Les beaux manteaux

· Feel inspired

Cette saison hivernale est décidément un peu trop longue.  J’avoue que j’attends avec impatience le printemps (la température de 15-16 °C étant selon moi idéale pour s’habiller: on peut s’adonner à des associations de vêtements à épaisseur modérée , on enfile une veste  sur un tee shirt fin, on n’a pas encore trop chaud, bref parfait!). Mais en attendant cette clémence thermique, je voulais rendre hommage aux manteaux. Le manteau, l’élément pivot qui me motive pendant l’hiver. Puisque c’est celui que l’on voit. Et durant cette saison, j’en ai vu de beaux en surfant par ci par là. D’ailleurs, certaines filles maîtrisent complètement le port du manteau sur jupe (ou robe) longue (= Je suis toujours en phase d’observation de mon côté, en ce qui concerne la jupe longue de peur de basculer  soit dans le look Mary poppins , soit dans le look gothique…). Voici donc quelques specimens de manteaux qu’il ne m’aurait pas déplu de porter cet hiver. Cela dit, après ma quête sportive du perfecto noir, je reprends mon souffle. Je ne pars plus en croisade pour un moment. Je regarde et j’admire.

This winter season is definitely a bit too long. I must say, I’m waiting impatiently for spring (15-16 degrees is for me the best temperature to get dressed: you can use different style associations with few thicknesses of layer, you can wear a jacket on a light tee shirt, it’s not that warm, basically perfect!). But while we wait for the weather to be more agreeable, I wanted to pay a tribute to coats. The coat, the key element that motivates me during winter. Because it’s the one we see. And during this season, I saw a few beautiful ones, surfing around on the internet. Actually, some girls are masters in the way of wearing a coat on a long skirt or dress (=I’m still just keeping an eye out, concerning the long skirt, scared to fall either in the Mary Poppins style or in the gothic look…).Here are a few coat specimens I wouldn’t have minded wearing this winter. This said, after my quest of the black biker jacket, I need to get my breath back. I won’t go on a crusade for a while. I am just watching and admiring. (English translation by Charlotte B)


Crédit photos: Still in Berlin, Stockholm streetstyle, Style arena, Mr. Newton, Golestaneh

La fin d’une quête

· Mode, Petites tenues en situation

Yeeehaaa ! Youhouuu! Yeeheeee! J’ai trouvé mon perfectooooo! Bon j’arrête de crier et d’allonger tous les mots que je prononce mais sachez que je l’ai trouvééééééé mon perfectoooooooo! Après cette liesse explosive et une danse de la joie autour de mon bureau, je reviens vers vous calme et posée. J’ai donc trouvé mon perfecto col en W ou B, boutons argentés, coupe droite, pas trop court, en cuir souple: TOUS les critères ont été respectés. Pour une fois! Seule petite ombre au tableau, j’avais oublié d’émettre un critère de prix,  mais on dira que ce perfecto est le perfecto d’une vie: qu’à 75 ans, je le porterai pour jouer au bridge (je ne sais pas jouer au bridge mais je prévois d’apprendre à 74 ans: 1 an entre l’apprentissage et la mise en pratique ça me semble jouable) et que je le lèguerai solennellement aux générations futures qui le porteront pour jouer au bridge et ainsi de suite jusqu’à la biodégradabilité de son cuir ou jusqu’à la fin du monde (En espérant que la prévision d’une fin du monde en 2012 ne se vérifie pas, sinon mon investissement à long terme s’est retrouvera réduit à néant).  L’affaire est donc classée. Vous n’allez plus m’entendre parler de cette quête du perfecto. Ca vous fera un peu de repos.

Yeeehaaa! Yoohoooo! Yeeheeee! I found my perfectoooooooooo! Ok, I’ll stop yelling and stretching out all the words that are coming out of my mouth, but know that I fouuuuuuund my perfectoooooooooooo! After this explosive jubilation and a happy dance around my desk, let me get back to you, calm and serene. So I found my perfecto with it’s W or B shaped collar, it’s silver buttons, it’s straight cut but not too short, in soft leather: ALL the criterias have been respected. For once! Only small flaw, I had forgotten to set a price criteria, but we’ll just say that this perfecto is the perfecto of a lifetime: I’ll still wear it at 75 to play bridge (I don’t know how to play bridge, but I plan on learning at 74 : a year between learning and practice seems doable) and I will personally bequeath it to future generations who will wear it to play bridge and so on until the leather biodegrades or until the end of the world (And hoping that the 2012 end of the world prediction doesn’t prove right otherwise my long term investment will be reduced to nil). The case is thus closed. You will no longer hear about my perfect perfecto quest. At least you’ll get some rest.( English translation Bleu Marine)

Perfecto/ biker jacket Paul & Joe Sister
Tshirt Zara
Sac/ Bag The Kooples
Jeans H&M
Mocassins/ flats House of Harlow 1960

Tokyobibi’s Anatomy

· Illustration

… ça c’était techniquement ce que je m’imaginais mais je vous rassure, c’était à mille lieues de tout ça : je me devais de vous raconter enfin mes impressions au sujet de l’opération Lasik que j’ai subie en Novembre dernier. Contrairement au dessin ci-dessus, je vous certifie que l’opération n’est pas douloureuse: je ne suis pas vraiment chochotte mais je dirais que dans une échelle de comparaison douloureuse , ça fait même moins mal qu’un détartrage dentaire. C’est un peu comme si on vous filait une tape sur l’épaule (amicale, la tape). Donc, niveau douleur, c’est tout à fait gérable. Pendant l’opération, l’oeil est tellement bien maintenu et on est tellement concentrée sur la lumière rouge  que le découpage, la « laserification » c’est presque une formalité. C’est au retour à la maison que ça se corse un peu mais encore une fois, ça se surmonte. Les yeux , légèrement voilés (mais déjà on voit bien!) brûlent ( comme si on avait passé une nuit blanche à faire la fête) et on a une ribambelle de gouttes à mettre dans l’oeil pour la cicatrisation. Le lendemain en me levant, je voyais déjà bien tout de même… Juste un mois où j’ai eu droit à un oeil droit qui faisait des siennes et qui voyait un peu flou…puis grâce à l’hydratation intense de l’oeil via des gouttes (encore!), je peux à présent dire que je vais mieux, je vois bien des 2 yeux (…et j’espère que ça va continuer!) J’essaye de ne pas trop forcer avec l’écran et de cligner des yeux souvent (d’ailleurs si vous me croisez dans la rue , vous aurez peut-être l’impression que je vous fais des clins d’oeil aguicheurs)… En résumé, je dirais que je ne regrette rien, je reste tout de même prudente quand à la suite et j’en profite pour vous remercier pour tous les mots, les prises de nouvelles sur Facebook, Twitter. Vous êtes vraiment cools …et ça,  je l’ai bien vu!

(Click HERE or on the drawing  for ENGLISH VERSION)


Le mystère « Et vous »

· Mode, Petites tenues en situation

Ce qui est bien dans ma quête du perfecto noir, c’est que je croise d’autres vêtements qui n’ont rien à voir avec un perfecto. Ma dernière rencontre « hors-sujet » c’est un pull en cachemire brodé de dentelle que j’ai trouvé en soldes dans la boutique « Et vous » du Marais, rue de Sévigné. D’ailleurs, j’ai remarqué que la plupart des boutiques « Et vous » que j’ai croisées sur mon chemin sont soit en travaux, soit en fermeture définitive et même dans la survivante dans laquelle j’ai trouvé ce pull (de la marque Suncoo: Jamais entendu parler auparavant ), j’ai du croiser seulement un ou 2 vêtements de la marque « Et vous » perdus au milieu d’une multitudes d’autres marques. Et eux? Ils se laissent donc mourir à petit feu? Dommage car j’avais le souvenir de baver fréquemment devant les vitrines des magasins Etvous. J’aimerais bien comprendre ce qui se passe derrière tout ça. Et vous? ( = Non mais là c’était vraiment trop facile à placer, je ne sais même pas si je mérite une réponse de votre part…)

The best thing about my perfect biker jacket quest, is that I got to cross the path of different kind of clothes other than the actual jacket! My last « not related » encounter is a cashmere jumper… I found on sale in the shop « Et vous » in the Marais, rue de Sevigné By the way, I noticed that most of the « Et vous » shops I saw on my way were either under construction or closed and even in the survivor one in which I found this jumper (from the brand Suncoo: never heard of it before), I only found a couple of clothes from « Et vous », lost in the middle of loads of other brands. And them? Are they dying slowly? It’s a pity because I have the memory of drooling frequently in front of « Et vous » window shops. I wish I’d understand what is going on. « Et vous? » (English translation by Charlotte B)

Pull/ jumper Suncoo
Cape- blazer ASOS White
Bonnet/ beanie CDC
Jupe/ skirt Zara
Boots See By Chloé
Sac/ Bag Printemps

Page 184 sur 294