Five senses #17

· Beauté, Culture, Déco, Mode

Je vous retrouve aujourd’hui avec un 17ème article « Five senses » pour vous faire part, comme d’habitude, de ce qui a pu émouvoir mes 5 sens dernièrement. J’espère que vous prendrez plaisir à lire ce billet et que vous y ferez de belles découvertes : Bonne lecture !

 

Le goût

J’ai acheté ce livre avant le confinement et viens tout juste de le terminer… c’est dire l’illustration parfaite de la slow life !

« Un sandwich à Ginza » se dévore ou au contraire se savoure lentement… ce que j’ai fait. L’autrice Yôko Hiramatsu nous dévoile avec une précision multisensorielle de délicieux mets nippons au détour d’une adresse fétiche, d’un lieu pittoresque en passant de Osaka à Tokyo, au fil des saisons. Quelques planches BD du maître Jirō Taniguchi viennent agrémenter ses récits : un bonus qui ne fait qu’améliorer le délice.

« Un sandwich à Ginza » de Yôko Hiramatsu (illustré par Jirō Taniguchi) Editions Picquier

 

Au fil de ma lecture, j’ai été ravie de découvrir le temple de l’Omurice (omelette fourrée au riz), les joies d’une fondue hivernale revigorante (nabe) ou les secrets d’une simple cantine d’entreprise.

Du dépaysement et des descriptions qui donnent l’eau à la bouche (sauf l’épisode de l’ours qui m’a quelque peu rebutée). J’ai été autant séduite qu’avec le manga « Le gourmet solitaire » de Jirō Taniguchi. Un récit contemplatif qui fait voyager et donne envie de tester de nouvelles saveurs.

 

La vue

Comme je l’ai dit sur Instagram, nos affiches du salon n’ont pas été changées depuis 3 ans et bien qu’elles aient été utiles pour décorer notre mur, il était temps d’accrocher des images plus personnelles, qui nous rappelleront davantage de souvenirs. Et quoi de plus réjouissant que de choisir des photos prises lors de nos voyages au Japon ?

Le plus difficile a été d’en sélectionner 3 (nous avons gardé à gauche l’agrandissement de la vue de la tour SkyTree de 2014 que nous aimons toujours autant).

Teeshirt vintage customisé avec un patch MadHatterPlushies (déjà vu ici)

 

Certaines photos étaient jolies en couleur mais devenaient austères en noir et blanc et nous ne souhaitions pas trop de photos « 1er degré » (vues classiques de monuments japonais, kimono/yukata, tori…). Après de longues heures de concertation, voici donc les heureuses élues :

  • Une photo de moi et mon chéri, assis au loin à côté de l’œuvre de Yayoi Kusama à Naoshima, prise par un touriste à qui nous avons confié notre appareil le temps de la photo (j’avoue que nous ne le ferions peut-être pas dans n’importe quel endroit mais le Japon reste quand même « safe » à ce niveau-là). Une certaine sérénité s’en dégage alors qu’en vrai… pas du tout : il y avait une dizaine de personnes qui patientait pour une photo à côté de cette célèbre citrouille… mais ce contraste des backstages nous fait rire et nous rappelle les bons moments passés sur cette île exceptionnelle.
  • Un détail architectural de notre hôtel à Awaji designé par Tadao Ando : On a tellement apprécié notre séjour dans cet endroit que le simple fait de regarder ces ombres entrecroisées de manière graphique nous apaise.
  • Cette maison Garyu Sanso dans la petite ville d’Ozu nous a envoyé du rêve plein les yeux (je vous détaillerai cette journée très bientôt) : à défaut de pouvoir vivre dedans, nous nous devions de l’afficher sur notre mur pour faire comme si.

 

L’odorat

Baume à lèvres Hurraw à la cerise

 

Depuis que le port du masque est fortement conseillé pour les sorties en ville, je ne porte que très peu de rouge à lèvres. Cependant je n’aime pas arborer un visage « nu » lorsqu’il m’arrive d’ôter mon masque (pour déjeuner par exemple). J’ai donc choisi une alternative colorée un peu moins soutenue qu’un rouge à lèvres : ce baume à lèvres teinté à la bonne odeur de cerise.

J’avais découvert cette marque grâce à une surprise de l’avent de la part de mon amie Candice (=un baume parfumé à la coco) et j’ai voulu tester celui-ci, tout aussi gourmand. La teinte reste très discrète mais cela me suffit dans ces conditions « masquées »  particulières.

 

Le toucher

Platine vinyle TN-400BT Noyer TEAC

 

Vous avez déjà vu des photos de cette platine vinyle sur le blog mais je n’avais pas consacré d’article dessus.

En effet, depuis 1 an, nous nous étions mis en tête d’investir dans une jolie platine de disques vinyle avec quelques critères assez arrêtés : Il fallait qu’elle soit peu encombrante, avec un plateau en bois, un couvercle transparent (pour protéger de la poussière), un son de bonne qualité, une bonne durabilité ET un émetteur Bluetooth pour que le son puisse sortir sur notre enceinte B&O Play.

Ce dernier critère nous a fait éliminer pas mal de platines qui satisfaisaient pourtant les critères précédents. Les puristes diront que pour un son optimal, il faut connecter sa platine vinyle sur un ampli et haut-parleurs mais notre priorité était aussi le faible encombrement, vu la taille de notre appartement et notre envie de minimalisme.

Il sera toujours possible de raccorder notre platine à un ampli plus tard, si nous décidons de vivre dans un endroit plus grand (et sans voisins !).

 

Enceinte bluetooth B&O Play A2 Bang & Olufsen (2016)

 

Pour l’heure, le son de cette platine japonaise reste très qualitatif et le plaisir d’écouter nos disques fétiches est intact.

À l’heure des plateformes de streaming et de la consommation virtuelle de la musique, j’avais cette envie de ressusciter l’objet et le plaisir d’ouvrir une pochette de disque, lire les textes des paroles, admirer les photos.

 

L’ouïe

Depuis la fin du confinement, je marche tous les matins une bonne heure avec les écouteurs vissés sur les oreilles : l’occasion pour moi de faire de l’exercice (qui avait été réduit à néant durant ces derniers mois) et d’écouter de nouveaux podcasts pour accompagner ma balade.

Voici 3 podcasts que je prends plaisir à écouter régulièrement lors de ces marches matinales (n’hésitez pas à m’en conseiller d’autres dans les commentaires !) :

 

THE MINIMALISTS : J’ai découvert ce podcast suite au visionnage du documentaire Netflix du même nom. Comme son nom l’indique, il donne des pistes de réflexion sur une manière de consommer moins, de moins s’encombrer d’objets pour vivre plus qualitativement, en abordant plusieurs thématiques du quotidien. Tout est en anglais mais cela est facilement compréhensible (si vous avez quelques bases, mais l’accent américain de Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus est très clair).

KIFFE TA RACE : En cette période où les questions de racisme sont plus que jamais mises en lumière dans l’actualité, il est d’autant plus utile de s’instruire et d’analyser ses comportements au quotidien. Ce podcast animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly aborde sans tabou les problématiques de racisme en compagnie d’un invité, le tout avec humour et fraîcheur. Apprendre à connaître l’autre et vivre en acceptant ses différences, c’est ce que ce podcast tente d’enseigner avec une pédagogie aussi accessible que nécessaire.

CD2TITRES : La madeleine de Proust musicale. Loïc y dévoile les secrets des meilleurs tubes de 1996 à 2003 : la période bénie de la Pop. Au programme en vrac, l’histoire de « Who do you think you are » des Spice girls, « Erase/Rewind de The Cardigans et d’autres pépites musicales dont on prend plaisir à réécouter en découvrant les secrets de l’époque. Une bouffée de nostalgie mais aussi plein d’infos intéressantes pour les passionné.e.s de pop (que je suis ! )

23 commentaires

  1. Répondre

    Alice R

    En anglais dans la lignée de C2titre, il existe strong songs.
    Merci pour cet article !

  2. Répondre

    Aude

    Joli intérieur qui a l’air bien reposant ! L’association des photos est très réussie.
    Il va falloir que j’achète « Un sandwich à Ginza », tu en as déjà parlé et à chaque fois je me dis que ça doit être très agréable à lire. Donc il fera parti des livres de lecture de mes vacances. Bon dimanche

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Oui on s’y sent bien merci ! Le sandwich à Ginza ce sera parfait pour une lecture de vacances en effet !

  3. Répondre

    Musme

    Merci pour cet article qui regorge de bonnes idées. Je voulais lire Un sandwich à Ginza. Mais je ne savais pas que c’était un roman illustré. J’ai encore plus envie de le lire maintenant. J’avais beaucoup aimé Le Gourmet solitaire. Et j’adore les Editions Picquier.
    La photo de Tokyo est absolument sublime.
    Bon dimanche

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Ah ben tu adoreras alors ! C’est du même esprit et en plus tu retrouves les dessins de Jiro Taniguchi : merci à toi et bon dimanche !

  4. Répondre

    Annie

    Merci pour cet article ! J’adore vos photos vous avez un goût très sûr et c’est reposant !
    J’ai une fille de deux ans et demi qui manie très bien son lecteur cd mural de muji. Je me pose la question de passer au vynile pour elle, car je trouve l’objet très sympa et ludique : on peut choisir sa chanson en visant avec le lecteur de sillon ! Je me rappelle quand j’étais petite j’adorais faire ça avec mes vinyles de Chantale Goya et Dorothée ( que je n’ai pas gardés !)
    Aussi je ne veux pas qu’elle utilise le téléphone alors le streaming c’est mort. En tout cas c’est super joli de voir ce lecteur vinyles chez toi ça me donne des idées ! ( a voir si je concrétise car c’est un gros budget. On emprunte pas mal de cd à la bibliothèque mais y’a moins de choix en vinyles à la bibliothèque )

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Merci ! Pour le vinyle c’est vrai que c’est ludique : tu peux peut être trouver des lecteurs vinyle vintage dans les vide greniers pour ne pas avoir peur de l’abimer au pire ! Car il faut quand même faire attention à la cellule au bout … sinon un lecteur CD c’est sympa aussi 🙂

  5. Répondre

    L&T

    J’adore les tirages de vos photos ! Quel site as-tu choisi pour les faire développer ?

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      On est allés dans un magasin de reprographie/photocopies lambda avec notre clé Usb (à l’ancienne !haha)

      Et la grande affiche à gauche c’était chez un ami photographe qui avait une imprimante géante chez lui !

  6. Répondre

    Marjorie

    Ton post Instagram dévoilant les nouvelles photos dams votre salon m’avait rappelé que j’avais envie de renouveau sur le mur de cadres de mon entrée. Ton article a sonné comme un rappel à l’ordre pour moi ! J’ai pris le temps aujourd’hui de sélectionner des photos et en commander les impressions, tout en écoutant tous les épisodes de CD2TITRES 😉 hâte de les recevoir !

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Cool d’avoir été ton Reminder ! Et tu étais bien accompagnée auditivement parlant ! 😉

  7. Répondre

    Douces effrontées

    J’adore cet article, c’est une très bonne idée ! Le livre « un sandwich à Ginza » a l’air exceptionnel, je crois que je vais l’acheter ahah

    Des bisous

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Les sensations gustatives y sont vraiment bien décrites (et les illustrations superbes) : je le conseille vraiment pour les amateurs de nourriture et du Japon !

  8. Répondre

    Beauty-trips

    Très bel article… Cela donne envie de se prêter au jeu…

  9. Répondre

    Mnêmosunê

    Un sandwich à Ginza c’est le livre qui est depuis une éternité dans ma liste de livres à me procurer et à lire, il serait temps que je concrétise !
    Les podcasts j’aime beaucoup mais je suis pas du tout régulière pour les écouter…

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      il est parfait pour la saison estivale ce livre : détente totale en le lisant ! et les podcasts je n’avais jamais le temps d’en écouter mais depuis que je marche 1h chaque matin c’est l’occasion !

  10. Répondre

    Nathalie - PourMaFille

    Salut, je ne connaissais pas le principes du five senses et je trouve ça très intéressant bravo pour l’idée.

  11. Répondre

    Elle & Lui - Un Brin Démodé

    Salut,
    On découvre ton univers à travers cet article et l’on est vraiment séduit par ton blog. Dans ta façon d’écrire, les objets que tu présentes, vraiment on adore. On a hâte de suivre tes aventures et d’en découvrir plus sur toi ! #TeamMinimaliste !

    On te souhaite une belle journée 🙂

    Elle & Lui – Un Brin Démodé

    • Répondre

      Tokyobanhbao

      Bienvenue ici et ravie que vous aimiez ! Belle journée à vous remplie de petits plaisirs des 5 sens et à bientôt 🙂

  12. Répondre

    Persun

    Super article, je l’aime, bravo !

    Bisous

Laissez un commentaire

* Ces champs sont obligatoires Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.