Un week-end à Jersey

· Food, Illustration, Mode, Voyage

Vous avez peut-être suivi mon weekend du 8 mai sur Instagram et comme pas mal d’entre vous souhaitiez avoir plus d’informations sur cette fabuleuse destination qu’est l’île de Jersey, me voici aujourd’hui avec un article, qui j’espère, pourra vous aider si vous planifiez quelques jours là-bas.

 

Nous avons organisé ce séjour à la dernière minute, désireux de nous évader sans avoir à partir loin tout en évitant la grève des trains : mission réussie ! Nous avons tout simplement adoré ! Je vais donc tout vous expliquer : En route pour Jersey !

 

Avant de partir

Je connaissais l’île de nom et savais juste qu’elle se trouvait non loin de St Malo en Ferry, cachée quelque part entre la France et l’Angleterre. Il se trouve que l’île de Jersey fait partie des îles anglo-normandes (avec Guernesey), dépendant ainsi de la Couronne britannique mais ne faisant pas partie à proprement parlé, du Royaume-Uni.

On y parle cependant majoritairement anglais, le voyage devenant d’autant plus dépaysant, pour mon plus grand plaisir ! Voici donc mes quelques recommandations avant de partir :

 

  • Vérifiez votre carte d’identité ou passeport afin de pouvoir passer la douane.
  • Réglez votre montre avec 1h de moins sur l’île puisque cette dernière vit à l’heure anglaise !
  • Changez vos euros € en livre sterling £  (ou Livre jersiaise si vous voulez jouer l’immersion à fond mais il est tout de même plus simple de changer sa monnaie en Livre sterling !) Nous avons changé nos espèces dans le ferry mais si vous êtes prévoyant.e.s, faites-le en avance, vous bénéficierez peut-être d’un meilleur taux de change.
  • Révisez votre anglais car peu d’habitants parlent Français mais sont tout à fait charmants quoiqu’il arrive.
  • Regardez la météo avant de partir. Elle se rapproche d’une météo bretonne : nous avons eu de la chance d’avoir eu un temps radieux ce week-end là mais j’avais quand même emmené mon ciré, sait-on jamais !
  • Téléchargez une application de GPS utilisable sans internet (Maps.me par exemple, comme je l’ai fait pour la côte Est des Etats-Unis) car bizarrement, mon forfait Orange, malgré le roaming, ne m’a pas permis d’avoir accès à internet sur l’île : Renseignez-vous à l’avance auprès de votre opérateur, donc.

 

Se rendre à Jersey

A cause de la grève SNCF, nous avons choisi de venir à St Malo en voiture, de la déposer dans l’hôtel de St Malo où nous logions le dernier jour de notre séjour, puis de prendre le Ferry direction Jersey (St Hélier). Cependant, le plus simple en temps normal serait de venir à St Malo en train puis d’effectuer une traversée en Ferry.

 

Vous pouvez également choisir d’utiliser uniquement la voiture et de traverser avec à bord du Ferry pour pouvoir vous déplacer sur l’île avec votre véhicule.

Nous avons hésité mais ne voulions pas nous encombrer d’un véhicule sur place, ne connaissant pas le degré de facilité pour se garer là-bas.Voici donc ici quelques conseils pour prendre le ferry en toute sérénité :

 

  • Le point de départ est principalement St Malo mais vous pouvez aussi partir de Granville et de Cartelet.
  • La durée de la traversée est d’environ 1h20 (de St Malo à St Hélier)
  • Prenez vos billets de Ferry à l’avance sur internet (Nous avons choisi Condor Ferries mais il existe d’autres compagnies peut-être moins chères) : compter 75€ l’aller-retour par personne (lorsque vous voyagez sans véhicule à bord, sinon prévoir un supplément).
  • Arrivez 1h avant l’heure indiquée sur votre billet afin de passer la douane et d’enregistrer vos bagages (on a enregistré notre valise-cabine sans souci, ça laisse les mains libres à bord pour pouvoir circuler tranquillement)
  • À bord, il existe une cafétéria où vous pouvez manger sur le pouce (sandwich, fish and chips), un bureau de change et une boutique Duty Free.

 

Se déplacer sur l’île

Là encore, plein d’options s’offrent à vous : La voiture (de location ou la vôtre), le bus, le taxi, le vélo ou vos petites jambes.

Je ne pourrai pas vous donner d’information sur le déplacement en voiture excepté sur le fait qu’il faut bien faire attention de conduire à gauche, à l’anglaise ! Pour les autres moyens de locomotion, nous avons tout testé.

 

  • En VÉLO :

Veillez à bien rouler sur les pistes cyclables lorsqu’elles existent, et à gauche ! (Mon manque de concentration m’a d’ailleurs donné quelques frayeurs…)

Nous avons loué notre vélo à la capitale, St Hélier dans la boutique ZEBRA Car & cycle Hire (en face de la station de bus de la place de la Libération). On m’avait dit que l’île était petite : je me suis donc imaginé un copycat de l’île de Bréhat ou des distances et des reliefs façon Cap Ferret… mais il n’en est rien ! L’île n’est pas grande mais difficile d’en faire le tour en une journée (à pied ou en vélo en tous cas) et surtout, ça grimpe pas mal à certains endroits !

Si j’ai un conseil à donner, c’est de ne pas faire la même erreur que moi, pauvre ignorante que je suis : louez impérativement un vélo électrique !

 

Vue sur le phare de Corbière

 

En effet, n’ayant pas du tout anticipé les distances ni les dénivelés à prévoir pour nous rendre d’un point à un autre, j’ai insisté pour louer un vélo classique et me suis rendu compte de cette erreur une fois arrivée au Nord de l’île à Plémont Bay.

Bizarrement, mon homme, m’ayant totalement fait confiance à ce sujet, a été pris de subites envies de meurtre au milieu du parcours… mais grâce à ce billet, vous constatez que je suis encore en vie !

 

Plémont Bay

 

Le piège, c’est que les paysages sont tellement beaux qu’on est tenté de rouler aussi loin que possible… mais ce que l’on oublie vite (enfin, je parle pour moi !), c’est qu’il faut aussi revenir au point de départ !

Nous avons donc parcouru en une journée près de 60km, ce qui est un exploit absolument monstrueux pour une non-sportive comme moi ! Mes fesses et mes cuisses m’ont douloureusement rappelée à l’ordre le lendemain.

 

  • En BUS, en TAXI et à PIED :

Autant vous dire que le 2ème jour, la visite s’est naturellement faite en taxi, bus et à pied !

 

Devil’s Hole et le château de Mont Orgueil

 

Au départ de St Hélier, il existe de nombreuses lignes de bus vous menant aux différents lieux touristiques. Vous payez votre ticket à bord et le tour est joué. C’est certainement le moyen de locomotion le plus économique, rapide… et le moins fatigant !

 

Visiter Jersey

Vous trouverez sur la carte en début d’article, le tracé de l’itinéraire que nous avons effectué le 1er jour en vélo et en gris, notre hôtel et les points d’intérêt que nous avons visités à pied et en taxi/bus le 2ème jour. Nous sommes restés 2 jours et demi sur l’île mais selon moi, pour arriver à visiter toute l’île de manière approfondie, il aurait fallu y séjourner plus de 3 jours.

Le même parcours vélo que le nôtre pour une journée n’est envisageable qu’avec un vélo électrique ou alors, si vous optez pour un vélo classique, raccourcissez le trajet de St Hélier jusqu’au phare de Corbière pour revenir au point de départ ensuite.

 

Le château de Grosnez

 

Vous pouvez vous inspirer de notre parcours pour composer le vôtre : Personnellement, j’ai particulièrement aimé la vue sur le phare de Corbière et celle surplombant le Devil’s Hole. J’aimerais bien retourner sur l’île pour visiter le centre  et la côté nord-est que nous n’avons pas eu le temps d’explorer.

 

Se loger à Jersey

Pas mal d’options se présentent à vous : que ce soit un petit hôtel en bord de mer ou des logements plus luxueux. Il ne restait plus grand chose lorsque nous nous sommes décidés à réserver mais par chance, une chambre, à prix intéressant, était disponible au Longueville Manor (nous avons même été surclassés à notre arrivée !).

 

  •  LONGUEVILLE MANOR

Tout ce que j’aime !

 

Ce relais châteaux n’est pas l’option la plus économique mais nous ne regrettons absolument pas : Même s’il est éloigné de la mer, l’endroit, au charme anglais, est particulièrement fabuleux…

Donc, si vous êtes d’humeur « YOLO » et que vous voulez vous faire plaisir, je vous recommande absolument ce manoir au service et au décor impeccables.

 

 

Le dîner (photos ci-dessous) y était aussi savoureux que le petit déjeuner était merveilleux. Ce dernier (inclus dans le prix de la chambre) comprend des plats servis à table (à choisir dans la carte) et un buffet à volonté, composé de produits locaux et frais. J’ai dégusté avec plaisir mon English breakfast adoré accompagné de fruits frais et autres délices.

Le jardin fleuri est idéalement propice au repos et à la détente. Cela dit, il faisait peut-être un peu frais pour faire trempette dans la piscine.

Nous avons préféré jouer au Monopoly (Edition Jersey !) en terrasse durant le teatime : C’était tout aussi agréable (…même si j’ai fait faillite lamentablement !).

 

Adresses gourmandes

À part notre dîner au Longueville Manor, nous avons surtout mangé sur le pouce durant notre séjour là-bas, désireux de visiter au maximum. Je vous donne quelques adresses testées par nos soins et d’autres que j’ai repérées, à découvrir la prochaine fois !

 

  • BIG VERN’S DINER (Grande route des Mielles, L’Ouzière)

situé sur la plage de St Ouen’s bay, nous nous y sommes arrêtés à mi parcours lors de notre journée « exploit inconscient à deux roues »: très agréable et nourriture simple mais bonne. Mention spéciale au fish cake, conseillé par un couple d’habitués.

 

  • FEAST (10-11 Gorey Pier, St Martin)

Restaurant situé au pied du château de Mont Orgueil. Nous avons pu y déguster les fameuses pommes de terre « Royals » de Jersey.

Fish cakes et pommes de terre « Jersey Royals »

 

Cela dit, on en sert un peu partout sur l’île, simplement assaisonnées de sel et d’un peu de beurre. Elles ont la particularité d’être cultivées avec un engrais naturel à base d’algues, ce qui leur donne cette douce couleur et leur petit goût de noisette.

Fish cake à nouveau ici pour mon homme (j’ai préféré ceux de Big Vern’s) et beignets de calamars pour ma part.

 

  • LE STAND DE GLACES au phare de la Corbière

Une glace bien crémeuse, spécialité de Jersey, au Banoffee ou Toffee crunch, parmi d’autres parfums artisanaux, à déguster sur un banc, face à la mer. Une certaine idée du bonheur.

 

  • THE HUNGRY MAN (La Brecque du Nord Rozel)

(Non testé)  Un stand très photogénique situé au nord est de l’île vers Rozel Bay. Les Burgers et gâteaux y ont l’air appétissant.

 

  • LA BELLE GOURMANDE (Surrey HouseCharing Cross, St Aubin)

(Non testé) : Une enseigne à St Aubin qui m’a l’air bien mignonne et sert des produits frais maison : shakshuka, avocado toasts ou tajine. Le site donne envie en tous cas !

 

Coucher de soleil sur les remparts de St malo : Bye Bye Jersey !

 

Pour un monde plus beau

· Illustration, Mode

Les derniers jours et mois ont été sous le signe de plusieurs projets qui m’ont pris pas mal de temps et d’énergie mais quelle joie de les voir désormais concrétisés !

Même si l’action se passe désormais davantage sur les réseaux sociaux de nos jours, je tenais quand même à en parler un peu plus en détail ici sur le blog pour vous faire part de mon expérience.

 

Ma vidéo « Flower by Kenzo Le cushion »

Fin 2017, j’ai été contactée par l’équipe de Kenzo Parfums pour imaginer une vidéo au sujet de la nouveauté qui allait sortir en exclusivité chez Sephora en ce moment : une version nomade de l’iconique Flower By Kenzo nommée Flower By Kenzo Le Cushion.

 

J’ai eu carte blanche pour imaginer une histoire en rapport avec ce nouveau produit, l’équipe de Kenzo parfums ayant été plus que jamais à l’écoute de mes envies et de mes idées…

Au fil des semaines, le travail en équipe fut d’une grande fluidité, une idée en amenant une autre… Ha ! Ha ! Cela peut sonner comme du fayotage de service mais sincèrement, ce fut un vrai plaisir de travailler ensemble !

Via cette vidéo, je souhaitais raconter l’une de mes journées d’illustratrice en la saupoudrant d’un peu de magie… (mon côté Sailor Moon, que voulez-vous !).

 

Plusieurs réunions, heures de travail et de tournage plus tard, voici donc aujourd’hui la vidéo que vous avez peut-être déjà vue sur la page Facebook de Kenzo Parfums ou sur mon Instagram.

J’espère en tous cas que le résultat vous plaira et merci aussi à celles et ceux qui m’ont déjà laissé un petit mot enthousiaste. C’est toujours très encourageant pour moi et je vous en suis très reconnaissante.

 

Flower by Kenzo à Beaubourg

Puis un projet en amenant un autre, quelque temps plus tard, j’ai été missionnée pour couvrir un événement Flower by Kenzo à Beaubourg en collaboration avec Sephora : prendre le contrôle de leurs stories, raconter l’événement de ce week-end sur leur instagram et surtout, inaugurer par un dessin/mantra le grand mur de la place Beaubourg installé pour l’occasion.

Voici ainsi les photos du mur, avec mon dessin initial agrémenté de multiples tags au pochoir, ajoutés par les visiteurs au fur et à mesure du week-end : une jolie symbolique d’un monde plus beau, réalisée tous ensemble.

 

J’en ai profité pour faire quelques photos-souvenir le lendemain de mon inauguration, un peu plus au calme, que je vous partage via ce billet.

 

Il semblerait que « Cuculand » soit mon habitat actuel ces jours-ci mais merci à vous de rendre ma vie plus belle depuis 11 ans de blog : en effet, j’ai également fêté mon anniversaire de blog le 25 Mai dernier !

Le temps passe depuis Mai 2007 mais le plaisir est toujours intact et ce mantra Flower by Kenzo ne pouvait mieux représenter mon ressenti du moment… Merci de rendre mon monde plus beau.

 


Ma Tenue

Combinaison La Redoute (2017)
Chapeau Brixton (déjà vu ici)
Sandales Kanna

Boucles d’oreilles Soko (déjà vues ici)
Collier Minetta Jewellery

 

These days #1

· Feel inspired, Food, Illustration, Mode

J’inaugure aujourd’hui une rubrique qui me permettra de vous raconter, à la manière d’un journal illustré ou d’un billet d’humeur, ce qui a pu me marquer dernièrement.

J’aime prendre des photos de ce que je vis (notamment les voyages, découvertes gourmandes) mais j’apprécie aussi vivre des événements sans avoir à les immortaliser avec un appareil, pour en profiter pleinement. Mais dilemme ! J’aime aussi garder des souvenirs de ces moments-là autre part que dans ma tête.

C’est ainsi que m’est venue l’idée de cette nouvelle rubrique qui me permettra de compiler au fil du temps ce que je n’ai pas pu ou voulu photographier.

Heureusement, le dessin est là pour m’aider et via cette nouvelle rubrique, je vais essayer de revenir à des esquisses plus « primaires » à la manière d’un journal de bord. Je ne sais pas encore à quelle fréquence je vais me lancer dedans mais ce sera selon l’envie et ce que je vis ! J’espère en tous cas que vous aimerez autant que je prends plaisir à réaliser ce genre d’article.

 

L’expo Kupka au Grand Palais

Vous avez peut-être suivi notre traditionnel marathon des musées sur Instastories il y a quelque temps. Ma « babe » Candice et moi avons passé une journée à découvrir l’expo Kupka au Grand Palais, puis celle de Margiela pour Hermès au musée des arts décoratifs pour finir par l’expo Gupta à la Monnaie de Paris. 3 expos totalement différentes que l’on a vraiment appréciées sans exception.

Notre manière de visiter les musées est mêlée de moments de réflexion, de contemplation mais aussi de délires divers et variés et c’est bien ce que j’aime dans ces marathons.

Les puristes crieront au sacrilège, j’aime à penser que l’art doit s’aborder de n’importe quelle façon du moment que le plaisir est présent.

Voici donc une illustration de notre pensée au sujet de l’évolution graphique du peintre tchèque František Kupka, qui a démarré dans un style symbolique très réaliste pour faire un tournant quelques années plus tard vers un style plus moderne et abstrait.

 

La saison des pivoines

Je prends de plus en plus de plaisir à fleurir mon intérieur et je suis vraiment aux anges lorsque la saison des pivoines arrive.

Rose ou blanche, cette fleur me fascine, au même titre que les fleurs de cerisiers un peu plus tôt dans l’année. Il ne faut pas grand chose pour que le quotidien soit plus beau.

 

Découverte d’un nouveau bistrot coréen

Rien ne pourra remplacer mon adresse coréenne fétiche Dawa qui n’est hélas plus depuis quelques années !

Mais en début de mois, mon homme et moi avons découvert ce restaurant (ou bistrot coréen, plutôt), dans un autre genre mais aussi qualitatif.

Vous ne trouverez pas de barbecue sur plaque comme dans mon adresse défunte, mais des plats à piocher à la carte. Cette enseigne propose des menus de midi goûteux et copieux (une entrée et un plat, le tout à 15€).

Ce jour-là, j’avais testé des huîtres panées en entrée et un dolsot bibimbap chaud bouillant et c’était vraiment délicieux. Le rapport qualité/quantité/prix est excellent. Je pense y retourner dès qu’ils auront ouvert à nouveau car ils étaient en travaux juste après que nous nous y soyons rendus.

Voilà l’adresse : BISTROT MEE, 5 rue d’Argenteuil, Paris 1er.

 

Ressortir mes paniers d’été

La météo est un peu hasardeuse ces jours-ci mais j’ai quand même sorti avec plaisir mes sacs-paniers achetés à Bali l’an dernier.

Ils sont parfaits pour donner une touche de vacances à n’importe quelle tenue et mon préféré est bien celui-ci, dans lequel je peux arriver à ranger mes essentiels sans me tuer l’épaule.

 

Team Harry et Meghan

À moins de vivre dans une dimension parallèle, vous savez que c’est la dernière ligne droite avant le mariage du Prince Harry et de Meghan Markle !

Depuis quelques mois, je suis à fond sur ce couple que je trouve charismatique, drôle et cute… c’est mon côté fleur bleue ! Même si je trouve William, Kate et leur petite famille très sympathiques, je suis définitivement team Harry/Meghan, bien plus épicée !

Je suis donc impatiente de voir célébrer leur union samedi.

Si j’étais restée chez moi ce week-end, j’aurais d’ailleurs bien voulu organiser un plateau télé royal à base de spécialités anglaises mais je serai sur la route vers l’Auvergne à ce moment-là = je regarderai donc la cérémonie moins confortablement, sur mon iPhone puis plus tard en replay !!

J’ai conscience de mon côté midinette devant cet événement quelque peu « people » mais j’assume à 100%. J’aime qu’on me fasse rêver et peu importe ce qui se passe en réalité, ces deux-là remplissent parfaitement cette tâche !

 

PS: Le titre de cette rubrique est aussi celui de l’une de mes chansons préférées de mon groupe chouchou Take That : j’adore justement leur clip qui me met toujours furieusement de bonne humeur !

Page 3 sur 489