Un dîner chez Chantal Thomass

· Illustration, Mode

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’immense honneur d’être conviée chez l’emblématique créatrice Chantal Thomass afin de découvrir sa nouvelle collection automne hiver, d’influence années 20.

Mon blog me réserve de nombreuses surprises au fil des années et celle-là en est une belle, enrobée de velours rose et de dentelle. Aussi étonnant que cela puisse paraître, nous avons passé une soirée en toute intimité avec Chantal Thomass chez Chantal Thomass. Dingue.

 

Bienvenue chez Chantal

Une fois n’est pas coutume, j’étais un peu en avance au rendez-vous et j’avoue que j’ai été assez intimidée lorsqu’elle a ouvert la porte pour m’accueillir de son sourire légendaire ourlé de pourpre.

Je ne suis pas particulièrement timide d’habitude mais pour le coup, c’était tellement bizarre de se rencontrer pour la première fois de cette manière ! Surtout dans ce magnifique appartement à la décoration soignée et tellement fidèle à son style boudoir !

 

Conversations sur canapé

Nous nous sommes ensuite assises dans le salon, sur son canapé rose chamallow : J’ai réussi à retrouver une certaine décontraction, aidée par la convivialité délicate de notre hôte mais aussi par mes autres collègues-convives qui sont arrivées petit à petit.

Nous avons discuté de tout et de rien : d’inspirations, de trouvailles vintage belges, du débat « pour ou contre le pyjama en pilou et autre culotte en coton » (Oh Chantal, Sacrilège, j’ai honte), de réseaux sociaux… parce que oui, Chantal est aussi atteinte d’Instagram-ite aigüe !

Instagram-ite aigüe devant « Body Le Magnifique »

 

La collection automne-hiver 2014

Puis, tout en grignotant de délicieux petits canapés (sur le canapé : inception), les espiègles mannequins sont arrivées pour nous présenter la collection. De superbes parures à l’image de leur créatrice : séductrices, sexy mais jamais vulgaires.

De la dentelle (j’ai craqué pour l’ensemble « Coup de foudre » le bien nommé), du satin, des pois, de subtils jeux de transparence, tout est créé pour entourer la femme d’un magnifique écrin.

Coup de foudre pour l’ensemble « Coup de foudre »

Chantal thomass 05 novembre 2014_miss_boy_blog_mode

Sexy « Miss Boy »

 

L’attaque des clones

Pour pimenter le tout, Chantal avait prévu des perruques pour que nous puissions immortaliser notre rencontre. Que de fous-rires lors des essayages capillaires ! J’ai retrouvé en quelques minutes cette chère coupe carrée à la Louise Brooks que j’avais laissée dans les bacs à sable.

Force est de constater qu’avec, je ressemble plus à un Cèpe de Bordeaux qu’à Louise Brooks mais tant pis, laissons-nous tenter par cette photo souvenir. Strike the pose, clic clac, remake de « L’attaque des clones » (qui auraient fait un crochet intergalactique chez le coiffeur du Crazy Horse): c’est dans la boîte.

De gauche à droite : Louise Thomass, Vanessa Thomass, Elsa Thomass, Leeloo Thomass, Stéphanie Thomass,
« Boletus edulis » Thomass, Chantal Thomass et Émilie Thomass.

Merci encore Chantal pour votre accueil, votre gentillesse, votre sens du détail et votre talent, il n’y a pas que les années 20 qui soient folles, il semblerait que votre dîner l’ait été aussi.

Merci spécial à Héloïse, Sophie, Cyril et toute la team d’ID <3

Crédit photos : Gabriel de La Chapelle


Ma Tenue

Blazer Ba&Sh pour la Redoute (déjà vu ici)
Chemise et noeud Karl Lagerfeld
Pantalon Ba&Sh pour la Redoute (déjà vu ici)
Chaussures (qu’on ne voit pas) Rockstud Valentino (déjà vues ici)
Rouge à lèvres Rouge Dior « 869 Rouge Massaï » Dior
Vernis à ongles « 853 Massaï » Dior
Bracelets Mya Bay
Montre ASOS (-20% sur tout le site avec le code CYBERWKND20)

Troubles manteaux

· Mode

Comme l’automne et l’hiver sont mes saisons préférées pour m’habiller, je ne peux vous cacher que je commence à avoir une petite collection de manteaux dans mon armoire (je viens d’ailleurs de faire un tri de dressing hier et… je garde tous mes manteaux : Le gain de place, ce sera pour une autre fois).

Le manteau, c’est ce que l’on voit en premier sur un look d’hiver, c’est ce dans quoi j’adore m’emmitoufler lorsque les températures flirtent avec le zéro… bref, je serais du genre à garder mon manteau même à l’intérieur, histoire de le rentabiliser au maximum parce je trouve qu’un look peut parfois perdre tout intérêt sans son manteau (… et du manteau à la camisole il n’y a qu’un pas, n’est-ce pas ?).

Celui que je porte aujourd’hui est de coupe oversize. Autour de lui, j’ai voulu créer un look masculin : derbies, chaussettes, chapeau. Le sac et le rouge à lèvres sont mon quota « touche de féminité ». Bon, baissez à fond le thermostat de vos radiateurs, j’arrive.


Ma Tenue

Manteau Simone & Louise
Chapeau Filipo Catarzi pour ASOS
Pull Le Mont Saint Michel x La Redoute (déjà vu ici)
Pantalon Acne Studios (déjà vu ici)
Chaussettes ASOS
Sac « K/Kuilted » Karl Lagerfeld (déjà vu ici)
Derbies Topshop (déjà vu ici)
Rouge à lèvres Rouge Dior « 869 Rouge Massaï » Dior

Flash-back

· Mode

Pour la première fois depuis bien longtemps, j’expérimente le bonnet avec les cheveux qui dépassent. Wooo ! Quelle audace ! Quelle prise de risque !

L’an dernier, à peu près à la même période, seulement ma frange avait les moyens d’effectuer une percée hors du bonnet. HEUREUSEMENT que je suis là pour vous informer que les cheveux, ça pousse.

Sinon, pour continuer le jeu des différences, je reporte le même manteau que l’an dernier, qui est d’ailleurs encore en vente sur le site et soldé à moitié prix : comment cela est-il possible ? Il faut croire qu’il n’y a que moi qui l’aime ! Ha ha !


Ma Tenue

Manteau ASOS (déjà vu ici)
Bonnet Topshop
Pull Karl Lagerfeld (déjà vu ici)
Boyfriend jean La Redoute (déjà vu ici)
Sac Pashli 3.1 Phillip Lim (déjà vu ici)
Boots Pistol Acne
Rouge à lèvres Rouge Dior « 869 Rouge Massaï » Dior
Vernis à ongles « 853 Massaï » Dior

« T’as d’beaux yeux tu sais… »

· Mode

Voici une petite compilation des accessoires et objets qui me scrutent de leur regard perçant, nuit et jour ! Dernière acquisition en date : cette petite mallette transparente aux yeux doux que je vois très bien en soirée avec un costume et des talons.

Il faut que je fasse une réserve de petites pochettes de couleurs différentes que je glisserai à l’intérieur (histoire qu’on ne voie pas ce que je transporte : mystère mystère…). Ainsi, elle s’accordera avec toutes mes tenues !

Sac-pochette ASOS

La suivante, vous commencez à la connaître. Ramenée du Japon, je l’aime toujours autant parce qu’en plus d’être drôle, elle est super pratique avec sa dragonne qui me laisse les mains libres ! (Je milite pour les pochettes AVEC dragonne)

Pochette Aquvii,Tokyo (déjà vue ici)

Des cartes postales shoppées lors de l’expo Murakami à Versailles il y a quelques années : double dose de gros yeux multicolores.

Cartes postales Takashi Murakami
Maison La Redoute Intérieurs
Bougies LED AM.PM (déjà vues ici)

Les yeux menaçants d’une Choupette enragée réclamant sa dose de croquettes. Ne la fixez pas trop, elle n’aime pas ça.

Pochette « Monster Choupette » Karl Lagerfeld

Page 3 sur 270