Détente à Sumoto

· Food, Illustration, Voyage


Après 3 ans presque jour pour jour, je clôture ENFIN le récit de notre road-trip japonais à Shikoku. Je n’aurais pas pensé prendre autant mon temps pour vous raconter tout ça mais l’essentiel est que, ça y est ! Nous arrivons au bout du voyage !

Dernière étape du récit : La ville de Sumoto sur l’île de Awaji (que vous connaissez déjà un peu puisque nous en avons déjà visité un bout ici). En effet, nous sommes retournés sur nos pas pour rejoindre Osaka en fin de séjour (voir parcours ici) et rendre notre voiture de location.

Pour cette étape, mon chéri a trouvé cette pépite d’hôtel face à la mer. Pour tout vous dire, nous ne sommes pas sortis de l’établissement pour visiter la ville de Sumoto mais le fait de nous poser sans rien faire fut un grand moment d’exception et de sérénité. Laissez-moi rassembler tous mes souvenirs et je vous raconte tout : C’est parti !

 

LE COMPLEXE HÔTELIER NEW AWAJI

Ce grand complexe hôtelier NEW AWAJI connecte 5 hôtels entre eux, dans lesquels on peut circuler librement et profiter des sources chaudes internes à chaque hôtel. Il est peut-être difficile de comprendre comment cela s’organise mais on peut comparer ce grand Resort à une sorte de Las Vegas du onsen (source chaude), le côté bling bling en moins et le repos en plus.

3 hôtels (et leur spa/onsen) sont situés côte à côte en suivant le même corridor longeant le bord de mer : Le NAGISA NO SHOU HANAGOYOMI (le nôtre), suivi de l’hôtel NEW AWAJI et de l’hôtel YUMEKENSEI. On peut rejoindre un autre hôtel SHIMAHANA par bateau/navette pour avoir un nouveau point de vue (et un nouveau bassin de relaxation). Un 5ème hôtel du groupe, le YUMEKAIYU AWAJISHIMA est également accessible à 5mn en bus/navette.

 

Nous n’avons pas eu le temps de tout expérimenter vu que nous n’y sommes restés qu’une nuit mais cela peut-être sympathique de réserver au moins 2 nuitées (dans n’importe quel hôtel du resort) pour profiter à fond de tout l’endroit.

 

NOTRE NUIT À L’HÔTEL NAGISA NO SHOU HANAGAYOMI

Dans le lobby de l’hôtel

 

Arrivés en début d’après-midi à Sumoto à la réception de l’hôtel, nous avons été invités à choisir un yukata (kimono d’été) pour notre séjour (comme il est d’usage de le faire dans les ryokan en général) : J’ai choisi le rose imprimé de fleurs de cerisier tandis que l’amoureux a opté pour une teinte vert-pâle végétale.

Comme à Kinosaki, une fois le yukata enfilé, la détente peut commencer. C’est tellement agréable de se balader librement comme si l’on portait un peignoir mais en plus léger… et plus chic !

Nous avons dormi dans cette chambre sur des futons disposés sur des tatamis au moment du coucher.

La chambre version « futon sur tatami »

 

Quel bonheur de se réveiller avec cette vue sur la mer ! Magique !

 

SE DEPLACER DE BAIN EN BAIN

Comme je vous l’ai écrit plus haut, nous sommes libres de circuler d’hôtel en hôtel en testant au passage chacun de leur spa/onsen. Pour les non initiés, je vous laisse lire le protocole (que j’avais rédigé pour mon article à Kinosaki) pour profiter au mieux d’un onsen au Japon et ne pas froisser les personnes autour de vous.

 

Bain « Kaze-no-oto Nami-no-oto » de notre hôtel Hanagoyomi

 

Se rendre dans un bain public japonais est une expérience atypique pour les occidentaux mais tellement relaxante !

Onsen avec vue

 

J’ai pu prendre quelques clichés dans l’un des onsen car j’étais seule dans l’enceinte des bains. Mais sinon, sachez que les photos y sont interdites.

 

REPAS AVEC VUE

Le petit-déjeuner

 

Nous avions choisi de dîner sur place le jour de notre arrivée et grand bien nous a pris !

Le menu était copieux et raffiné, à base d’amuse-bouche, de chawan-mushi (flan japonais), de sashimi, de poisson (daurade et légumes dans un pot en terre), d’une fondue shabu shabu, de riz de Awaji, de pickles et de soupe miso pour finir sur une tranche de melon frais et une boule de glace.

Le dîner sans fin (oui, on a mangé tout ça !)

 

Le lendemain, au petit-déjeuner, un repas complet à base de poisson nous attendait… toujours avec cette vue sur la mer !

Bye bye mon carnet de voyage adoré !

 

C’est donc avec cette étape relaxante que je mets fin à mon récit de ce road-trip fabuleux de 2019 : Le voyage le plus varié, dépaysant et inspirant que j’ai pu faire au Japon. La saison choisie (mai-juin) était parfaite pour ce voyage (même si je pense que toutes les saisons valent le coup au Japon).

Je ne sais pas encore quand nous retournerons là-bas car j’attends que les conditions soient redevenues normales et optimales pour m’y rendre à nouveau mais ma tête est encore remplie d’images et de souvenirs merveilleux : Je serai patiente <3.

Ce fut une vraie chance de pouvoir vivre tous ces bons moments d’évasion, de dépaysement, de nature et de rencontres humaines chaleureuses. Je vous remercie d’avoir tout suivi de ce périple depuis 3 ans et espère que mes comptes-rendus vous serviront pour un éventuel voyage ! (N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires, j’y répondrai avec plaisir !)

Voici pour rappel, tous les compte-rendus de mes voyages au japon (J’étais partie là-bas en 2007 aussi mais n’avais pas fait de compte rendu précis )

PRINTEMPS 2014

AUTOMNE 2015

HIVER 2018

 ROAD-TRIP en MAI JUIN 2019

Merci de vous être évadé.e.s avec moi et à très bientôt pour de nouvelles aventures !

7 commentaires

  1. Répondre

    Charlotte

    J’ai tellement hâte d’y retourner et d’y aller avec mon fils pour lui faire découvrir ce magnifique pays.
    On va patienter quelques années qu’il soit assez grand pour en profiter.
    Tes comptes-rendus sont toujours un plaisir à lire.

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Oui, je pense qu’à partir de 5/6 ans c’est pas mal pour y aller (je ne sais pas quel âge a ton fils) pour qu’il puisse se souvenir du voyage et apprécier ! Merci en tous cas d’apprécier ! C’est toujours un plaisir de partager et d’échanger ici !

  2. Répondre

    Coralie

    Merci encore une fois pour ce belle article, textes et photos. j’adore ce format « Carnet de voyage ». Ce séjour était très chouette a lire 🙂

  3. Répondre

    Aline

    Tu m’as fait voyager le temps d’une pause déjeuner et je t’en remercie.
    Tes carnets de voyage sont magnifiques, tu dois avoir beaucoup de plaisir à les relire !

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Merci à toi d’avoir pris le temps de te poser ici pour ta pause dej ! En effet, ces carnets de voyage sont pour moi une mémoire et de temps en temps en effet, on aime bien les relire avec mon chéri, comme si on consultait un album photo, en se rappelant les bons souvenirs (il manque plus que le feu de cheminée et le rocking chair et c’est parti pour la bonne soirée d’hiver haha)

Laissez un commentaire

* Ces champs sont obligatoires Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.