Teenager in the 90′s

Tout a commencé lors des dédicaces au Festiblog avec une sympathique Hortense qui m’a demandé  de lui griffoner un dessin tout à fait original:  » Dessine-toi à 14 ans »… Alors tout de suite, des souvenirs (et pas des plus réconfortants) reviennent en tête : les grosses lunettes , l’appareil dentaire, les cheveux longs, le sweat shirt Poivre Blanc, les chouchous multicolores, les colliers totoches, les caleçons fleuris… Oui , j’ai vécu mon adolescence dans les années 90: Les années Brenda et Dylan, le garage d’Hélène et les garçons, Haddaway et 2Unlimited à fond sur la chaîne hifi… Et je me souviens que « modesquement » parlant, c’était un fiasco mais à l’époque, peu importait.

Personnellement, je ne m’ intéressais que très peu à la mode: j’étais bien sûr influencée par ce que je voyais au quotidien à la télé et dans mes magazines favoris mais loin de moi l’idée de casser ma tirelire pour une jolie paire de bottes ou une robe (Moi tout ce que je voulais c’était la Game gear!). La robe était d’ailleurs bannie de ma garde-robe (Cela dit,  sans robe , une « garde-robe » ne pouvait s’appeler « garde-robe » … bref! ) Le jogging, le caleçon ou le jean 501, il n’y avait que ça de vrai! Du coup lorsque ma copine illustratrice Aspirine/Pandore m’a soufflé l’idée de  dessiner ma tenue-type à cette époque-là et de vous la faire partager sur ce blog, j’ai trouvé que ça pouvait être drôle… D’autant plus drôle lorsque je vois comment les adolescentes d’aujourd’hui sont super bien lookées.

Je me dis que dans les années 90 , nous n’étions pas encore vraiment conditionnées par le règne de l’image et de la photo puisqu’ Internet était  à l’état d’embryon et le mieux que l’on pouvait posséder , c’était un appareil photo jetable qui faisait un « cric cric » très discret quand on tournait la molette. Ce n’était pas si mal finalement: on tatonnait, on expérimentait, on se trompait, on était délicieusement pas au top . Quand je vois la maîtrise totale du style de la plupart des  adolescentes d’aujourd’hui, je suis impressionnée par tant d’assurance mêlée à cette fraîcheur juvénile. Mais auront-elles  quelques années plus tard cette crise de rire à laquelle on succombe toutes lorsque l’on ressort de vieilles photos de Boum entre copines? Je ne sais pas. Mais si elles arrivent à rire de leur style actuel je n’ose imaginer quel style futur elles adopteront… Peut-être quelque chose à mi chemin entre la perfection… et la perfection?

*

It begun during the Festiblog signing session when the friendly Hortense asked me to sketch a very original drawing : « draw yourself when you were 14 » … Immediatly, lots of memories (not the most comforting) came back to mind : my big glasses, the braces on my teeth, my long hair, my multicoloured scrunchy, the dummy necklaces, the floral leggings … Yes, I lived my teenage years in the 90′. The « Brenda and Dylan » years while listening Haddaway and 2Unlimited on my hi-fi system … I also remember that regarding fashion, it was a fiasco, but at that time, I didn’t care.

I for one wasn’t much interested in fashion : Of course, I let myself be influenced by what I saw on the TV and in my favourite magazines. Far be it from me to break open my piggy bank and buy a nice pair of boots or a dress (all I want to get was the Game gear !). Dresses were banished from my wardrobe. A sweatsuit, a legging or a pair of 501 jeans, that’s what I called an outfit ! So, as my friend Aspirine/Pandore, an illustrator, suggested I could draw a typical outfit of that time and share it with you on my blog, it seemed to me it could be funny … All the more funny since I see how the teenagers nowadays are super well dressed.

I think that in the 90′, we were not really conditioned by these times when images and photos were all-important, Internet was in an embryonic state and the best thing we could own was a disposable camera that made a quiet « cric cric » when turning the striker wheel. After all, it wasn’t that bad, we groped around, we tried out, we made mistakes, but with delight even if we weren’t the best. Seeing how most of the teenagers of today master their style, I’m impressed by so much self-confidence and youthful freshness. But, in a few years, will they get the giggles that we all have when looking at our old party photographs among our friends ?. I don’t know. But, if they will be able to laugh about their current style, I can hardly imagine what their future style will be … Maybe something like a mixture of perfection and … perfection ?

Crédit Photos: Blogs de  Flora, Frida, Juliet

Danceanni.coma.it, Kissmybass.co.uk, discogs.com, potatorampage.com

**

Sous le chapeau

On va continuer cette semaine du chapeau camoufleur avec une tenue version « automne » de la fameuse robe froufrou. Je ne pensais pas vraiment que cette robe puisse être considérée comme un « basique » dans ma garde robe  mais étonnamment,  elle est assez facile à assortir lorsqu’on la porte en jupe. J’ai aussi ressorti ce perfecto bleu marine ( à grand renfort de sous pulls  en dessous tout de même) pour le faire vivre un peu car mine de rien, cette couleur bleu-marine, j’ai l’impression qu’elle ne va qu’avec des rayures , donc ce perfecto, je l’ai assez peu porté…

Mais ce que vous attendez depuis dimanche, suite à  ma confession intime capillaire, c’est la révélation de cette fameuse coupe courte non désirée. Je ne suis toujours pas fan et je ne dis pas cela pour que vous me disiez : « Maissss siii! Ca vaaa!  » (Jean michel çava?)… mais bon, il fallait dévoiler ce mystère un jour ou l’autre. Faire face à l’adversité, montrer à la face du monde la passion qu’a eu cette coiffeuse pour son métier et l’élagage de ma nuque à son max! Donc pas grand chose de changé, je disais donc, juste cette nuque bien courte qui pourrait concurrencer celle de Godefroy de Montmirail. Après, la frange reste comme d’habitude donc  pas de Extreme Makeover à l’horizon!… Limite vous êtes décues hein? bref la repousse de cette coupe va être le fil rouge de ce blog , je sens … passionnant n’est ce pas?

*

This week, we’ll go on with my « masking » hat in an « autumn » version with this famous ruffle dress. I didn’t really think that this dress was a « basic » one in my closet, but surprisingly, it is rather easy to match if I wear it as a skirt. I also took out again this navy blue perfecto jacket just to revive it. You wouldn’t think it but I have a feeling that this navy blue colour only goes together with stripes, so I only rarely wore this jacket …

But, since Sunday, what you certainly wanted me to show you was that famous hair cut I didn’t want. I still don’t like it. Don’t think I tell that just for you to say : « oooh, but it’s nice, it suits you well ! » … Anyway, sooner or later, I will have to reveal the mystery. To face the adversity. To show to the whole world how fervently this hairdresser did her job by cutting my hair very short at the nape of the neck ! It’s not a great change, just the very short hair at the nape … My bangs is just as usual so, no need to do an Extreme Makeover ! You are disappointed, eh ? In short, the regrowth of my hair will be the  main theme in this blog, I feel it … exciting, isn’t it ?

Perfecto/ Biker jacket Zara
Marinière/ stripped shirt Petit Bateau
Robe froufrou portée en jupe/Ruffle dress worn as a skirt H&M
Sac/ Bag Paloma de Brontibay
Boots Nine West
Bonnet/ Beanie hat Comptoir des Cotonniers
Vernis à ongles/ nailpolish « You don’t know Jacques » OPI

**

Des Pirate boots avant l’heure

J’ai craqué. Avant Noël en plus… mais je sais que si j’avais attendu le Père Noël , elles me seraient passées sous le nez. Après mûre (et rapide) réflexion j’ai décidé de me les offrir et d’épargner le Père Noël de cette lourde tâche… Pour tout vous expliquer, depuis le début de l’automne , je suis obnubilée par une paire de bottes noires toutes simples: je desespérais de voir Zara ressortir ce fameux modèle de l’an dernier qui est pour moi la perfection faite bottes noires mais visiblement l’Espagnol ne se décide pas à rééditer les bottes rêvées. Du coup, j’abandonne l’idée. Je fais le tour des friperies de Paris toujours à la recherche de bottes noires: mes amies me demandant ce que je pense de ce top vintage, je m’écrie  » A part ça, t’as pas vu de bottes noires? »… bref obsession, rebattage d’oreilles, fille monomaniaque, claques qui se perdent…

J’en fais mon deuil, jusqu’à ce que je vois cette paire sur Net A Porter: « Pirate boots, Vivienne Westwood »:  une réédition version unicolore des originales bicolores. Je me dis: « Les voilà mes bottes noires! Je les commande pour Noël !Allez! » Mais là gros problème au niveau des tailles sur le site entre pointure italienne, anglaise et française, non cohérence entre taille anglaise et française: un vrai capharnaüm cosmopolite! Je pars donc en investigation au Bon Marché (le mal nommé!) juste pour essayer les pirate boots in vivo…pas le modèle du site (qui apparemment ne serait vendu que sur le site)  mais le modèle bicolore. J’essaye (Madre mia! elles sont belles quand même en bicolore), je connais donc la pointure à prendre, je retourne devant l’ordi, ma pointure est » sold out », j’abandonne le modèle unicolore de Net à porter. J’appelle Le Bon Marché, ils n’ont plus les bottes noires bicolores à ma taille, Galeries Lafayette non plus… Poisse.

Je vais sur le site de Vivienne Westwood : ils ont une boutique en ligne. Je LES vois. Je sélectionne ma taille, je vois qu’elles sont beaucoup moins chères qu’au Bon marché et aux Galeries, ce qui est non négligeable pour ce type d’investissement… Je les commande. Et nous voilà aujourd’hui avec des bottes toutes simples noires qui se sont transformées en bottes pas du tout simples, multisangles, mythiques mais… noires! CQFD.

I couldn’t resist it. And what’s more, before Xmas … but if I had waited Santa Claus’s to bring them to me, they would have slipped through my fingers. After much (and quick) thought, I decided to buy them myself and so spare Santa Claus the bother of this difficult task … Let me explain : since the beginning of autumn, I’m obsessed with a pair of simple black boots, I lost all hope of finding this famous model from Zara to date back to last year. For me, they were the perfect black boots but obviously, the Spaniard didn’t make the decision these dream boots to be produced again. So, I gave up, I looked round the Paris second hand shops, looking for black boots. When friends of mine asked me what I think about this vintage top, I cried out « aside from that, do you see black boots ? » … Well, it’s becoming an obsession ! Just if I were a monomaniac girl.

I’m resigned to it, until I saw this pair on the Net A Porter site: « Pirate boots, Vivienne Westwood » : a new edition but self-coloured and not bicoloured like in the first edition. I thought : these boots will be mine ! I want them for Xmas ! Go ahead ! But on the site, there’s a big problem with the Italian, English and French size, the English and French sizes aren’t coherent, what a cosmopolitan shambles ! So, I continued my investigations and went to Le Bon Marché just to try on the Pirate boots in vivo … not the model shown on the site (it seems the model is only sold on the site) but the bicoloured one. I try them on (all the same, the two-coloured are just amazing), just to know the size I will have to order, run to my computer, my shoe size is sold out, I give up buying the self-coloured model on the Net à porter site. I phone Le Bon Marché, and they have no more bicoloured black boots in my size. And neither do the Galeries Lafayette. Just my luck !

I have a look on the Vivienne Westwood site, they have an on-line store. I see THEM. I choose my size, they are much more cheaper than at le Bon Marché and les Galeries Lafayette and that’s not inconsiderable for this kind of investment … I place my order. And here I am today with these very simple black boots. I altered them. They are not that simple now but strappy, mythical but … black ! QED.

Pirate boots Vivienne Westwood
Echarpe infinie/ circle scarf H&M (previous collection)
Manteau oversize/ oversize Coat H&M (previous collection)
Jean slim/ Skinny Jeans Levis 571
Blouse Zara (previous collection)
Chapka/ faux fur hat Agnes B
Vernis à ongles/ nailpolish « You don’t know Jacques » OPI

Lost my hair

J’étais partie pour rafraîchir ma coupe. Je n’ai pas eu le temps de voir venir.  La coiffeuse a eu la main  lourde. Me voilà donc avec cette tête. Pas franchement une catastrophe mais pas franchement moi. Et pourtant , je l’ai adoptée, cette coupe presque « garçonne » il y a quelques années… mais là depuis  l »incident » je n’arrive pas vraiment à me reconnaître dans le miroir… Du coup , il est fort possible que sur les looks à venir , je sois munie d’un accessoire salvateur : le couvre-chef ! Ce sera l’affaire de 2 ou 3 semaines (ou plus, aïe!… C’était la lune montante lorsque je les ai coupés ces maudits cheveux?), le temps que cette fichue nuque repousse… Peut-être que je vous montrerai les dégats si j’en ai le courage , si je m’habitue… mais il y a fort à parier que je  ne m’y habituerai que lorsque cela aura un peu  poussé… Merci  en tous cas à Tokyobibi d’avoir le courage  de vous montrer ça… ahhh problèmes capillaires… Les seuls problèmes qui se résolvent d’eux même mais il faut savoir être patiente!

I left to have my hair trimmed. I didn’t see it coming. The hairdresser was heavy-handed. And here I am with this face. It’s not really a disaster but that’s clearly not me. And yet, I already had such a masculine hair cut a few years ago … but now, since this « incident », I can hardly recognize myself in the mirror … So, it’s very possibly that in my next outfits, I’ll wear a life-saving accessory : a hat ! It’s a matter of 2 or 3 weeks (or more, dear oh dear ! … Was it  a « rising moon » period when I had my damned hair cut?), the time my hair grows in the back of my neck … May be I’ll show you the damage, if I dare do it, if I get used to it … but I’m sure that I’ll get used to it only when my hair grows … Anyway, thank you to Tokyobibi to have got guts to show you this … ahhh, hair problems … That kind of problems that are solved by themselves, we just have to be patient !

**

Page 190 sur 256« 11020189190191192200210Dernière page »