tarai udon avec vue

 

Iya soba Momijitei 祖谷そばもみじ亭 (1468-1 Yamashirocho Nishiu, Miyoshi) : Nouilles soba à base de farine de sarrasin dégustées dans une maison traditionnelle vieille de 200 ans.

Obokeyo Mannaka  (1520 Yamashirocho Nishiu, Miyoshi) : pour découvrir un menu dédié aux monstres légendaires de la région : (les « yokai ») composé de ramen, soba, glace…

 

J’espère que la balade dans la vallée d’Iya vous a plu : Comme toujours, c’est un plaisir pour moi de partager ce voyage avec vous. J’ai l’impression de le vivre une 2ème fois et j’en suis ravie ! Nous continuerons donc ensemble la prochaine fois avec un retour à la civilisation dans la ville de Kōchi ! À bientôt !

12 commentaires

  1. Répondre

    Alex

    Je me suis empressée de lire ton article après avoir vu ton post Instagram. Wow tu as eu le courage de traverser ce pont! J’ai lu l’article avec mon copain (j’essaie de l’inspirer à faire un roadtrip au Japon héhé) et j’avoue qu’aucun de nous n’aurais été très rassuré sur le pont. Et le bleu turquoise de l’eau?! Ohlala tellement beau!
    Au fait, les udon étaient fait main? Ils ont une forme toute particulière (et ça me donne l’eau à la bouche).
    J’ai hâte de lire ton prochain article! Bonne journée!

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Ahh ! Ce pont était quand même impressionnant en effet ! Je te comprends : je n’ai pas particulièrement le vertige mais j’avais tellement peur de glisser mon pied à travers une des planches haha sans compter le portable à la main ! Mais c’était tellement beau ! Et les udon sont faits mains oui ! Apparemment ils ferment boutique plus tôt lorsqu’il n’y en a plus en stock : on a eu de la chance !!!

  2. Répondre

    Douces effrontées

    Tes photos m’ont donné tellement envie ! Mais j’avoue que j’aurais un peu paniqué sur le pont ahah !

    Des bisous

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      C’est vrai que la sensation dessus n’est pas très rassurante ! Mais c’était un challenge et à côté de ça toutes les personnes âgées qui traversaient donnaient l’exemple !;-)

  3. Répondre

    Mister Lapin

    C’est magnifique.
    J’ai eu le vertige rien qu’en regardant les photos et vidéos donc je pense qu’il me serait très difficile de passer sur ce pont, haha!

  4. Répondre

    Aline

    J’adore tes récits de voyage !! Et tes beaux dessins. D’ailleurs, merci encore pour la jolie carte de vœux qui trône désormais sur ma porte de frigo 😉
    Vivement le prochain article !

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      ahh je suis contente que tu l’aies reçue et que tu apprécies autant ! Merci pour ta fidélité !

  5. Répondre

    Musme

    Les photos sont magnifiques !!! Ce séjour loin des sentiers battus fait rêver. Les paysages sont tellement beaux. Je découvre un autre Japon que Tokyo et Kyoto. Et cela me fait rêver.
    Vivement la suite.

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      ahhh merci ! Ce japon un peu plus « nature » est celui que je préfère depuis notre séjour japonais hivernal : ravie que tu aimes lire ces articles ! <3

  6. Répondre

    L&T

    Les paysages sont vraiment magnifiques! ça me donne envie de m’y téléporter!

Laissez un commentaire

* Ces champs sont obligatoires Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.