Jour 1 : En vélo à Kyoto

· Food, Illustration, Mode, Voyage

Nous décollons ENFIN officiellement pour notre voyage d’automne au Japon ! Après une mise en bouche avec mes billets Tokyoïtes, on passe maintenant aux choses sérieuses avec ce périple automnal qui nous a encore une fois émerveillés et surpris plus que jamais.

Je ne dévoile pas l’itinéraire total pour vous garder un effet de surprise à chaque article mais sachez qu’on a beaucoup bougé grâce au JR Pass.

À cause des indisponibilités d’hôtel, notre itinéraire n’est d’ailleurs pas ce qu’il y a de plus pratique (surtout pour le transport des bagages !) mais libre à vous ensuite de tout remettre dans l’ordre afin de vous concocter votre propre séjour si vous planifiez de partir.

 

Décollage immédiat

J’ai, comme l’an dernier, décidé de tenir un petit journal de bord que je vous montrerai tout au long du séjour également.

En ce qui concerne le transport, nous avons réservé nos billets d’avion plus de 6 mois avant et bénéficié d’un prix très intéressant (600 euros l’aller-retour par personne) : je vous conseille donc de guetter les prix à l’avance.

Nous avons choisi de partir avec Lufthansa (on a un peu tremblé lors des grèves par contre) et je n’ai pas grand chose à signaler : service courtois, mix d’hôtesses allemandes et japonaises (« Ich bin Nihonjin ! »), escale à Francfort à l’aller, Munich au retour, plateaux repas corrects et onigiris à volonté héhé !

Arrivés à Tokyo, nous avons directement pris le train pour Kyoto (quand je vous disais qu’on n’a pas donné dans le simple !)

 

Kyoto … à bicycleeetteeeeu  !

Sans transition, une douche et une petite nuit de sommeil, le lendemain matin nous voilà levés à 8h pour une balade en vélo dans Kyoto.

Nous avons réservé cette matinée d’excursion avec Comptoir des Voyages afin de nous familiariser avec la ville (j’étais déjà venue en 2007 mais l’avais vraiment survolée). J’ai pensé que cela nous permettrait de mieux nous repérer ensuite dans la ville et cela nous a effectivement bien aidé.

Le rendez-vous était à 9h près de la gare : notre guide japonaise Annie nous attendait déjà… sous la pluie !

Oui, je sais, pas de chance pour une balade en vélo mais c’est là que l’on mesure toute l’efficacité et l’adaptabilité japonaise : Annie nous avait prévu des ponchos, parapluies et sacs plastique protecteurs pour notre panier de vélo.

Premiers coups de pédale sous la pluie fine … peu importe la météo, je me rends compte que je suis sur un vélo… au Japon : bonheur indescriptible.

 

Mémoires d’une geisha

Première pause à Miyagawacho dori, une rue où l’on peut apercevoir des geishas : ces élégantes, mi-dames de compagnie, mi-couteau suisse, excellant dans plusieurs formes d’art (chant, instrument de musique, danse, poésie etc)… enfin là-bas, on les appelle plutôt « Geiko ».

On distingue en fait les « Maiko » (apprenties-padawan Geiko) et les « Geikos » (les « geisha » expérimentées, plus âgées).

Nous avons eu la chance d’en croiser quelques unes puisque les écoles d’apprentissage se trouvent dans cette rue.

Il y en a aussi des « non-authentiques » puisque pas mal d’endroits du quartier proposent aux touristes de se faire maquiller et habiller comme une geiko/maiko. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de le faire mais la prochaine fois que je reviens à Kyoto, comptez sur moi !

 

Les quartiers Hygashiyama et Gion

On enfourche ensuite le vélo pour la prochaine étape : Kenninji temple.

Le temple Kenninji (Girac?) sous la pluie

La pluie ne semble pas vouloir s’arrêter mais l’endroit n’en devient que plus mystérieux. Arrêt et admiration devant la pagode Yasaka aux 5 étages.

La pagode Yasaka

Le sanctuaire Yasaka-Jinja

Amoureux sur le Tatsumi bashi

Passage obligé sur le pont Tatsumi Bashi, célèbre pour son apparition dans le film « Mémoires d’une Geisha ». Spotted : des mariés en plein séance photo officielle.

Nous terminons la balade par le sanctuaire Heian Jingu.

Nous tirons au sort un de ces fameux papiers de prédiction que l’on doit nouer aux arbres si celle-ci n’est pas bonne (pour conjurer le sort).

Chance ! Nous n’aurons pas à le faire puisqu’ Annie nous explique que nous avons tiré les meilleures prédictions ! Je ne suis pas particulièrement superstitieuse mais j’imagine cela ne fera pas de mal de les garder précieusement.

Nous retournons l’après-midi sur les lieux de la balade du matin en arpentant plus longuement les ruelles qui nous amènent au temple Kodaiji et Kiyomizudera… by night ! Magique.

 

Adresses gourmandes à Kyoto

Je termine ce billet par quelques adresses gourmandes : nous reviendrons plus tard dans cette ville, j’aurai donc l’occasion de vous en fournir d’autres. En attendant, voici de quoi vous sustenter (les adresses sont localisables sur ma carte ici en sélectionnant « Kyoto ») :

 

SOBANOMI YOSHIMURA ( Matsuyacho, Shimogyoku,)

Adresse authentique et délicieuse. les nouilles sont faites à la main sur place.

La glace soba au sarrasin : craquante !

 

HYATT REGENCY HOTEL (Higashiyama-ku Sanjusangendo-Mawari 644-2)

Nous avons logé 2 nuits dans cet établissement sur les bons conseils de Comptoir des voyages.

En effet, nous avons dû jongler avec les hôtels et appartements car la période durant laquelle nous sommes partis est plutôt prisée :  je vous donnerai une autre adresse de logement lorsque nous reviendrons plus tard dans la ville.

Ici en tous cas, le petit déjeuner était copieux comme je les aime et le service aux petits oignons.

 

JUNIDAN-YA (570-6 Gionmachi Minamigawa Higashiyama-ku)

Un mini shabu-shabu relativement bon marché par rapport aux autres enseignes du quartier de Gion. Très réconfortant par temps pluvieux.

 

OKONOMIYAKI MACHIYA (CC Porta, 902-505 Higashi Shiokojicho, Karasuma-dori Shiokoji Iru)

Plus réputées à Osaka, ces crêpes étaient toutefois délicieuses dans cette enseigne de sous-sol du centre commercial Porta en face de la gare de Kyoto. Oui, décrit ainsi, ça ne donne pas très envie mais en vrai, c’était terriblement bon !

Leur déclinaison « Modan-yaki » (crêpe au chou, nouilles et sauce au fromage..) était un coup de foudre pour les papilles !

À suivre au prochain épisode…


Ma Tenue

Foulard ASOS (soldé) (déjà vu ici)
Trench Soft Grey (soldé -20%) (déjà vu ici)
Tee Shirt Samsøe Samsøe
Pantalon Cooperative
Sac Cos
Baskets Converse
Parapluie Chat Chantal Thomass

Rouge à lèvre « 16 Place Vendôme 364 » Color Riche L’Oréal Paris
Eyeliner Super Liner Black Lacquer L’Oréal Paris

Main verte

· Déco

Origami renard trouvé dans une papeterie du Passage Choiseul à Paris
Flacons d’apothicaire La Redoute (soldés -20%)

Je n’ai jamais eu la main verte et c’est pourquoi je ne possède pas beaucoup de plantes vertes chez moi… mais je me suis dit qu’en 2016 cela devait changer, car il faut se rendre à l’évidence, les intérieurs sont plus chaleureux avec une touche de verdure.

Pot Flying Tiger (acheté à Louvain)

Je commence donc l’année en niveau débutant avec des plantes grasses et cactus qui ne demandent presque pas d’entretien (j’ai cependant réussi à exterminer un cactus il y a quelques années en l’arrosant trop= c’est bon, j’ai compris la leçon).

Étoile lumineuse Hema
Minaudière « Postcard » Karl Lagerfeld
Fusée Tintin achetée au Musée de la BD de Bruxelles

Pot Madriguera Workshop
Bougie Dyptique
Livre London Style Guide

Pour leur rendre justice, je me suis penchée sur des pots et contenants sympathiques, essayant d’en trouver sur le net et au cours de mes voyages.

Vases Bloomingville
Cocotte en bois AM.PM
Poupée Fuchiko offerte par Alix

Voici donc un melting pot (haha) de mes pots de cactus, disséminés ça et là dans mon salon. Voyons si tout cela survivra à l’année 2016 : je croise les doigts.

Cloche en verre Sass & Belle (soldée -40%)
Figurine Mickey Mouse La Redoute (déjà vue ici)

Maisons La Redoute (soldées -20%)
Pots et cactus Ikea

Le trench de mes rêves

· Mode

Premier look de 2016 que j’ai porté ce week-end pour un combo « Expo / thé / soupe Phở  » entre amies. En ce qui concerne les résolutions stylistiques de cette nouvelle année, je n’en ai pas vraiment : cela reste dans la continuité de mon style au quotidien.

Je souhaiterais toujours être à l’aise dans ce que je porte et miser davantage sur l’intemporel pour ne pas me lasser, mais aussi pour pouvoir combiner les différents éléments de ma garde-robe sans trop réfléchir.

 

ZE… trouvaille

Quel ne fut pas donc mon bonheur lorsque j’ai trouvé ce trench Burberry d’occasion mais à l’état impeccable. Je l’ai inauguré sous la pluie ce samedi et sa qualité est vraiment au rendez-vous (petites gouttes d’eau glissant sur le tissu, c’est magique).

Pour ne pas tomber dans trop de classicisme, je l’ai porté avec cette salopette en jean et un col roulé rayé (= la solution parfaite pour ne pas surcharger un look avec une écharpe).

Bonne semaine et encore bonne année à tous !


Ma Tenue

Trench Burberry trouvé sur Addictochic
Bonnet Red Soul (déjà vu ici)
Col roulé Petit Bateau
Salopette Vila
Mocassins Comptoir des Cotonniers
Sac « Clark » Moyen Sézane
Bracelets Dinh Van, Mya Bay
Chaussettes Luxe 9 Caramel Wolford

Rouge à lèvre « 16 Place Vendôme 364 » Color Riche L’Oréal Paris
Eyeliner Super Liner Black Lacquer L’Oréal Paris

Happy 2016 !

· Food, Illustration, Mode, Voyage

Ça y est ! Nous sommes en 2016 donc… BONNE ANNÉE à tous !

Je vous la souhaite pleine de vie, de joie et surtout remplie d’amour quoiqu’il advienne !

Le début d’année est synonyme de bilan de l’année précédente : L’année 2015 a été riche en événements (pas souvent les plus gais hélas) mais essayer d’en tirer le positif est une question de survie et surtout un moyen d’avancer plus sereinement dans l’année qui arrive. Je vous souhaite donc de profiter de chaque bon moment et d’en créer des exceptionnels même si les mauvais moments vous semblent être plus souvent au rendez-vous.

Et dans un registre beaucoup plus léger, qui dit bilan dit bilan de blog. Voici donc mes 16 « best of » (j’aurais pu en choisir 2016 mais je ne suis pas sûre que vous auriez tenu jusqu’au bout). Verdict de l’année 2015, c’est parti !

 

Mes 16 fav’ de 2015

1. Ma tenue meilleur rapport confort/rendu visuel/prix : c’est celle que je portaisen pleine canicule, je rêve de la reporter cet été.

2. Mon « good hair day » : Pour la version cheveux longs c’est ici et cheveux courts

3. Ma séance photo la plus risquée : L’inconscience ou la séance humide, au choix.

4. Le meilleur travail d’équipe : qui a failli ne jamais voir le jour ici et « à la débrouille » (fou-rires en bonus)

5. Ma meilleure paire de chaussures : cette paire de boots qui joue le rôle de Pistol Acne en étant plus à plat, avec un confort inégalable.

6. Mon plus grand dépaysement : je peux citer le Japon (que je n’ai pas encore fini de vous raconter) mais la ville la plus surprenante a été celle-ci et la plus « douceur de vivre « , .

7. Ma plus belle soirée : un soir d’été en Auvergne farci de guêpes, de « chandelier » et de souvenirs capillaires.

8. Mes plus beaux moments Disney : j’ai eu la chance de visiter le parc à plusieurs reprises cette année et même sous d’autres latitudes (à chaque fois magique en compagnie de personnes magiques ici ici ici, et encore… et cerise sur le gâteau, la soirée Star Wars, préparée à la dernière minute ! (Ouf il restait une perruque de Princesse Leia quelque part dans Paris !))

9. Le billet que j’ai le plus aimé hors de ce blog : très inspiré dans l’idée et parfaitement exécuté visuellement, la palme revient à ce billet !

10. Mon film préféré : Kingsman (avec le privilège de voir Colin Firth en vrai lors de la projection : perfection !)

11. L’illustration que j’ai adoré réaliser : celle-ci (piocher les yeux fermés sur le site Asos pour habiller ces poupées était un réel plaisir)

12. Mon musée préféré : Le MAS à Anvers, pour son interactivité, sa scénographie et la variété des thèmes exposés

13. Mon restaurant préféré : celui-ci pour fin de mois difficile et celui-là pour un grand événement.

14. Ma recette la plus réussie : ici, l’année 2015 a été un grand pas en avant pour moi niveau cuisine, qui l’eût cru ?

15. Ma plus belle expérience culinaire : cet atelier cuisine et ce vidéo-reportage live : à chaque fois, le plaisir du partage et l’humilité de gens extrêmement talenteux.

16. Mon résumé de 2015 en image : .

Allez, en route pour 2016 !

Page 4 sur 312