Ce n’est qu’un au reVOIR…

· Illustration, Mode

Boots façon « Tetris » Sam Edelman

Ces chaussures , ce fut toute une épreuve pour les avoir à ma taille. Je ne vous raconterai pas tous les détails car trop compliqué : entre échange, renvoi, mails au service client… acharnement sans relâche ! Mais l’essentiel est que je les ai et que je ne saurais trop vous conseiller de prendre une taille au-dessous de la votre si vous décidiez de craquer dessus. J’ai pensé à votre fameuse idée du cadeau à se faire pour une opération et je crois que ces boots remplissent bien leur rôle de récompense post-effort, ou pré-effort plutôt, puisque tout dépend à quelle heure vous me lirez. Cela dit, aujourd’hui mardi 16 Novembre 2010 à 17 heures, je passe enfin entre les mains -je l’espère bien- expertes , de mon chirurgien qui a la responsabilité de me changer la vue et la vie. Après cette épreuve un peu stressante, je devrai passer une nuit pas très agréable, je ne devrai pas me maquiller les yeux pendant une semaine environ (après l’épreuve du port de lunettes forcé, l’épreuve de la tête de cadavre) , ni trop me forcer à fixer un écran d’ordinateur pendant quelques temps, je ne sais donc pas quand je vais revenir dans l’univers 2.0 . Disons que je vais m’accorder un peu de repos visuel pour mieux vous retrouver ensuite. En tous cas, merci encore de votre grand soutien via mail, Facebook , Twitter ou sur ce blog. Ce soir, sur la table d’opération je sentirai certainement vos bonnes ondes. Merci à tous ! On se revoit très bientôt! (Cette dernière phrase n’a jamais eu autant de sens qu’écrite ce jour !)

Those shoes, it has been a lot of trouble to get them in my size. I won’t tell you all the details because it’s too complicated: between exchange, return, emails to the customer service… Determination I’m telling you! But the important thing is, I got them and I can’t advise you strongly enough to take a size below yours if you decide to buy them. I thought about your idea to get ourselves a present after an operation and I think those boots will fit perfectly in this post-effort reward part, or pre-effort, since it all depends on the time you will read me. That said, today, Tuesday November 16 at 5pm, I will finally pass in the expert-I hope-hands, of my surgeon who has the responsability to change my eyesight and my life. After this stressfull ordeal, I will spend a not so pleasant night, I won’t be able to use make up on my eyes for about a week (after the glasses challenge, next, the cadaver face challenge), or force myself to gaze at a computer screen for a while, so I am not sure when I will be able to go back in the 2.0 universe. Let’s just say I will allow me some visual rest time in order to get back to you in a much better state. Anyway, thanks again for all your support via emails, Facebook, Twitter or on this blog. Tonight, on the operating table, I will certainly feel all your good vibes. Thanks all! I’ll see you again very soon! (This last sentence never had that much truth than today!) (English translation by Charlotte B.)

Plan d’action

· Petites tenues en situation

Vous connaissez déjà ce sarouel… A vrai dire , vous connaissez tous les éléments de cette tenue mais ce sarouel, je suis vraiment contente d’avoir réussi à m’en emparer lors de la fameuse opération « H&M Fashion against AIDS » durant laquelle il fallait être plus rapide que son ombre. Entre temps j’ai fait mon deuil des sandales aztèques dont je rêvais. C’est pour cela que  je me prépare d’ores et déjà pour la collection Lanvin pour H&M. Cette fois-ci, on va essayer d’être organisée. Je n’ai pas encore intégré toutes les pièces de la collection mais je sais qu’il y a de bien jolies robes et ça risque de servir pour les fêtes. Par contre quand je pense à la cohue ce jour -là, je ne suis pas sûre d’avoir le courage  d’y être le tout premier jour à la toute première heure. Alors, comment faire? Je vais essayer d’élaborer un plan demain lorsque je serai allongée, yeux grand ouverts sur la table d’opération. Il faut bien optimiser son temps…

You already know these harem pants … actually, you already know all the items composing this outfit, but regarding these pants, I’m really happy to have been able to get a hold of them during this famous « H&M Fashion against AIDS » operations during which you had to be faster than lightning. Since, I’ve finished the mourning over those Aztec sandals I really wanted. Which is why this time I’m already preparing for the Lavin collection for H&M. This time, we’ll try to organize this thoroughly. I haven’t yet memorized all the pieces of the collection, but I know there are some very pretty dresses, which could come in very handy for the end of the year celebrations. But when I think about the crowd there’s bound to be, I’m not sure I’ll have the courage to be there the very first hour of the very first day. What to do, what to do? I’ll try putting together a plan tomorrow when I’ll be laying, eyes wide open on the operating table. I might as well make the most of that time…(English translation Bleu Marine)

Veste en cuir/ leather jacket Maje
Sarouel/ harem Pants H&M
Pull drapé/ draped jumper ASOS
Compensés/ Wedges Office
Sac/Bag « Covered Velo » Balenciaga

Lots-O’-Huggin’ Fur

· Mode

Ce petit col en fausse fourrure, vous vous souvenez, il m’avait servi à redonner vie à un vieux paletot. Sa mission du jour : Réchauffer tous mes tops: Que ce soient des blouses , robe à sequins ou encore …  un méchant animal sentant la fraise… This little collar of fake fur, you remember do you? It already helped me to give second life to an old overcoat. Its mission of the day: warm up all my tops: anything from blouses, sequins dresses or more… naughty animal smelling like strawberry…( English translation by Charlotte B.)

Col en fausse fourrure/ Faux fur collar ASOS (déjà vu ICI)
Blouse Blush (déjà vue ICI)
Blouse Electricloveletr (déjà vue ICI)
Robe à sequins/ sequined dress Naf Naf (déjà vue ICI)
Peluche/ plush Lots-O’-Huggin’ Bear alias « Lotso »

Un petit Bento chez Taeko

· Food

Retour de la gourmandise sur ce blog ! Je vous emmène en semi-plein air puisque nous allons déjeuner au Marché des Enfants Rouges , dans le Marais. Figurez-vous que j’avais vaguement entendu parler de l’endroit mais que je ne savais pas qu’il abritait autant de lieux de tentation gourmande. Je pensais juste que c’était un marché … pour aller faire son marché…En fait, cet endroit me fait penser au Marché de la Boqueria à Barcelone, avec ses multiples stands où l’on peut déguster diverses spécialités de tous les horizons: ici , pâtisseries orientales, spécialités italiennes et  spécialités japonaises (entre autres) sont présentes sous une grande serre. Cela dit, lorsque l’on s’assied, il faut faire un choix, on ne commande pas à divers stands pour faire son « mix » à la table. Il faut prendre une décision et aujourd’hui je la prends pour vous ( femme de poigne je suis!). Nous allons manger au stand japonais TAEKO.

And the sweet tooth is back on this blog! I’m taking you to a semi-open space: we’re going to have lunch at the Marché des Enfants Rouges, in the Marais. I had vaguely heard about the place, but I had no idea it hosted so many temptations! I thought it was just a market … you know, the kind of place you go grocery shopping … when in fact, the place reminds me a lot of the Boqueria Market at Barcelona, with it’s multiple stalls where you can taste specialties from all over the world: oriental pastries, italian or japanese specialties (among many others) can all be found under this big greenhouse. However, you have to choose your stall and seat carefully, you can’t order from various stalls and take it all to your table. You have to make a decision, which isn’t easy. So today, being the forceful woman that I am, I take the matter into my own hands and decide we shall go and eat at the japanese stall TAEKO.

Une petite déco traditionnelle devant le stand, quelques photos (de famille?), un ourson fleuri. Sympathique. Nous allons donc nous installer à une table derrière le stand et la serveuse nous amène le menu sous forme d’ardoise. Pas mal de menus proposés mais je ne saurais trop vous conseiller d’arriver tôt pour pouvoir bénéficier du plus large choix. Je crois que nous allons choisir une entrée « sashimis » à partager et un plat de résistance par la suite. Un petit thé vert pour commencer et nous réchauffer car mine de rien , nous sommes en plein courant d’air… L’occasion pour nous de  crâner en cape, duffle-coat ou que sais-je.

A traditional decoration in front of the stall, a few (family?) pictures, a flower adorned teddy. Nice. We take our seat at a table behind the stall, and the waitress brings us the menu, written on a slate. There are quite a number of possibilities, but I can’t stress enough the importance of coming early to benefit from the largest choice. I think we’ll take a sashimi to share as first course, and then a main course each. But first, a glass of green tea to start, and to warm up, for we’re sitting in a draft … A good opportunity for us to show off in a cape, a duffle-coat or yet something else.

Le plateau bento « sashimis » arrive. Du saumon cru , du thon parsemé de ciboulette. Pas de réelle grande surprise mais pour une entrée en matière, nous n’en demandons pas trop. Quelques petits légumes macérés et des radis blancs pour accompagner. The bento « sashimi » plate arrive. Raw salmon, tuna sprinkled with chive. No big culinary surprise, but for a start, it’s not bad. A few macerated veggies and white radishes to go with the whole.

Pour le plat principal je choisis de mon côté le Tofu frit, servi avec un bol de riz. Ce n’est pas le plat dont je rêve habituellement mais j’avais envie de tester comment ils le faisaient ici. Et je ne suis pas déçue car d’habitude j’ai tendance à trouver le tofu plutôt fade et sans grand intérêt : C’est juste un plat qui est déculpabilisant puisqu’ assez peu calorique … Quoique « frit », je ne m’avancerais pas trop en ce qui concerne le pauvre apport en calories. On va faire comme si. « Plat très bien exécuté », comme dirait notre jury de la stressante émission Master chef. Le tofu est fondant et l’enrobage frit bien assaisonné en relève le goût. J’aurais bien aimé qu’il y en ait plus dans l’assiette du coup!

For the main course, I decide to go with the fried tofu, that comes with a bowl of rice. It’s not the kind of dish I usually crave, but I wanted to see how it was done here. And I’m not disappointed, because I usually find the tofu rather bland and uninteresting : it’s just one of those guiltiless (because not very caloric) dishes…although with the fried part, maybe I shouldn’t get ahead of myself with the caloric intake. Let’s just pretend. The tofu just melts in your mouth and the fried coating is well flavored and enhances the taste. I actually would have liked some more!

De votre côté, vous avez choisi les sardines grillées à la Kabayaki, servies également avec un bol de riz et deux petits makis. C’est légèrement épicé mais facilement surmontable. J’ai confiance en vous. On your part, you went for the sardines, grilled Kabayaki style, and also served with a bowl of rice and two makis. It’s slightly spicy, but quite bearable. I believe in you.

On nous propose alors un dessert mais je ne sais pas si par le temps qu’il fait, une glace au thé vert est ce qu’il y a de plus revigorant… Nous laisserons tomber pour cette fois-ci. A côté de cela, nous découvrons que nous pouvons aussi commander de la nourriture à emporter ! Donc si l’ambiance bruyante du marché vous déplaît , rien ne vous empêche de recréer l’ambiance à la maison… Mais je vous dis tout de suite , je passe mon tour pour la corvée de vaisselle…

How about some dessert? I don’t know if with the weather we’re having a green tea ice cream is going to be very invigorating … We’ll pass this time around. We learn that we can also order to go! So if you’re not into the noisy environment of the market, you can always recreate the mood at home … but I’m telling you right now, I won’t do the dishes … (English translation Bleu Marine)

Restaurant TAEKO
Marché des Enfants Rouges
39 Rue de Bretagne
75003 PARIS
(Métro Temple)

Page 187 sur 287