Day 7 : Tsukiji market, Meiji & Yoyogi

· Illustration, Voyage

Debout là-dedans ! En effet, pour ce 7ème jour, si je vous dis qu’on s’est levés à 2h30 du matin (couchés à minuit pour info) pour aller voir la criée au marché aux poissons de Tsukiji, vous pensez qu’on a du courage/qu’on est fous (rayez la mention inutile) ? J’y repense et je me dis que oui en effet…

On m’a toujours dit que c’était une chose à voir à Tokyo et comme je ne l’avais pas fait lors de mon dernier voyage, je me suis pliée à cette corvée du réveil.

 

TSUKIJI Market (築地市場)

Je m’étais donc renseignée auprès de notre fabuleuse concierge et celle-ci me confie qu’il faut arriver très tôt (cad 3h30-4h grand max) pour avoir une chance d’assister à la criée à 5h du matin. En effet, le marché n’accepte que 120 privilégiés (ou inconscients matinaux, c’est comme on veut), scindés en 2 groupes de 60 pour accéder à cette fameuse enchère au thon (une séance à 5h et une autre à 5h25).

Imaginez-vous que nous sommes arrivés à 3h15 (en taxi, sachant que le métro n’est pas ouvert à cette heure-ci) et pensant arriver dans les premiers, nous nous sommes finalement retrouvés dans le second groupe de 60 personnes (il ne devait rester que 20 places après nous)…. ça vous laisse entrevoir la motivation extrême des touristes !

 

Bon, et donc ? est-ce que ça vaut le coup ? Alors, je peux fièrement dire que « Oui! je l’ai fait ! » mais j’avoue que j’ai été un peu déçue. J’avais tout entendu sur cette criée : « fantastique », « c’est spectaculaire… »

Alors oui, c’est assez « folklorique » puisque le maître des enchères (appelons le ainsi), après avoir agité sa cloche, gesticule et hurle tel un Jay-Z en plein concert. Il semble crier des prix et certainement le numéro des thons qui sont placés devant lui : un vrai Wall Street du thon.

 

Mais c’est assez court (15 minutes) comparativement à l’effort fourni pour patienter/ se lever. Donc, je ne sais pas trop quoi vous conseiller.

Si vous avez envie de dire « Je l’ai fait! » levez-vous tôt sinon je ne pense pas que ce soit bien grave de manquer cet événement, le marché ouvre ses portes à 9h et c’est assez sympathique de déambuler dans ses allées.

 

Cela dit, il est aussi coutume d’enchaîner avec une dégustation de sushis dans l’un des restaurants du marché : le poisson y est donc de la première fraîcheur. Je n’ai jamais mangé de sushi aussi tôt dans la journée (à 6h du mat’, un plateau de sushis, ça vous dit ?), mais j’ai bien apprécié la qualité.

 

Cela dit, j’ai trouvé que les chefs sushi avaient tendance à forcer la main pour la commande (on commande au fur et à mesure ses sushis) donc si vous avez un budget restreint, dites-le dès le départ afin que l’on ne vous propose pas de sushis à l’infini et qu’en plus d’être fatigués, vous vous retrouviez sans le sou.

 

MEIJI-jingū (明治神宮)

Qu’avons nous fait ensuite durant cette journée fraîchement commencée ? Direction le sanctuaire Meiji près de Harajuku : toujours aussi beau qu’en 2007. J’ai pensé à vous et ai déposé une plaque votive (Ema 絵馬) pour vous porter chance !

 

Dans les sanctuaires Shintoïstes, il est d’usage d’écrire sur ces plaques de bois ce que l’on souhaiterait qu’il nous arrive (au détriment des remerciements d’ailleurs) : j’ai donc fait une demande groupée !

 

YOYOGI Park (代々木公園)

Ensuite, la fatigue commençant à se faire sentir, nous nous sommes dirigés vers le parc Yoyogi pour admirer encore une fois les cerisiers en fleurs.

Cette fois-ci, le pique-nique fut écourté puisque nous avons sombré dans les bras de Morphée à l’ombre d’un cerisier et nous sommes réveillés in extremis avant qu’un corbeau ne décide de nous bénir (mais ouf, quelle bonne idée de s’être décalés à temps).

 

SHIBUYA (渋谷区)

Petit tour en fin de journée à Shibuya pour un karaoké en salle privée (j’aimerais tellement qu’il y ait la même chose en France !) et hop au dodo !

Previously on MY JAPAN TRAVEL DIARY :
Notre appart à Tokyo
Day 1
: Sumida Park & Asakusa
Day 2 : Namco Namjatown
Day 3 : Omotesando & Harajuku
Day 4 : Ueno Park
Day 5 : Errances gourmandes à Omotesando
Day 6 : Odaiba お台場

 

31 commentaires

  1. Répondre

    Eve

    Superbes images, quel plaisir de lire chaque épisode !

  2. Répondre

    Nashiko

    Bonjour, j’aime beaucoup tes articles sur le Japon, ils sont magnifiques! Comme je suis d’origine japonaise, je me retrouve bien dans tes impressions etc…le Japon me manque mais tes photos
    me redonnent le sourire :p

  3. Répondre

    Blue is in Fashion

    So enjoying all your Tokyo posts! I’m planning to do a loto of things you already mentioned :)
    Maybe not the tuna auction though, I think I can’t handle this 😀

  4. Répondre

    Charlotte

    Ouh lala, 2h30 le réveil, ça doit piquer.
    Mais si après tu dégustes de délicieux sushis, ça vaut peut-être le coup :)
    Les photos du sanctuaire sont magnifiques.

  5. Répondre

    Sophie

    Hello,
    Comme toi, je suis allée au Japon en 2007. J’y ai aussi déposé une plaque votive et ma fille est arrivée 9 mois plus tard. Sortons les violons. Tout ça pour dire qu’en voyant tes photos, je n’aspire qu’à une chose : y retourner (avec ma fille bien sûr !) Pas sûre de faire le marché aux poissons par contre : en 2007, on y est passés l’un des rares jours où il devait être fermé. Je ne sais pas comment on a fait notre compte :-)
    Sophie

  6. Répondre

    Sandr

    Le tsukiji market est un de mes meilleurs souvenirs, j’y suis retournée 2 fois pendant mon séjour. je n’ai pas assisté à la criée mais j’ai longuement déambulé dans le marché couvert principal ou se vendent les poissons mollusques et autres crustacés au détail. J’étais fascinée de voir la dextérité des poissonniers pour couper le thon et la succession d’étals est un régal pour les amateurs de photos prises sur le vif !

  7. Répondre

    Mia

    Ah « les maîtres sushi forcent un peu la commande » qu’est-ce que je partage cette impression !! Je ne suis allée manger qu’une seule fois dans une vraie sushi-ya, mais le type pouvait plus s’arrêter de nous dire qu’il fallait qu’on goûte tel ou tel poisson (et nous le servir, évidemment) 😮 Résultat des courses, heureusement que ma grand mère était là pour soutenir le budget sinon j’aurai été ruinée ! Ça reste les meilleurs sushis que j’aie jamais mangé, mais quand même ! Je suis tout à fait d’accord, il faut les calmer direct.

    Et sinon le karaoké c’était comment ? Tu ne nous en as pas dit grand chose. J’ai toujours voulu en faire, mais j’avais jamais aucun ami pour m’accompagner sur le moment. Vous avez trouvé autre chose que des chansons japonaises et des vieilles chansons françaises ? x)

    http://itsteatimeinparis.blogspot.fr

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Nous y sommes allés deux fois dans le sejour et comme on aime bien chanter c’est assez cool ! Tu y vas qd tu veux : tu payes le temps que tu veux y rester (par heure) et ils te disent à quelle « chambre » il faut aller.

      Là bas tu peux choisir sur une tablette des chansons anglaises ou jap ( qq chansons françaises y étaient) et tu chantes. Ils ont une base de donner très importante et assez actuelle ( j’ai chanté du Miley Cyrus haha;-))

      Et après ils t’appellent 10 min avant que ton « forfait » se termine et tu t’en vas! Aussi simple que ça! :-)

  8. Répondre

    Luciole

    Il y a des karaokés avec des salles privés sur Paris, j’en connais 2 avec des chansons jap et coréenne en plus du reste et un vient d’ouvrir sur le concept asiatique mais uniquement avec des chansons US/UK et FR.

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Ah? Ça m’intéresse ! Tu connais les adresses s’il te plaît?

      • Répondre

        Sim

        Hello,

        Je connais aussi un karaoké avec des petites salles privatives sur Paris où c’est surtout des chansons chinoises mais il y a quelques chansons US/UK, FR, coréennes, etc.

        Je me souvient plus exactement de l’adresse mais c’est sur une petite ruelle à coté de République.

        HTH,

        Sim

      • Répondre

        Luciole

        Alors il y en a un prés des champs, c’est un petit resto coréen mais avec des salles de karaoké en sous sols avec 2 capacités d’accueil différentes. Il faut tel pour en savoir plus. http://www.restaurantsoon.com/

        Et le second je me souviens plus du nom, désolé mais je me rappel qu’il était tenu par des personnes pas très aimables.

        • Répondre

          Tokyobanhbao

          ah merci ! Bon, ça reste un resto tout de même et pas des salles privées où tu viens quand tu veux comme au Japon… mais on approche du but !
          et pour l’autre, si l’accueil n’était pas sympa en effet, il vaut mieux ne pas s’en souvenir alors !

  9. Répondre

    Kalidhia

    Quelle chance tu as d’être aller au Japon !
    C’est mon rêve !

    Ton p’tit reportage photo est très sympa, ça donne d’autant plus envie d’y aller !!

  10. Répondre

    Na

    De belles images comme d’habitude! Il y en a qui rêvent de road-trips aux Etats-Unis; j’avoue que le Japon me plairait davantage <3

  11. Répondre

    Aurélie

    Ah j’adore vos têtes de pas frais

  12. Répondre

    kim

    Ah! I took a picture of the same truck at the Tsukiji fish market back in 2008!! So nice to see it here! Back then the market was still open for all, we arrived at 5:30 something and were free to wander around and see the auction, but I guess it’s gotten more crowded with tourists since then.

  13. Répondre

    Laura

    J’adooore tous tes posts à propos de ton voyage

    Xx
    http://www.Lauralexo.com

  14. Répondre

    Nora-Laure

    Je ne sais pas ce qui relève le plus de l’exploit fou-fou, le lever à 2h30, ou le plateau de sushis à 6h… ? Le pire c’est que tu arrives quand même à m’en donner envie !!

  15. Répondre

    Fanny

    Je suis allée au marché de Tsukiji aussi l’été dernier lors de mon voyage à Tokyo, très tôt également –‘ Je n’ai pas assisté à la criée mais voir les pêcheurs qui s’activent de très bon matin en manquant de te rouler dessus avec leur véhicule et manger les sushis les plus frais que j’ai jamais mangé ça laisse un souvenir impérissable 😉

    J’ai tellement d’y retourner !

    Fanny
    http://www.lespetiteschosesdefanny.com

  16. Répondre

    Coline

    C’est parfait c’est parfait !
    Je pars à en vacances à Tokyo presque en septembre (saison des typhons malheureusement, mais je vais croiser les doigts pour passer à travers).
    J’ai déjà épluché pas mal de guides mais tu m’apportes encore plein de nouvelles informations, de bonnes adresses, le tout illustré de chouettes photos : MERCI
    (par contre le Tsukiji market m’évoque plutôt une vision d’horreur avec tous ces poissons décapités ou prêts à l’être, brrrr !)

  17. Répondre

    CYNTHIA

    Quelle belle balade! Très dépaysant les photos avec les cerisiers en fleurs :)
    Cynthia
    http://look-at-my-shoes.blogspot.fr/2014/05/rouge.html

  18. Répondre

    Alexandra

    Totalement fan de ce que tu nous apprends ! Ca donne tellement envie !

  19. Répondre

    Isabelle de Guinzan

    Waouh, une journée bien remplie ! Je crois que j’aurais aimé la criée pour l’odeur du poisson (oui, je suis une tarée paraît-il, j’adore ça même dès le saut du lit !). Mais bon il faut être motivé en effet… Je pense quand même que j’aurais préféré le sanctuaire Meiji et le parc ! Trop jolie ta petite plaque !

Laissez un commentaire

* Ces champs sont obligatoires Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.