Prémonition

· Petites tenues en situation

Hop! Sans transition on se dirige vers la moumoute en attendant que la cape que j’ai commandée outre-Manche veuille bien arriver sur mes épaules! Pour l’heure, encore cette fois-ci un vêtement que j’ai acheté l’an dernier (La mode est un éternel recommencement, on le sait toutes…) et que j’ai essayé d’accommoder à la sauce 2010 ( Un peu de carotte et le tour est joué!). C’est bien simple, cette année on voit partout de la moumoute ou du Shearling (= Il y a toujours de nouveaux termes modesques à apprendre chaque année , c’est fou ! Notre vocabulaire s’en retrouve enrichi!).  Cela dit , j’ai comme le pressentiment que nous aurons un hiver doux pour le coup: comme si les magasins s’acharnaient à nous couvrir au maximum et à « moumouter » tout ce qui bouge en prévision du grand froid et je ne sais pas pourquoi mais on va finalement parader en jupe courte et blouson fin. Ma vision reste tout à fait intuitive (Ze Catherine Laborde Intuition!) et n’hésitez pas à me faire penser à ce que je dis aujourd’hui le jour où je prendrais une pose crispée, la bouche bleue-violacée et les mains tremblotantes, par moins 15 degrés. Les paris sont ouverts. J’aime le risque.

Here you go! Without any transition, we are heading towards the wool while waiting for the cape I ordered across the channel to arrive on my shoulders! For the time being, another piece I bought last year (Fashion is an eternal cycle, we all know it…) that I tried to twist in a 2010 way. It’s simple, this year we can see wool or shearling everywhere (=there is always some new fashion term to learn every year, it’s crazy! Our vocabulary is getting richer!). That being said, I kind of have the feeling we will get a warm winter this time: Like if all shops were trying their best to cover us as much as they can and put out “shearling” in anticipation of the big cold and I don’t know why, but we will probably end up walking around with a short skirt and a light jacket. My vision is totally intuitive and don’t hesitate to remind me those words the day I take a tense pose, mouth blue-purple and shaky hands, at minus 15 degrees °C. Bets are open. I love the risk. (English translation by Charlotte B)

Veste / jacket H&M
Tee shirt Electricloveltr
Carrot pants Zara
Ceinture/ Belt H&M
Boots Kookaï
Sac/ Bag Iro

 

Genouillères d’hiver

· Petites tenues en situation

L’hiver dernier, j’ai succombé à l’appel des cuissardes ou genouillères pour être plus précise dans mon cas. Je ne sais pas vraiment si elles sont d’actualité cette saison (Je crois qu’elles ont été supplantées par les bottes et autres accessoires en moumoute) Cela dit, j’ai eu envie de les ressortir parce que la moumoute, je la réserve pour les jours de plus grand froid et aussi parce qu’à part mes Ugg, je n’ai pas encore investi dans la panoplie complète … Donc, en attendant de me pencher précisément sur les collections actuelles, je fais revivre ce que j’avais engrangé depuis l’hiver dernier. Mais en prévision des mauvais jours , j’ai en tête quelques petites choses:  un tour de cou en fausse fourrure ( j’en ai repéré un chez Zara mais je peine à le retrouver) , une cape en matière chaude (car la cape a le désavantage d’être ouverte aux quatre vents: il faut donc compenser par une matière calorigène), un pantalon carotte en laine et des bottines lacées noires. Pour l’heure, je ne me suis pas encore mise en chasse active mais il ne faudrait pas tarder: l’automne, le véritable,  le certifié label « grosse caillade » risque de bientôt nous tomber dessus. Et je ne veux pas me retrouver fort dépourvue , quand la bise sera venue.

Last winter, I succumbed to the call of thigh length boots, or knee high ones in my case, to be more specific. I don’t know if they are still in fashion this season (I believe they’ve been supplanted by regular boots and other wooly accessories). However I wanted to wear them again, because I’m saving the wool for colder days, and also because apart from my Ugg, I haven’t yet invested in the complete panoply…So before seriously addressing the issue of the new collections, I’m letting my last winter wardrobe out of the closet for a spin. But in anticipation of foggy and rainy days, I have a few things in mind : a faux fur snood (I saw one at Zara, but I’m having difficulty finding it again), a cape in a warm fabric (for the cape is disadvantageously open to winds on all sides: you have to compensate with a calorigenic fabric), a pair of wool carrot pants and black laced shoe boots. For now I haven’t yet begun any active search, but I guess I can’t wait all that long : fall in all it’s « friggin’ cold » glory is about to arrive. And I certainly wouldn’t want to find my wardrobe items too few when the north wind blew.(English Translation by Bleu Marine)

Sac cartable/ satchel bag ASOS
Chapeau/ hat Uniqlo
Tee shirt Zara
Veste/ jacket Zara
Shorts Levis Vintage
Bracelets H&M
Genouillères Mellow Yellow

PS: C’est un peu la minute cucu mais merci encore pour l’accueil ultra chaleureux que vous m’avez réservé à Toulouse ce week-end. Ca m’a vraiment touchée de voir autant d’enthousiasme. Ce fut un réel, vrai, pur plaisir! Merci.

Les yeux enfumés

· Mode

Je ne suis pas une experte en maquillage… enfin, disons que je ne fais que ce que je sais faire et ce qui demande le moins de temps à effectuer. En général, je me contente pour les yeux d’un trait de crayon gris étain mais depuis un certain de temps, j’avais envie de tester autre chose: « L’oeil charbonneux » appelé chez les Anglo-saxons le « Smoky eye ». Et comme je n’ai  pas du tout la mallette de maquilleuse professionnelle chez moi, j’avais envie de me procurer  l’attirail « tout inclus en kit » pour commencer, histoire de me faire la main. Je vous avais demandé conseil sur Facebook il y a quelques temps et il paraîtrait que chez Mac, les conseils et le matériel sont parfaits… Mais flemme, je vous dis. Flemme de parler à la conseillère, flemme de la regarder m’expliquer comment faire… J’ai donc choisi ce kit Benefit et j’ai suivi à la lettre les petits dessins explicatifs livrés avec. Et j’ai aussi regardé quelques tutoriels de Michelle Phan sur Youtube histoire de cerner ce smoky eye sur un oeil asiatique (=Oeil asiatique avec pli de paupière à la différence de l’oeil asiatique sans paupière, plus bridé : héhé, bientôt l’oeil bridé n’aura plus de secret pour vous!)… En bref, ça a donné ça. J’ai volontairement eu la main légère pour commencer mais , avec plus de dextérité, une prochaine fois je tenterai de carboniser un peu plus mes yeux. Ca ne devrait pas demander trop d’effort puisque j’ai pas mal d’expérience sur les gâteaux que je tente de cuire.

I am not an expert in make up… Well, let’s just say I only know the things I can manage myself and which take no time to do. In general, I am very happy with a tin grey liner on my eyes but lately, I wanted to test something new: the smoky eyes. And because I don’t own a professional make-up case at home, I wanted to get myself the perfect DIY kit as a starter, just to get hands on first. A while ago I asked you for some advice on facebook and it seems that with Mac, tips and material are perfect… But I am lazy I’m telling you. Lazy to ask a professional, lazy to look at her explaining me how to do it… So I chose this Benefit kit and I followed those little « how to » sketches included in it to the letter. And I also watched a few videos from Michelle Phan on Youtube to be able to understand how to get this smoky eye on an asian eye (=asian eye with an eyelid line, different from the one without the eyelid line, more slanting: hehe, soon the slanting eye won’t hold any secrets from you!)… In short, here is the result. I voluntarily kept a light hand to start off, but, with a bit more dexterity, I will try another time to darken my eyes a bit more. It shouldn’t take that much effort because I already have some experience from the cakes I am trying to bake.(English translation by Charlotte B.)

Kit « Smokin Eyes » Benefit
Tee shirt Karen Walker
Vernis à ongles OPI « Big Apple Red »

PS: Demain samedi 2 Octobre, je suis en dédicace au salon de la BD FNAC de Toulouse Wilson (de 12h à 13h et je reprends de 14h à 17h!) : Je vous retrouve avec d’autres auteurs sous le soleil de la Ville Rose!

A quelque chose près…

· Illustration

Le Festiblog 2010, c’était comme le Festiblog 2009…  Juste quelques petites différences météorologiques mais à part ça, c’était tout pareil: mêmes sourires, même chaleur humaine. Merci à toute l’équipe du Festiblog d’avoir été au petit soin, merci pour votre courage à patienter dehors dans le froid et la pluie pour tenter de grappiller une dédicace, désolée pour les derniers de la file d’attente qui, de ma part, n’ont eu droit qu’à une signature  de niveau Mat Sup (Maternelle supérieure), désolée pour le non-reportage en photos puisque impossibilité de prendre des photos. Nous nous reverrons l’année prochaine ou à Toulouse ce samedi 2 Octobre si mon avion veut bien décoller malgré la grève… La difficulté ajoute de la valeur aux choses… oui oui, il paraît.

Festiblog 2010 was just like Festiblog 2009 … A few meteorological differences, but honestly, apart from that, it was all the same : same smiles, same human warmth. Thanks to the whole Festiblog staff for having been so sweet, thank you all for your patience and courage, waiting outside in the cold and the rain to try and get an autograph and drawing, sorry for the last of you in the crowd who only got a kindergarten level signature, sorry for the absence of pics covering the event, since I couldn’t take any. We’ll meet again next year or this saturday October 2nd in Toulouse, if my plane takes off (there’s a strike going on) … The difficulty of the journey adds to it’s value … yeah, that’s what I’ve been told. ( English translation by Bleu Marine)

Page 187 sur 283