Top of the rock, New York

· Mode, Voyage

Le road-trip sur la côte Est des USA se termine bientôt. De Wilmington, nous avons conduit jusqu’à Washington DC puis dans le New Jersey. J’ai volontairement zappé ces deux étapes « bloguement » parlant, car celles-ci étaient principalement destinées à rendre visite à ma famille, qui habite là-bas.

Vous comprendrez donc mon absence de compte-rendu, je vous donne rendez-vous directement à notre dernière étape : New York City.

 

Hello New York !

Central Park au loin…

C’est la 3ème fois que je me rends à New York (la dernière fois, c’était sur ce blog en 2008). Je vais diviser notre séjour dans la Big Apple en plusieurs articles pour que ce ne soit pas trop indigeste, en prenant soin de vous donner mes bonnes adresses et notre parcours de visite.

 

Rockefeller center

Je commence donc avec un billet sur notre visite de Rockefeller center.

Je crois que je ne suis montée sur aucun observatoire de la ville, quel qu’il soit, lors de mes précédents voyage à New York. Nous hésitions donc entre l’Empire State Building et Rockefeller.

Seule…

De quel endroit a-t-on la meilleure vue de Manhattan ? J’imagine que c’est une question de point de vue (au sens propre et figuré !). Nous avons choisi the Top of the Rock et nous n’avons pas regretté.

Je vous conseille de prendre vos tickets à l’avance sur le site (ce que nous n’avons pas fait bien sûr…) pour programmer le créneau horaire, la date de la visite et vous y rendre de manière plus zen. Pour notre part, nous n’avons pas été organisés (du tout) et avons été obligés de revenir le lendemain matin.

Pour éviter toute perte de temps inutile, réservez à l’avance donc, c’est l’expérience (mauvaise) qui parle, haha.

 

Là-haut

… ou accompagnée ?

Après avoir pris l’ascenseur supersonique (70 étages en quelques secondes), une fois là-haut, vous pouvez rester tout le temps que vous voulez. Voici donc les clichés de la vue du haut du Top of the Rock observation deck.

St Patrick’s Cathedral

Ne vous fiez pas à la plateforme déserte sur ces photos (je n’ai pas privatisé Rockefeller center) : nous avons fait preuve de beaucoup de patience pour éviter les sacs à dos fluo et autres attroupement de touristes. Dans tous les cas, enjoy the view !

 

PS : Après 10 ans de blog, j’ai (enfin !) décidé de vider mon dressing régulièrement sur le site La Frange à l’envers et dans leur loft dépôt-vente (Passage St Maur, 81 rue St Maur à Paris 11e).

La Frange à l’envers et moi-même avons décidé de reverser 60% du montant des bénéfices des ventes de mon dressing à l’association Main dans la main et solidaires, qui oeuvre pour l’amélioration des conditions de vie des enfants hospitalisés.

Un énorme MERCI à toutes celles qui ont déjà contribué à ce geste solidaire depuis le lancement mardi dernier. Il reste toutefois quelques vêtements et accessoires de cette 1ère fournée ici et directement sur place dans le dépôt-vente.

Dans tous les cas, je vous tiendrai informées lors du prochain réassort ! Au fil des mois prochains, si nous arrivons à une somme « conséquente », nous pourrons ainsi réfléchir ensemble à un projet concret pour les enfants malades. Merci à vous de m’aider à rendre ce blog futile plus utile !


Ma Tenue

Trench R Essentiel (déjà vu ici)
Top à bretelles Sézane
Tee shirt Cheap Monday
Jean mom Only
Babies Electra Repetto
Sac R Essentiel

Bracelets Dinh Van, Mya Bay, Louis Vuitton
Montre Cluse

Nude nude nude

· Mode

Le nude ou beige rosé est une teinte que j’adore porter cette saison dans toutes ses nuances. Un petit exemple ici avec ce sweat, sac et trench.

J’ai contrasté le tout avec un pantalon pied-de-poule (un de mes imprimés préférés avec les pois et le carreau Vichy) et voici donc un nouveau look !


Ma Tenue

Trench rose/nude R Essentiel (déjà vu ici)
Sweatshirt Close (-25%)
Sac R Essentiel (déjà vu ici)
Pantalon Topshop (2014) (similaire ici)
Babies Mademoiselle R (2015) (similaires ici)

Bracelets Dinh Van, Thomas Sabo, Mya Bay, Louis Vuitton
Bague, bracelet Papyrus Atelier B
(-20% sur les bijoux Atelier B avec le code TKBB20)
Boucles d’oreilles Young Frankk
Collier Minetta Jewellery
Montre Cluse

Extension de cils « Volume russe » Les cils de Marie (déjà vue ici)
Cire à sourcil en crayon Brow Drama Pomade « Châtain » Maybelline NY
Rouges à lèvres Le rouge Crayon de couleur jumbo « N°1 Nude » Chanel
+ Color riche « Dahlia Insolent 135 » L’Oréal Paris

Wilmington

· Food, Mode, Voyage

Le road-trip sur la côte Est des USA se poursuit avec une étape décidée de manière assez fortuite. En effet, il fallait trouver une étape entre Charleston et Washington DC pour couper le long trajet entre les deux villes.

Je ne sais pas comment j’ai réussi à tomber sur Wilmington en Caroline du Nord, mais je ne remercierai jamais assez le Dieu du hasard de m’avoir fait croiser sa route.

 

♬ I don’t want to wait ! ♬

Lors de la planification de notre itinéraire, j’ai découvert que Wilmington a été le lieu de tournage de ma série culte d’adolescence : Dawson’s Creek. Dans la série, les personnages habitent la ville imaginaire de Capeside dans le Massachusetts mais c’est bien à Wilmington que tout est filmé.

J’ai déjà parlé ici de mon affection particulière pour cette série, sa psychologie, ses personnages, la nostalgie qui en découle.

Ceux qui ne connaissent pas la série ne trouveront pas grand intérêt à cet article, qui prend la forme d’un pèlerinage de fan mais le fait de marcher sur les lieux qui me sont familiers depuis l’adolescence a été pour moi source d’émotion intense (suscitant parfois l’incompréhension de mon homme, j’avoue).

Pour les fans comme moi, j’espère que cet article vous sera utile si vous décidez aussi de vous y rendre ou réveillera de bons souvenirs le cas échéant.

 

Sur les traces de Dawson (… et de Pacey ♥!)

J’ai fouillé au préalable les forums et autres sites de fans de la série pour trouver la plupart des adresses-clé. Il existe cependant un guichet d’office de tourisme (entre Market street et Water Street) qui fournit une feuille avec les adresses détaillées, et la personne au guichet y était extrêmement adorable.

À noter que Wilmington a aussi été le lieu de tournage de la série One Tree Hill (Les Frères Scott), que je n’ai jamais regardée avec attention (je suis pourtant sûre que je peux être bon public). Cela peut être un coup double si vous avez été fan de cette série.

 

Elijah’s : Le restaurant de Pacey

Situé au 2 Ann Street, c’est le restaurant dont Pacey est propriétaire à la fin de la série. L’intérêt n’est pas vraiment ce restaurant (quoique ça peut valoir le coup d’y prendre un verre ou d’y déguster quelques huîtres) mais le ponton sur lequel il se trouve puisque nombreuses scènes de la série ont été tournées ici.

On ressent parfaitement l’atmosphère Dawson-ienne des longues balades sur ces planches boisées, la plupart du temps accompagnées de discussions migraineuses à rallonge et de problèmes sentimentaux épineux.

 

Crystal Pier : le « pier » du générique

(703 Lumina avenue, Wrightsville beach) J’ai eu un peu de mal à trouver le « Pier » emblématique du générique de la série (avec des poteaux sur lesquels se « frottent » Dawson, Pacey et Joey dans la vidéo en fin d’article) car certains sites en mentionnent un en béton et un autre en bois (haha, le détail a son importance !).

Il se trouve que dans le générique des différentes saisons, les deux apparaissent. Après moultes recherches, il semblerait que ce soit bien celui-ci.

 

La maison de Dawson et son ponton

Ce fut l’étape la plus « émotion » de mon pélerinage mais aussi la plus « hors-la-loi » (enfin dans une moindre mesure, car je n’ai pas escaladé de barrières ni portails pour atteindre mon but!). En effet, la maison de Dawson est à présent une résidence privée dont les propriétaires ne sont pas de la famille Leery, évidemment !

Mon plan d’action était de demander tout simplement aux propriétaires s’il était possible de contempler la vue de leur jardin et dans le cas où ils n’étaient pas OK avec ça, je rebrousserais chemin sans insister. (j’imagine qu’ils ont dû voir passer toutes sortes de personnes à des degrés divers et variés de « Fan attitude » !). Je ne pouvais partir de cette ville sans au moins tenter !

Où est l’échelle menant à la chambre de Dawson ?

Arrivés devant la maison de Dawson (… papillons dans le ventre !), je sonne à la porte mais personne ne répond. Je vois au loin le fameux ponton à cordages mais la maison étant inhabitée et vu que j’ai tout même une once de sens de la discipline en moi, je décide de partir. À ce moment là, une voiture arrive à l’entrée de la maison voisine (qui est donc, si on se fie à la série, la maison de Jen Lindley).

Une dame en sort, des sacs de courses dans les bras, le visage figé et méfiant, nous demandant ce que l’on cherche. Je prends donc mon courage à deux mains et lui explique que je viens de Paris, que je suis fan de la série Dawson’s creek et que je souhaiterais prendre quelques photos-souvenir, voir le ponton et la maison de Dawson, si possible de son jardin (oui, je peux devenir absolument freaaaky fan, j’ai honte).

La pitié ou la chance (ou les deux) aidant, elle me prévient : « Juste une minute et vous partez ! Mon mari va bientôt rentrer, il déteste ça ! » Au pas de course, nous pénétrons dans son jardin, Clic Clac ! Shooting express de 1 minute top chrono, un regard vers la gauche pour admirer le ponton de Dawson de loin, imaginer Joey dans sa barque puis monter dans la chambre de son meilleur ami, faire le plein d’émotions et repartir.

Le ponton de Dawson sur la photo de gauche (ce qui signifie que je suis assise sur celui de Jen !)

En partant, j’ai remercié chaleureusement la propriétaire de la maison de Jen Lindley et me voilà avec mes quelques clichés souvenir. Si vous tombez sur cet article, chère madame « Lindley » (Grams ?), je suis désolée de vous avoir dérangée, j’espère que votre mari ne m’en veut pas mais l’adolescente en moi ne pouvait résister à la tentation !

 

Hell’s Kitchen

(118 Princess Street) Ce bar apparaît dans la saison 6 de la série, lorsque Joey y travaille comme serveuse et fricote avec Eddie. Ce n’est pas ma saison favorite mais le lieu valait le coup d’être visité surtout que la nourriture y était d’assez bonne qualité.

À l’intérieur, quelques hommages à la série avec anecdotes et posters placardés. Le fameux billard est aussi présent ainsi que la barque de Dawson accrochée au mur.

Fish tacos et Mushroom bacon Swiss burger (servis par Joey ?)

Le barque de Dawson

 

Autres adresses Dawson-iennes

Voici quelques adresses pour satisfaire encore plus la fan attitude. Je n’ai pas eu le temps d’y aller pour la plupart mais cela peut être intéressant de s’y rendre si vous avez le temps :

La maison de Joey (Hewlett’s Creek) : Aucune idée si c’est accessible facilement ou si c’est privé. À vérifier.

Les studios Screen Gems (1223 N, 23rd street) : avec les décors des scènes intérieures de Dawson (mais pas certaine, car certains sites disent qu’ils ont été retirés) et One Tree Hill. Le bateau « True Love » de Pacey est censé y être. Renseignez-vous sur les horaires de visite, je crois que ce n’est possible que durant le week-end.

Boutiques de souvenirs : Je me suis rendue au Black Cat Shoppe (8 Market Street) (qui est aussi un magasin de CDs dans la série) et au Whatever Wilmington (608 Castle street) (le propriétaire a travaillé sur le tournage de Dawson’s creek, il est donc une vraie mine d’infos) : Pas énormément de choix pour Dawson, sauf des scripts originaux (mais il ne reste que les épisodes des saisons finales).

Autres adresses de boutiques de souvenirs : Krazy Mike’z (1 N Front street) et Poodle’s Island wear (18 S Water street)

Des scripts originaux ou un teeshirt en souvenir ?

 

Capeside High School (601 South College road) : University of North Carolina

Le mur qu’offre Pacey à Joey : (Croisement entre Dock et Front street, en face du Reel Café)  Pas sûre qu’on n’y ait pas construit quelque chose devant depuis le temps, mais à vérifier.

Le restaurant du père de Dawson « Leery’s Fresh Fish » (5 S Water Street) Kabob Grill & Café.

Le restaurant Icehouse de la soeur de Joey (1308 Airlie Road) : Dockside restaurant

L’endroit où Andie et Pacey se sont embrassés pour la première fois : Riverfront Park

Airlie gardens Pergola garden « The ruins » (300 Airlie Road) : Jardin avec une fontaine que l’on voit à plusieurs reprises dans la série.

Le port où Joey dit qu’elle « pense être amoureuse de Pacey » (« elle le pense ou elle le sait ? ») (Southport) The Marina, 94 Yacht Basin Drive et West Brunswick Street

J’espère que ce pèlerinage un peu « geek » vous aura plu. Comme vous pouvez le constater, cela a ravivé en moi pleins de souvenirs et je suis plus qu’heureuse d’avoir pu m’y rendre : je me devais de partager ces lieux et ces sentiments avec vous, telle une petite madeleine de Proust. Suite du road-trip au prochain épisode !

Crédit photos : ©Tokyobanhbao sauf la dernière ©Sony Pictures


Ma Tenue

Tee-shirt ASOS
Jean Mom Only (-55%)
Baskets Stan Smith Adidas
Montre Cluse

La petite française

· Mode

Le teeshirt à inscription rouge sur fond blanc est visible à peu près partout sur les blogs et réseaux sociaux. J’ai succombé à mon tour ! Il faut dire qu’il va parfaitement avec un jean pour un combo patriotique bleu blanc rouge.

Associé à mon trench motif pied-de-poule et ce bandana, c’est une tenue parfaite pour aller chercher le pain : Excuse my cliché !


Ma Tenue

Teeshirt La Petite Française
Veste Pablo Gérard Darel (déjà vue ici)
Bandana vintage ramené du Japon
Jean R Studio (-20%)
Sac Close (-20%)
Chausettes résille ASOS
Mocassins Comptoir des cotonniers (déjà vus ici)

Bracelets Dinh Van, Thomas Sabo, Mya Bay, Louis Vuitton
Collier Minetta Jewellery
Boucles d’oreilles Anne Thomas
Montre Cluse
Bague, bracelet Papyrus Atelier B
(-20% sur les bijoux Atelier B avec le code TKBB20)

Extension de cils « Volume russe » Les cils de Marie (déjà vue ici)
Cire à sourcil en crayon Brow Drama Pomade « Châtain » Maybelline NY
Rouge à lèvres Color Riche Matte 330 Cocorico L’Oréal Paris

Page 4 sur 347