SERIAL SHOPPEUSE: Coup de stress et surprise!

Comme vous devez commencer à le savoir, mon livre « Serial shoppeuse » sort dans les librairies le 21 Avril 2010! Plus que 2 mois et nous y sommes… Donc à vue de nez, je pouvais finir de le fignoler pépère… Jusqu’à ce qu’un évènement, il y a 2 semaines, fasse accélérer le processus de finalisation… En effet, jeudi, j’ai reçu l’appel précipité de Jean-Paul (ou Jipé pour les intimes!), responsable éditorial des Editions Paquet, avec qui je travaille depuis près de 10 mois sur ce livre… bref , c’est un peu mon Charlie à moi et moi je suis un Ange, comme tout le monde le sait!

As you already know, my book « Serial shoppeuse » will be brought out on April 20, 2010, at that date it will be on sale in the shops ! Only another 2 months to wait … So, I’ve thought that I would have time enough to put the finishing touches to it … until a event occured 2 weeks ago and made the things sped up … Because, on Thursday, I got a hasty phone call from Jean-Paul (but his friends call him JP ), editor at Paquet Publishing, I’ve been working with him on my book for 10 months … Well, he is something of my Charlie and I myself am an angel, everybody knows that !


A l’annonce de cette mission  « Flash Gordon », je me suis mise illico à la tâche! Allez savoir pourquoi on avait oublié 2 planches dans la maquette du livre! Ca fait quand même plus de 50 fois qu’on relisait le tout mais bon, des fois c’est comme s’il n’y avait pas assez de boulot, il faut encore en rajouter un chouïa!

After his call, I started pronto working again. I don’t know how it was possible but we forgot one spread in the book mock-up ! And yet we read through again more than 50 times. Sometimes it seems to me that, writing a book, is a never-ending job !

On peut dire que mes nuits ont donc été plus que courtes, très studieuses et poussées par le feu de la panique… Une fois cette double planche terminée, il a fallu vérifier tour à tour les fautes d’orthographe, les fautes de frappe, les petits cacas pas beaux logés au milieu d’un dessin, et puis je me devais de valider la calibration des couleurs sur les planches… Mais là encore, choc! Certaines couleurs ressortaient criardes par rapport au fichier originel: des rouges éclatants à la place d’un fuschia éteint… Peut-être était-ce la faute de mon écran mais bon, dans le doute…

Needless to say that my nights were very short, very busy. Panic is incentive … Once these  spreads  finished, I had to check the spelling mistakes, the typing errors, the little stains in the middle of the drawing and validate the castoff of the colours on the spreads … But, there, it’s quite à shock ! Some colours are garish compared to the original file : loud reds instead of light fuchsia … Perhaps it’s my screen, but when in doubt …

Du coup, Jipé , sentant que  je lui courais à peine sur le haricot, m’a donc proposé de faire un aller-retour en une journée à Genève, à la maison d’édition, pour vérifier sur le terrain ces fameuses couleurs… bref le genre de problème qui ne se serait jamais posé avec un Daltonien! Et là -bas, le chef des couleurs qui calibre tout avant l’envoi chez l’imprimeur, c’est Fabrizio! Donc le voir et discuter en direct avec lui des couleurs serait le meilleur moyen de me rassurer et de corriger celles qui n’allaient pas. J’ai donc pris le train lundi à 7h00 du matin (càd levée vers 5h) pour un retour sur Paris vers 22h le soir même. 3 heures de trajet  en TGV , bouche ouverte et yeux fermés: Genève , me voilà!

So, getting on JP’s nerves, he asked me to make a one day round-trip to Geneva, at the publishing house to check in situ these famous colours … that kind of problems that would never had occured with a colour-blind person ! Out there, there’s the boss of the colours, the man who validates all before the book is sent to the printing house. This man is Fabrizio ! So, seeing him live and discussing the colours issue could be the best way to reassure myself and to correct what is wrong. So, on Monday, at 7.00 am (that means I wake up at 5.00 am), I took the train and came back to Paris the same day at 10.00 pm : 3 hours in the TGV (high-speed train), with my mouth open and my eyes closed : Geneva, here am I !

(Crédit photo: fr.structurae. de)

A peine arrivée sur le sol Suisse avec un  temps magnifique, je me suis donc mise au travail avec Fabrizio.  Toujours très très patient, il a changé les couleurs qui posaient souci comme la blondeur de certains personnages et quelques fonds trop flashy.  Les différentes nuances de rose ou de bleu n’ont aucun secret pour lui!…

No sooner had I arrived in Switzerland with a nice weather, that I began to work with Fabrizio. Very patiently, he changed the colours that posed a problem like the fairness of some characters and some backgrounds vividly coloured. The different shades of pink or blue holds no secrets for him ! …

Après avoir passé au peigne fin chacune des planches, il est parti en imprimer quelques unes pour que je me rende compte de ce que ça allait donner en vrai , sur le même papier que celui de mon livre. Et voilà le résultat! Que d’émotion lorsque j’ai pu voir mes dessins sur papier! Les couleurs rendaient  très très bien! Merci Fabrizio!

Going through each spread with a fine-tooth comb, he printed some of them so I could have an idea how it looks like in real life, printed on the same paper as for the book. And here’s the achievement ! Highly emotional moment as I saw my drawings on the paper ! The colours look good ! Thank you Fabrizio !

J’ai donc quitté mon équipe suisse sympathique et le soir même, je suis rentrée à Paris. Jipé m’a donc renvoyé les dossiers corrigés , la couverture finalisée (=un grand merci à Guigui!)… On a dû modifier encore quelques petites choses car à chaque relecture, c’est fou mais on trouve toujours une erreur! Puis arrive le moment où tout a l’air bon: la couverture, la photo de la couverture, les textes, les dessins,tout semble OK!

So, I left my nice Swiss team and returned to Paris the same night : then JP sent me the corrected files and the cover was also finalized (thank you Guigui !). We had to change some little things, because each time we read through again, we found a mistake, it’s crazy ! … Then, comes the time when everything is all right : the cover, the picture on the cover, the text, the drawings, everything seems to be OK !

Enorme soupir de soulagement!! Notre mission  est presque terminée: On envoie tout chez l’imprimeur belge. Et c’est là que 2 destins s’offrent à nous car le but de la manoeuvre est de recevoir au plus vite les exemplaires de Serial shoppeuse… Et pourquoi donc me direz-vous? Eh bien car une surprise se profile à l’horizon et que cette surprise dépend de notre cher imprimeur belge: on va donc dire que si les exemplaires sont imprimés  avant le 25 mars, vous aurez droit à ça!…. Donc vite vite! … Sinon, il faudra encore attendre jusqu’au 21 Avril donc croisons les doigts!

Heavy sigh of relief ! The end of our mission is getting near : the whole work is sent to the Belgian printer.And now, there are 2 possibilities presented to us as the object of the operation is to receive the copies of « Serial Shoppeuse » as quickly as possible … And why, you may say ? Well, a surprise is looming on the horizon and this surprise depends upon our dear Belgian printer : actually, if the copies are printed before March 25, we’ll get that ! …. So, hurry up ! Otherwise, we’ll have to wait until April 21, so fingers crossed !

*


**

L’hiver qui dure, qui dure…

Encore une fois , l’hiver nous fait le coup du « je m’incruste plus longtemps que prévu! » … Températures glaciales, bref ça devient difficile pour s’habiller là! Mais j’essaie de conjurer le sort en ressortant mes habits d’été (en ayant soin d’y mettre en dessous deux ou trois couches de sous-pulls) et dans mon esprit, je me dis que tout va bien, les beaux jours approchent! Quand je pense que cette robe je l’ai mise cet été en sirotant un jus de mangue-fraise-papaye au marché de la Boqueria à Barcelone, ça me laisse rêveuse et un peu frileuse aussi… allez j’avoue!

*

Winter comes back again and plays a trick on us « I’ll stay longer than expected ! » … The cold  weather, it’s not easy to dress ! I try to ward off ill fortune and wear my summer clothes (I take care to put on two or three layers of underwear shirts) and I feel at ease in my mind and think that everything is OK, that the sunny days draw near ! When I think that, last summer, I wore this dress while sipping a mango-strawberry-papaya drink at la Boqueria in Barcelona, I’m in a dream and … a bit cold too … Come on, I admit !

Robe / dress See by Chloé (déjà vue ICI)
Veste en jean moumoute/denim jacket with faux fur H&M  (déjà vue ICI)
Genouillères/ over the knee boots Mellow Yellow
Tour de cou/ Circle scarf made by mummy Tokyobanhbao
Bonnet/ cap
Comptoir des Cotonniers
**

Streetstyle battle

J’adore me perdre dans les sites de Streetstyle car je crois que c’est vraiment là que j’arrive à me projeter vestimentairement parlant. Lors de mes dernières expéditions sur la toile, j’ai repéré ces 2 looks et  je ne saurais dire lequel a ma preférence. Peut-être un léger penchant pour le premier qui pour moi représente un peu la perfection faite look: de belles couleurs parfaitement associées, des accessoires bien dosés, un mélange de matières et un confort qui se sent d’ici !

Mais le 2ème look est tout de même sympathique à y regarder de plus près : j’aurais juste voulu savoir ce que cette demoiselle portait comme chaussures ( peut-être une paire de charentaises qui sait? ou « comment casser son look en un accessoire! »). En fonction de ce détail podologique, peut-être qu’elle aurait réussi à gagner le match contre la demoiselle corail, sait-on jamais?

*

I love to get lost in Streetstyle sites, because I think it’s the place where I can easily project myself as regards clothes. During my latest expeditions on the web, I found these 2 outfits and I couldn’t tell which one I like the most. Perhaps I’ve a slight preference for the first one, that seems to me to be the perfect look : beautiful colours perfectly matched, right combination of accessories, nice mixing of material and comfort that you can just feel !

But, looking at the 2nd one, it’s quite nice even so : I just would like to know what kind of shoes this lady is wearing. According to these shoes consideration, she might have won the match against the lady in coral pink, who knows ?

Crédits photos: Copenhagen Streetstyle, Beyond Boston chic

**

Deux touristes à Paris

Je vous parlais l’autre fois des Toffifee , qui sont désormais ma gourmandise préférée et j’en ai  ramené à Betty en souvenir de Francfort. Mais il s’est passé une chose étrange l’espace de ce week-end: Après en avoir mangé toutes les 2 (peut-être beaucoup trop!)  notre mémoire a été effacée pendant 2 jours et nous nous sommes retrouvées habillées en touristes au milieu de Paris! Sans aucun souvenir ni de la langue de Molière ni de la capitale , nous avons décidé de la découvrir comme pour la première fois:  « Ohhh la Tour Eiffel! Allez! On pose au beau milieu de l’avenue des Champs Elysées  !! Vite! On s’achète des macarons Ladurée et un Tee shirt « I love Paris »! … Et le porte clé Tour Eiffel à ramener pour le  petit cousin !!  » et on se perd dans le métro en essayant de balbutier quelques mots en français pour se faire comprendre et on se fait prendre en photo par les autochtones. Vive Paris! Vive la France!

*

The other day, I spoke about Toffifee that are now my favourite sweets. I brought back from Frankfurt some of them to Betty ! But a odd thing happens during this weekend: Having both eaten them (perhaps too much !) our memory was erased during these 2 days and we both found ourselves dressed like tourists in the middle of Paris ! Losing all recollection of Molière’s language and of the capital, we decided to visit Paris as if it were for the first time : « Ohhh, the Eiffel Tower !! Come on, let’s pose right in the middle of  l’avenue des Champs Elysées !! Be quick ! We buy macarons from Ladurée and a tee « I love Paris » ! … And the Eiffel Tower key ring for the little cousin !! » and we get lost in the métro station stammering a few words in a hesitant french and asking the native to take pictures of both of us. Long live Paris ! Long live France !

Shooting for Vitrines Parisiennes

Pull rayé/ stripped shirt Bel Air ( at Vitrines Parisiennes)
Robe froufrou blanche /White  Ruffle dress Bel Air ( at Vitrines Parisiennes)
Bottes de pluie à noeud/  Bow rainboots Vivienne Westwood pour Melissa ( at Vitrines Parisiennes)
Shopping bag « Sesame street » American Apparel
Tour de cou/ circle scarf knitted by mummy Tokyobanhbao
Bracelet noeud/ bow bracelet H&M
Lunettes/ glasses Urban Outifitters

et

Pochette léopard/ leopard clutch Friis company ( at Vitrines Parisiennes)
Robe froufrou blanche/ white ruffle dress Bel Air ( at Vitrines Parisiennes)
Perfecto officier/ Leather jacket Maje
Tour de cou/ circle scarf Promod
Collier/ necklace Pimkie
Compensées à brides/ Buckle wedges Office

**

Page 190 sur 265« 11020189190191192200210Dernière page »