In ♥ with Takashi Murakami

· Feel inspired, Illustration

Je ne sais pas si j’en connais assez sur cet artiste pour pouvoir en écrire un billet mais j’avais envie de partager avec vous ce plaisir que j’ai eu à admirer ses oeuvres en vrai lors de ma visite au Palais Grassi à Venise ( « Hérésie! » va t-on crier, mais je suis beaucoup plus attirée par l’art contemporain que les vieilles toiles vénitiennes…  question de sensibilité personnelle… Ne m’en veuillez pas!). Pour moi, l’art est difficile à retranscrire par des mots  et je serais certainement reprise et remise sur le droit chemin par de vrais connaisseurs d’art moderne si j’en parlais… même si en matière d’art ou même de mode , il n’y a pas vraiment de droit chemin, à mon avis. Tout ce que je sais , c’est que les oeuvres de celui que l’on appelle « le Andy Warhol japonais » arrivent à m’inspirer joie, optimisme, inquiétude, intrigue, mystère. Il avait également réussi à me convaincre lors de sa collaboration avec Louis Vuitton par sa nouvelle vision du monogramme ( Et dieu sait que je n’aime pas ce monogramme Vuitton à la base!) et j’ai hâte de voir débarquer une touche de Kawaii au château de Versailles l’automne prochain! Bref, Takashi Murakami est mon ami!

I don’t know if I know enough about this artist to write a post, but I wanted to share with you the pleasure I had to admire his works at the Palazzo Grassi in Venice (you’ll think Sacrilege ! But I’m much more attracted by modern art than by the old Venitian paintings … Each of us has his own sensibillity … Don’t hold it against me !). It’s difficult to express our feelings towards art with words, and modern art lovers would certainly correct me if I speak about it … even if, in my opinion, as regards art or fashion, there isn’t a sole right track. The only thing I know is that, in front of the works of the one who is called « the Japanese Andy Warhol », my feelings are : delight, optimism, anxiety, puzzle, mystery. At the time of his collaboration with Louis Vuitton, his new conception of the monogram appealed to me (and God only knows how much I dislike this monogram) and I can’t wait to see a touch of Kawaii at the Château de Versailles, in autumn ! Well, Takashi Murakami is my friend !





Crédits dessins: Takashi Murakami/Kaikai Kiki co.

L’écharpe « Spaghetti »

· Mode

J’avais cru faire le tour des différentes déclinaisons de l’écharpe infinie: en laine, en coton, en tour de cou de Möbius… eh bien non! La création n’a pas de limite! Je me suis laissée tenter récemment par l’écharpe infinie « câbles électriques ». Oui c’est le seul nom que j’ai réussi à lui trouver pour la décrire!… On pourrait aussi l’appeler écharpe « spaghettis à l’encre de seiche » si je voulais être raccord avec mon récent voyage à Venise. Bref,que des noms d’une simplicité biblique… tout ça pour dire que cet accessoire tout en fils peut servir soit à réchauffer  un cou pendant ces journées ensoleillées mais fraîches d’Avril (… Ne te découvre pas d’un…), soit à faire office de collier sur un simple tee shirt par exemple. Une agrémentation qui me convient tout à fait… A quand l’écharpe infinie qui fait la vaisselle?

I’ve thought I’ve seen all kind of circle scarves : woollen, cotton scarf, worn round the neck like a Möbius ribbon … In fact, no ! Creation has no limit ! Recently, I let myself be tempted by an « electric cable » circle scarf. Yes, it’s the only word I’ve found to describe it ! … I could also call this scarf « spaghettis cooked in cuttlefish ink » to suit my recent stay in Venice. In short, very simple names … just to say that this accessory made of wire can be used either to warm up your neck during the sunny but cool days in April or serve as a necklace on a simple tee shirt for example. And I like that …


Echarpe infinie  » spaghetti »/ « spaghetti » circle scarf Promod
Chapeau/ Hat Claire’s
Robe/ dress Bel Air
Gilet drapé/ draped cardigan Promod (previous collection)
Boots Pastelle
Sac léopard/ Leo bag Friis & Company

PS: Retrouvez-moi dans une interview sur Grazia.fr ( page 1 et 2 pour ne rien louper!) /  PS : you can find an interview of me on Grazia.fr (page 1 and 2). But I’m sorry, it’s not translated into English …

Inoubliable Venise

· Petites tenues en situation

Aujourd’hui , je clôture la semaine par un dernier billet à Venise… Ahh la la! Cette ville me manque déjà ! Je suis certaine que j’ai manqué pleins d’endroits à voir puisque j’ai plutôt passé mon temps à me promener dans les ruelles et à manger ( repos, je vous dis!) mais cela me donne une bonne occasion d’y retourner… Pour en revenir à ma tenue du jour, comme je vous l’ai dit dans mon dernier billet, j’ai tenu bon avec mon unique paire de boots amenée pour le voyage ( Je suis toute fière de cet exploit alors qu’en fait j’ai bien amené le double d’habits pour compenser!). Par contre, je n’ai rien ramené comme souvenir « vestimentaire » de là-bas hélas! Pour moi, le shopping n’a pas été très attractif mais je ne connaissais peut-être pas les hauts lieux du shopping vénitien! J’ai trouvé les habits assez « rococo » et n’ai pas craqué sur les accessoires non plus. Tant mieux on va dire! J’ai ainsi pu admirer les lumières nocturnes de la cité des Doges le coeur léger.

Today, I end the week with a last post on Venice … Ahh la la ! I already miss this city ! I’m sure I’ve missed lots of places worth seeing as I’ve spent my time strolling and eating (a bit of a rest, actually), but it could be a good opportunity to return to Venice … To go back to my outfit, as I told you in my latest post, I managed it very well with only one pair of boots during my stay (I’m very proud of this achievement even if I took too much clothes to make up for it !). On the other hand, I haven’t brought back any « clothing » souvenir from there, sad ! Going shopping wasn’t very exciting, but I certainly didn’t know the Mecca for Venetian shopping ! Clothes were rather « rococo » and I didn’t fall for the accessories either. Actually, good for me ! So, I could spend my time admiring the night lights of the City of Doge, light-heartedly !



Blazer Peekaboo vintage at Topshop
Marinière/ stripped shirt Claudie Pierlot
Boyfriend jeans H&M
Boots Nine West
Sac Leo/ Leo bag Friis & company

Page 189 sur 268